Les Hautes autorités du Burundi s’approprie la COMIFAC et le PFBC: Le Facilitateur du PFBC rencontre Son Excellence Monsieur Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi

 

"Le Burundi est un petit pays, avec un grand cœur et une grande volonté de bien faire… Nous sommes prêt à assumer la Présidence en Exercice tournante de la Commission des Forêts d’Afrique centrale conformément à l’article 11 du Traité Instituant la COMIFAC…" Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Albert Shingiro, Secrétaire Permanent du Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale du Burundi.

 

Bujumbura (Burundi), le Jeudi 20 Mars 2014 - Le Facilitateur du PFBC, Matthew Cassetta et  Son Excellence Monsieur Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi se sont entretenus au sein de la Présidence de la République du Burundi.

 

Pour la circonstance, Monsieur Matthew Casssetta était accompagné d’une délégation forte de  quatre personnes à savoir : l’Ambassadeur  Martin G. Brennan (Chef de Mission Adjoint a.i), Mme Stacey L. Maupin, Conseiller èconomique à l’Ambassade des États-Unis, Dr Dany Pokem, chargé de la Communication au PFBC et Monsieur Felix Ngendabanyikwa Félix, Directeur des Forêts et Coordonnateur National de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale.

 

 

Les différentes échanges ont porté entre autres sur la gestion durable, la conservation de la biodiversité, la lutte contre les changements climatiques, l’appropriation nationale de la COMIFAC et  sur  les enjeux de la prochaine Présidence en exercice de la COMIFAC au sein du PFBC. C’est par une photo de famille sous la conduite  du  Chef de Protocole adjoint de la Présidence de la République du Burundi qu’un terme est mis à la dite visite.

 

Un autre aspect du séjour en terre Burundaise fut celui de la rencontre de  Monsieur le Facilitateur du PFBC  avec son excellence Ir NDUWAYO Jean Claude, Ministre de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme du Burundi, le 17 mars 2014. Au cours d’un entretien nourris, les deux hommes ont échangé sur la COMIFAC et le PFBC  avec une emphase sur les opportunités pour le Burundi dans l’exercice de la prochaine Présidence en Exercice de la COMIFAC. Outre, Son Excellence Ir NDUWAYO Jean Claude, l'équipe de la Facilitation du PFBC a eu des séances de travail fructueux avec Son excellence Tabu Abdallah Manirakiza, Ministre des Finances et de la Planification du développement économique du Burundi aussi bien que Son Excellence Monsieur l’Ambassadeur Albert Shingiro, Secrétaire Permanent du Ministère des Relations Extérieures  et de la Coopération Internationale du Burundi.

 

 

Le Facilitateur  du PFBC a également tenu des séances de travail très enrichissantes avec les Représentants des partenaires du PFBC présents au Burundi aussi bien que les pays Ex-Facilitateurs du PFBC, notamment l’Allemagne.  Il a également consacré un espace de choix aux organisations de la société civile Burundaise.

 

Pour marquer l’apothéose de ce séjour très enrichissant, le facilitateur  et son équipe a participé à la célébration de la journée Internationale des forêts , suite à quoi il offrit une conférence de presse avec Excellence  Ir NDUWAYO Jean Claude, Ministre de l'Eau, de l'Environnement, de l'Aménagement du Territoire et de l'Urbanisme du Burundi.

 

Joindre l'utile et l'agréable...

 

En dehors de ce programme des réunions, le Facilitateur accompagné de sa délégation  ont pris part à une excursion, une visite terrain dans le parc national de la Kibira qui venus rehausser l’éclat et agrémenter son séjour en terre Burundaise. Perché sur la crête Congo-Nil avec 40 000 hectares de forêt préservée, ce parc est la plus grande région naturelle encore intacte au Burundi. Il ressemble à la fôret de Nyungwe au Rwanda dont il est le prolongement. 

 

 

 

 

 

D’une grande richesse végétale, le parc abrite plusieurs familles de chimpanzés, de babouins, cercopithèques et colobes noirs, ils courent en tous sens à l’arrivée des visiteurs défiant toutes les lois de l’équilibre. Les 180 km de pistes permettent la surveillance motorisée du massif forestier et l’accès facile aux touristes. On pourra s’enfoncer avec les gardes du parc dans les sous-bois sombres pour découvrir de l’intérieur les charmes de la forêt primaire, accompagné tout au long de la marche par le chant magnifique des oiseaux.

 

À l’intérieur du massif se trouve également une source d’eau thermale. L’accès au parc se fait à travers les immenses plantations de thé de Teza et Rwegura qui constituent déjà un véritable spectacle. En savoir plus… -  Il s'étale sur les provinces de Muramvya, Kayanza, Cibitoke et Bubanza à une altitude variant entre 1 600 et 2 600 m. Le parc national de la Kibira est une forêt afro-montagnarde composée de trois zones forestières encore intactes et d'un écosystème très diversifié. Beaucoup de rivières prennent leurs sources dans ce parc. Celui-ci joue un rôle important au niveau des bassins des fleuves Congo et Nil, jusqu'à la Méditerranée et à l'Océan Atlantique. Il exerce une influence notoire dans la régulation hydrologique et la protection des sols contre l'érosion. En savoir plus...

 

Photo du haut vers le Bas:

(1) Le Facilitateur du PFBC et sa délégation autour du Président de la République du Burundi

2) Le Facilitateur et le Ministre de l'environnement du Burundi

3)  Le Facilitateur dans le Parc natonal de la Kibira

(4) Photo de famille des participants à la visite dans le parc national de la Kibira

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FERN-Nos forêts, nos vies : Récits d’espoir et de résilience recueillis auprès de communautés forestières à travers le monde

Les récits portent la voix de femmes libériennes qui luttent pour le droit de posséder et de gérer des terres qui leur reviennent de droit, des populations autochtones guyaniennes qui résistent à des entreprises tentant de saisir leurs forêts, des communautés rurales laotiennes qui s’adaptent aux transformations profondes de leur mode de vie ancestral, ou encore des Ghanéens obtenant enfin justice face aux exploitants forestiers.

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus- Protocole de Nagoya : Le Congo a validé le manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication…

Un atelier de validation du manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication relatif a la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur APA au Congo a été organisé, du 08 au 10 octobre 2019, à Brazzaville (Congo) .

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus-Catastrophes naturelles : les congolais appelés à la résilience des communautés et à une solidarité

La lutte contre la réduction des risques de catastrophes est un défi mondial. D’où la prise de conscience par la communauté internationale en instituant la journée internationale pour la réduction de risques de catastrophes chaque le 13 octobre de chaque année. Au Congo, le gouvernement, par le biais de madame Arlette Soudan-Nonault, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a fait une déclaration.

En savoir plus...

greenrdc-Conflit forestier à la Tshopo : Greenpeace Afrique tire la sonnette d’alarme !

Depuis plus d’un mois, la tension s’est accentuée entre les communautés forestières basées à la Tshopo et la société canadienne des Plantations et Huileries du Congo SA (PHC) qui est une entreprise de la firme Feronia Inc.

En savoir plus...

Greenpeace-Cameroun-Les communautés locales et autochtones, sont progressivement privées de leurs droits fonciers

Il est important que les organismes internationaux de développement et le gouvernement camerounais puissent repenser leurs approches de développement. Ceci afin de s’assurer non seulement que leurs opérations n’amplifient pas les problèmes environnementaux et sociaux, mais aussi d’assumer leurs responsabilités lorsque ceux-ci surviennent.

En savoir plus...

Des progrès et innovations réalisés par les pays membres de l’espace COMIFAC dans la mise en œuvre du protocole de Nagoya

30 Septembre au 1er Octobre 2019, Douala Cameroun, forum sous- régional d’échange d’expériences en matière d’APA entre les chercheurs de l’espace COMIFAC et le secteur privé japonais.

En savoir plus...

Fern-Déclaration des Organisations de la Société Civile de Pays Forestiers Tropicaux

En septembre 2019, des défenseurs de l'environnement et des droits humains d'Afrique et d'Asie sont venus dans l'Union européenne pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'accélération de la perte de forêts dans les régions du bassin du Congo et du Bas-Mékong. Leur message était clair: l'UE doit jouer un rôle clé dans la recherche de solutions mondiales si elle veut vraiment protéger la biodiversité et écologiser ses politiques.

En savoir plus...

Une pépinière des prochains négociateurs climat voit le jour à Yaoundé

 Du 08 au 10 Octobre 2019, s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre d’Agriculture Yaoundé, l’Atelier sous régional de formation des jeunes et femmes leaders et négociateurs climats vers COP 25, Sous le thème : Temps pour l’Action – Genre et Finance Climat qui va se tenir à Santiago au Chili. Bien vouloir télécharger les documents de la formation...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019