APV-FLEGT : Quelle place pour les PME du secteur forestier de la CEEAC ?

 

Douala (Cameroun), 10-11 avril 2014 -  S’est tenu un atelier sous régional de restitution et de validation de l’étude sur les contraintes et les besoins des PME de la filière bois face à l’APV et au RBUE, organisé par la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) avec l’appui technique d’European Timber Trade Federation (ETTF), sous la facilitation de l’Institut Européen des Forêts (EFI) et le soutien financier de l’Union européenne (UE) dans le cadre du programme ECOFAC V.

 

Cette rencontre a réunis essentiellement les responsables des PME et les points focaux APV-Flegt des pays de la CEEAC, les représentants de la DUE au Cameroun et des ONGs (FODER et NEPCon) et avait pour objectifs de :

 

♦ Echanger sur les défis rencontrés par les PME face à la mise en œuvre des exigences de conformité légales de l’APV et du RBUE ;

♦ Valider les contraintes mises en évidence par les parties prenantes et les actions d’accompagnement préconisées  par ces dernières lors des missions d’enquête ;

♦ Apporter des éclaircissements aux PME sur les obligations des opérateurs qui mettent du bois et des produits dérivés sur le marché de l’Union européenne dans le cadre du RBUE.

 

Le déroulement de cet atelier s’est fait autour des présentations et les débats sur les points suivants :

 

♦ CEEAC : Vision, missions, objectifs en rapport avec la filière bois et les PME ;

♦ 

  • Cellule FLEGT Régionale : ancrage institutionnel, missions, activités ;
  • ♦ L

a restitution des rapports de l’étude sur les contraintes et les besoins des PME de la filière bois en Afrique centrale face à l’APV-FLEGT et au RBUE ainsi que du Plan de renforcement des capacités

♦ Les opportunités d’accompagnement des PME de la filière bois du Cameroun à travers les projets mis en œuvre par FODER et NEPCon.

 

Après échanges et débats sur ces sujets et partages d’expérience très édifiants , les participants ont validé le rapport de l’étude et relevé des contraintes qui empêchent leur épanouissement dans un environnement d’APV-Flegt dans la sous région. Il s’agit du  :

 

♦ Faible accès à la ressource ;

♦ faible accès au financement ;

♦ faible accès aux nouveaux marchés et la consolidation des marchés traditionnels.

♦ la forte fiscalité forestière dans certains pays de la sous-région ;

♦  la faible capacité sur le plan managérial ;

 

 

La priorisation de ces contraintes des PME a permis aux participants de formuler des recommandations à l’endroit de la CEEAC, aux Etats, aux partenaires financiers et aux PME/PMI, en vue de défendre les droits des PME en zone CEEAC et d’œuvrer pour la promotion de ceux ci dans le contexte de négociation et de mise en œuvre des APV-Flegt.

 

Au terme de cette rencontre très appréciée, par les responsables des PME présents à cet atelier, un groupe de travail a été mis pied pour assurer le suivi des recommandations, dans l’espoir de voir un véritable décollage des PME dans la zone CEEAC.

 

Les détails sur le déroulement de cet atelier peuvent être consultés dans un communiqué final qui a été signé par les participants ci-dessous:

 

Images credits: CEEAC 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Ecologiste : Guilaume Pitron. La guerre des métaux rares

La face cachée de la transition énergétique et numérique : écologie, économie, géopolitique, voici une enquête saisissante sur les "métaux rares" devenus indispensables dans notre société actuelle.  Préface d'Hubert Védrine. Paru en janvier 2018.

En savoir plus...

Expertisefrance : Un groupe de travail pour mieux mesurer les progrès faits en matière d’ODD en Afrique

Les 5 et 6 janvier 2018, Expertise France, avec l’appui de l’INSEE et d’AFRISTAT a organisé la première réunion du groupe de travail sur les indicateurs de suivi des Objectifs de développement durable (ODD), dans le cadre du projet d’appui au suivi des ODD en Afrique (SODDA) financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Janvier 2018

Ce mois-ci, le parc a connu une augmentation spectaculaire du braconnage ! Deux événements majeurs ont été détectés. Dix carcasses d'éléphants braconnés ont été découvertes dans le parc et sa périphérie, un nombre qui nous stupéfait tous.

En savoir plus...

cop23: La Semaine Africaine du Climat va façonner les stratégies d'actions climatiques

ONU Changements climatiques Infos, 14 fév. 2018 - Organismes publics et entreprises privées sont conviés à la première Semaine Africaine du Climat du 9 au 13 avril 2018, à Nairobi au Kenya, pour aider à concevoir et mener l'action climatique.

En savoir plus...

JOURNÉE MONDIALE DU PANGOLIN 2018

La célébration de la Journée mondiale du Pangolin 2017 (18 février) est un événement international qui se célèbre chaque année le troisième samedi du mois de février. Elle vise à assurer la sensibilisation à l’échelle mondiale sur les pangolins.

En savoir plus...

UICN : Massacre des éléphants à la RFBL

Le grand braconnage (particulièrement pour les ivoires afin d’alimenter la grande demande sur le marché illicite) frappe en ce début d’année 2018 la Réserve de faune de Binder Léré (RFBL) situé dans le Mayo-Kebbi Ouest (Départements de Léré et Binder) avec un bilan très lourd. Pour l’instant, il fait état de 19 éléphants tués entre le 18 et le 30 janvier 2018 dont les carcasses identifiées.

En savoir plus...

Cameroun - Insécurité : Six militaires du BIR et deux civils tués au Parc National de Bouba Ndjidda, région du Nord

Ils sont tombés dans une embuscade tendue par des braconniers dans la nuit du 8 au 9 février 2018. Six militaires du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) et deux villageois qui leur servaient de guides ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi au Parc National de Bouba Ndjidda selon des sources auprès de la 3e région militaire interarmées du Nord.

 

En savoir plus...

environews-rdc-Actualités, Forêt : Forêt : Kinshasa et Brazzaville s’accordent pour promouvoir les tourbières de la cuvette centrale

Le Ministre  de l’Environnement et développement  durable  de la RDC, Amy Ambatobe,  et son homologue  de la République du Congo,  Arlette Soudan  Nonault ont échangé  ce samedi  à  Kinshasa, sur la nécessité  de mettre en place une coordination pour la protection et la valorisation  des tourbières, récemment  découvertes par les scientifiques en RDC et au Congo Brazzaville.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018