CIFOR : Rapport de l’étude sur « Le marché domestique du sciage artisanal en République Centrafricaine : État des lieux, opportunités et défis »

 

Le Centre de Recherche Forestière Internationale vient de commettre le rapport de son étude sur les Sciages artisanaux en RCA. 

 

Bien vouloir télécharger  le rapport de l’étude sur « Le marché domestique du sciage artisanal en République Centrafricaine : État des lieux, opportunités et défis »

 

 

Résumé

 

La République Centrafricaine a signé et ratifié l'Accord de Partenariat Volontaire (APV) du plan d'action FLEGT en 2011 afin d'assurer à terme la légalité des bois exportés vers l'Union européenne. Contrairement aux autres pays signataires des APV, la RCA a choisi de ne pas inclure son marché domestique et le secteur du sciage artisanal dans cet accord, au moins durant une première période. Or, nos enquêtes à Bangui et en milieu rural montrent que le marché domestique consomme environ 67 000m3 de sciages par an, qui sont pour moitié produits par des scieurs artisanaux informels. De plus un minimum de 6 000m3 de sciages - essentiellement artisanaux - est exporté illicitement vers le Tchad par année. A titre de comparaison, l'exportation officielle de sciages industriels atteignait 41 000m3 en 2011.

 

 

 

 

La vente de sciages sur les marchés urbains crée un minimum de 420 emplois réguliers tandis que l'exploitation génère environ 1 600 emplois réguliers en zones rurales. La contribution financière du sciage artisanal aux économies rurales dépasse les 780 millions de F.CFA par an. Le sapelli et l'ayous sont quasiment les deux seules essences exploitées à destination du marché domestique, respectivement pour les sciages industriels et les sciages artisanaux. Plusieurs propositions sont faites pour amender et compléter la réglementation actuelle, ainsi que pour mettre en place des incitations à trois niveaux : (1) le regroupement et la professionnalisation des scieurs artisanaux ; (2) la formalisation d'une fiscalité décentralisée ; (3) la mise en place pour les agents de l'Etat d'un système incitatif  lié à la mise en oeuvre d'une exploitation légale du bois."

 

Rapport de l'étude du CIFOR disponible ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Eco-sécurité, conflit homme/faune et utilisation des terres au cœur des débats : Tous les chemins mènent à N’Djamena !

Les  Ministres chargés de la Protection de la Faune, des questions de Défense et de Sécurité, de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Administration du Territoire, des Etats membres de la Communauté  Economique  des  Etats  de  l’Afrique  Centrale (CEEAC) se sont retrouvés à N’Djamena pour donner des orientations politico- juridico-diplomatiques et socio-économiques aux questions relatives à l’éco-sécurité, conflit homme/faune et autres conflits liés à l’utilisation des terres en Afrique centrale.

En savoir plus...

Agripo : Publication du livre "Les vergers écologiques, un modèle d’agriculture climato-intelligente responsable et exemplaire "

Les données présentées dans ce livre mettent l’accent sur la nécessité d’une gestion raisonnée des territoires en favorisant les systèmes agricoles durables. Le livre peut être utilisé par les acteurs de développement, les planificateurs et tous ceux qui sont intéressés par les enjeux du développement durable en milieu rural, afin d’impulser la performance des démarches d’accompagnement des communautés et d’identifier les bonnes pratiques.

En savoir plus...

Mise en ligne site web de SEP2D

Le site web de SEP2D, tant attendu, est enfin en ligne. Vous y trouverez des informations relatives au programme SEP2D, mais également la liste des lauréats aux appels à projets.

 

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030