Quand la ville mange la forêt - Les défis du bois-énergie en Afrique centrale

Cet ouvrage présente les résultats du projet Makala « Gérer durablement la ressource bois-énergie en Afrique centrale » mené en République du Congo et en RDC. Il présente un état de la consommation en bois-énergie des grandes villes et le bassin d’approvisionnement de Kinshasa. Il propose des outils indispensables à une bonne gestion de la ressource en bois ainsi que des modèles de gestion de cette ressource et fait le point sur les perspectives d’avenir.

 

L’Afrique est confrontée à deux défis majeurs liés à l’augmentation extrêmement rapide de sa population : comment fournir des aliments en quantités toujours plus abondantes et comment approvisionner ces populations en énergie nécessaire en particulier à la cuisson de ces aliments ? Ces enjeux dépassent largement le seul continent africain. D’une part, cela suppose d’agrandir les surfaces agricoles, souvent aux dépens de la forêt dont les sols sont les plus fertiles. D’autre part, le bois provenant de ces défriches agricoles est utilisé comme bois de feu ou transformé en charbon de bois. Avec le très fort accroissement des populations à nourrir, les jachères ne sont plus aussi longues, la terre s’appauvrit et le bois est de plus en plus rare : il faut aller toujours plus loin de la ville tentaculaire pour chercher nourriture et bois-énergie.

 

Soutenu par l’Union européenne, le projet Makala « Gérer durablement la ressource bois-énergie en Afrique centrale » a été entrepris pour comprendre et quantifier ce problème et proposer des solutions afin d’enrayer ce cycle infernal de la dégradation de l’environnement et la difficulté des populations rurales et urbaines à s’approvisionner en énergie domestique.

Les résultats de ce projet réalisé de 2009 à 2013, à Kinshasa et à Kinsangani en République démocratique du Congo et à Brazzaville en République du Congo, constituent le cœur de cet ouvrage. Sont présentés tout d’abord l’état de la consommation en bois-énergie des grandes villes, particulièrement du bassin d’approvisionnement de Kinshasa, puis des outils indispensables à une bonne gestion de la ressource en bois, donc utiles à la gestion des arbres et de la forêt. Ensuite, sont proposés les modèles de gestion de cette ressource élaborés dans le cadre de ce projet. Enfin, les auteurs élaborent des perspectives d’avenir et des pistes de réflexions afin d’apporter des réponses aux besoins en alimentation et en ressources en bois-énergie dans ces régions dans une optique de développement durable.

 

Quand la ville mange la forêt
Les défis du bois-énergie en Afrique centrale
Coord. editoriale de J.-N. Marien, É. Dubiez, D. Louppe, A. Larzillière
Ed. Quae
2013

Pour en savoir plus: ICI

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020