Les Coordinations Nationales de la COMIFAC à l’école du Suivi-évaluation à N’djamena

 

Du 1er au 03 juillet 2013 à N’Djamena au Tchad, s’est tenu un atelier de renforcement des capacités des coordinations nationales COMIFAC (CNC) en matière de suivi-évaluation - Les principaux objectifs visés étaient de : 

 

  • Effectuer le suivi de la mise en œuvre des PTA 2013 des CNC et procéder à leur révision à mi parcours ;
  • Partager les expériences de fonctionnement des CNC, identifier les bonnes pratiques et les capitaliser ;
  • Informer les CNC sur les actions majeures de la COMIFAC en 2013, et identifier les appuis qu’elles pourront y apporter ;
  • Définir, de façon concertée et en tenant compte des moyens disponibles au niveau de chaque CNC pour 2013, les mécanismes et outils de suivi à utiliser par les CNC, et former les CNC à l’utilisation de ceux-ci ;
  • Définir le développement et la mise en place d’un mécanisme de collecte et partage des informations, et les modalités d’appui aux CNC pour ce développement.

Cette formation qui a duré 4 jours avec quatre points majeurs, a connu la participation de 29 personnes, représentants les CNC, le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, la GIZ et le GFA.

 

  1. 1.     Cérémonie d’ouverture :

Trois discours de circonstance ont marqué cette cérémonie. Ils ont été prononcés par :

Monsieur Raymond MBITIKON, Secrétaire Exécutif de la COMIFAC qui, en souhaitant la bienvenue aux participants et en remerciant le représentant du Président de la COMIFAC pour sa présence, a précisé le contexte qui justifie l’organisation de cette rencontre, les objectifs poursuivi par cet atelier et qui vise à renforcer la collaboration entre la COMIFAC et les CNC. A sa suite Monsieur Matthew Victor CASSETTA en sa qualité de Facilitateur du PFBC, prenant la parole, a précisé le rôle central que doivent jouer les CNC dans la mise en œuvre du plan de convergence de la COMIFAC. il ressort de son propos que la vision des Etats Unis dans son nouveau rôle dans la facilitation est de promouvoir le leadership africain pour faire face aux menaces critiques… face à ce grand défi de conservation, à travers le renforcement de capacités, de la gouvernance et de l’implication des leaders de demain, les jeunes, les femmes et la population autochtone. Enfin le représentant du Président de la COMIFAC en la personne de Ministre du Développement Pastoral et des Productions Animales du Tchad, SE Monsieur Amir ADOUDOU ARTINE, a d’abord remis au nouveau Facilitateur du PFBC, une statuette d’éléphant en guise passation de fanion pour le rôle qui l’attend dans les forêts du bassin du Congo, pour ensuite s’exprimer aux participants, en leur souhaitant la bienvenue dans le berceau de l’humanité et les invitant à la cérémonie de plantation d’arbres dans la Ceinture Verte de N’Djamena.

La fin de ces allocutions a donné la possibilité aux participants de passer à la deuxième articulation de l’atelier qui est la session de formation.

 

  1. 2.     Formation proprement dite.

 

Cette partie de l’atelier a été facilité par le consultant Monsieur Mamy RABOANARIJAONA, qui assumait également le rôle de formateur. La méthodologie qu’il a utilisé pour la gestion de l’atelier était une approche participative basé sur les présentations et les travaux de groupe, et les restitutions en plénière.

 

Avant de procéder aux différents modules, les participants ont exprimé leurs attentes dont les principales sont les suivantes :

  • L’appropriation des outils pour une meilleure visibilité de la COMIFAC ;
  • La compréhension commune de la logique de planification et de suivi ;
  • La maîtrise de l’utilisation de l’outil de suivi-évaluation pour la bonne mise en œuvre des PTA;
  • Faire des CNC de véritables relais du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC ;
  • Doter les CNC de moyens matériels, financiers pour les motiver à être plus dynamiques;
  • Doter les CNC de capacités techniques dans la mobilisation des ressources financières et des partenariats.

 

Pour répondre aux attentes formulées, les participants ont eu le privilège de suivre les moules suivants :

 

Module 1 – Consolidation de la connaissance et de la culture de la COMIFAC

Il a question ici d’un rappelle sur la vision, les misions et les objectifs de la COMIFAC, du plan d’actions biennal 2013-2014 du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, adopté en novembre 2012 par le Conseil des Ministres (CM),  avec pour objectif d’assurer la mise en œuvre des décisions des instances délibérantes, le suivi-évaluation et la coordination de la mise en œuvre du Plan de Convergence. Ce rappel avait pour objectif d’harmoniser le niveau de connaissance des participations sur le fonctionnement de la COMIFAC.

Ensuite une série de présentation est venue faire un état d’avancement du PTA de la COMIFAC et des CNC. On retient de Monsieur Valery TCHUANTE, Expert en Suivi Evaluation à la COMIFAC que 33% des résultats escomptés pour l’année 2013 ont été atteints au et un taux de mise en œuvre visé était de 50% jusqu’au mois de Juin.

Ces présentations ont donné l’occasion aux participants de poursuivre les réflexions dans les travaux de groupe où il a été question de ressortir les différentes articulations entre les composantes du PTA des CNC et les objectifs / missions de la COMIFAC, ainsi que le PTA 2013du Secrétariat Exécutif.

 

Module 2 : Revue à mi-parcours de la mise en œuvre des PTA 2013 des CNC

Ce module a été animé par Mme Danielle Fouth, Conseillère Technique au projet GIZ d’appui à la COMIFAC. Sa présentation a porté sur le tableau de bord, qui est un outil de suivi de la mise en œuvre des PTA.

Avec une approche pratique, elle a fait une description de l’outil et ensuite apporté une définition des concepts clés et de la structure du tableau de bord qui sert à faire des mesures sur le niveau de mise en œuvre des activités de chaque axe d’intervention qui sont rattachées aux différentes composantes, et assure par là un suivi en temps réel la mise en œuvre des PTA.

Les discussions qui ont suivi cette présentation, ont permis d’étayer les points d’ombre et d’amener les participants aux travaux de groupe, dont la réflexion était porté sur la compréhension partagée de l’outil de suivi-évaluation et des composantes PTA CNC affectées à l’équipe.

 

Module 3 : Suivi-évaluation et programmation : cadrage global des actions de la COMIFAC

Contrairement aux précédents modules, il a été question dans ce module de partage d’expérience, ce qui a permis aux participants de faire ressortir l’ancrage et les liens entre la vision et les missions de la COMIFAC, les résultats attendus du Plan de Convergence et les missions des CNC. A la suite de ces partages d’expérience, la présentation Monsieur François BUSSON, Expert de la GFA/GIZ portant sur le recadrage technique est venue clôturée ce module.

 

Module 4 : Suivi-évaluation et Programmation : Chaîne de résultats

Ce module a commencé par les travaux de groupe qui a porté sur l’identification des grandes orientations des CNC en 2014. A la suite de ces travaux de groupe, une présentation du concept de Chaine de résultats en matière de Gestion axée sur les résultats. Il ressort différents niveaux de résultats à savoir : les extrants comme résultat à court terme, les effets comme des résultats à moyen terme et les impacts qui sont des résultats à long terme. Tous ces différents niveaux des résultats restent liés aux ressources disponibles et à la mise en œuvre des activités définies dans le cadre des PTA.

La maitrise de la chaine des résultats a donné aux participants, de poursuivre en groupe, l’exercice sur la chaines de résultats des PTA des CNC à partir des missions de la COMIFAC et des résultats du Plan de Convergence, sur l’identification des activités à planifier pour chaque résultat attendu de chacune des composantes, la détermination des différents indicateurs de performance et l’identification des contraintes.

La fin de ce module a été sanctionnée par deux présentations portant sur le format de la matrice PTA et sur le draft de PTA 2014 de chaque CNC.

 

Module 5 : Révision du Plan de convergence et développement de l’Atlas régional

La première partie de ce module a été animée par le S.E. Adjoint Monsieur Martin TADOUM, où les discussions ont porté sur le processus de recrutement des consultants, mais aussi du timing approximatif de tout le processus de révision. Et la deuxième partie qui concernait le développement de l’Atlas régional, devant permettre à la COMIFAC de réaliser de manière efficace ses missions qui lui sont dévolues, il se trouve déjà la phase de 2 c'est-à-dire réalisation.

Module 6 : Actualisation de la feuille de route 2013 : Plan d’actions et système de suivi

Ce module a donné la possibilité aux participants de finaliser la feuille de route 2013 de chaque CNC et le canevas de rapport trimestriel ainsi que celle du draft PTA de chacune des CNC. Cependant quelques orientations stratégiques ont été données à certains pays pour améliorer leur feuille de route. Il s’agit du : Cameroun, Gabon, Burundi, RCA, RDC.

 

  1. 3.     Recommandations et Clôture

A la fin de cette sessions de formation en suivi évaluation, des recommandations qui en dégagent vont au delà des résultats de cet atelier et prennent en considération les problèmes soulevés dans différents rapports et études sur la COMIFAC. Ces recommandations sont d’ordre stratégique, organisationnel et/ou opérationnel.

La cérémonie de clôture a été marquée par la remise des attestations aux participants, le discours de remerciement du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC et le discours de clôture de Madame Nenodji MADINGAR, Secrétaire Générale du Ministère de l’Environnement et des Ressources Halieutiques du Tchad.

 

  1. 4.     Cérémonie de plantation d’arbre

Elle était organisée par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec le soutien de la GIZ et du JICA et présidée par Son Excellence Monsieur MAHAMAT ISSA HALIKIMI, Ministre de l’Environnement et des Ressources Halieutiques du Tchad, par ailleurs Président en exercice de la COMIFAC. Ont pris part à la cérémonie les représentants du CNC, les membres du GTBAC, le secrétariat exécutif et les média pour planter environ trois cents (300) arbres sur un des sites de la Ceinture verte en périphérie de la ville de N’Djamena.

 

C’est sur cette activités que les participants se sont séparées à cet atelier, qui aura créé une dynamique et un esprit d’équipe pour relever les défis qui attendent la COMIFAC tant au niveau sous régionale qu’au niveau des différents pays.

 

Bien vouloir télécharger le rapport final de l'atelier ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Collège de la Société Civile se prépare à relever les grands défis liés à la préservation de la biodiversité et à l’action climatique

KIGALI du 10 au 11 Septembre 2019, le Collège de la Société Civile du PFBC, avec l’appui dudit partenariat et celui de la Coopération Allemande GIZ Projet d’appui à la COMIFAC, a organisé la première réunion de la task force chargée de préparer le processus devant conduire à la journée spéciale Société Civile prévue le 18 Décembre 2019. Bien vouloir télécharger le Communiqué Fanal de la réunion…

En savoir plus...

Les pays de l’Afrique centrale unissent leur voix pour le Sommet de l’action sur le Climat de New York.

Les ministres de l’Environnement et des Affaires étrangères composant la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté samedi 7 septembre à Brazzaville une position commune en vue de parler d’une même voix à l’occasion du sommet de l’action sur le climat du 23 septembre en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Bien vouloir télécharger la position commune et le communiqué final de la rencontre…

En savoir plus...

Les Partenaires du PFBC préparent la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena

Yaoundé, 6 septembre 2019 -­ S’est tenue dans la salle de réunion du Programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo de la GIZ, une réunion préparatoire de la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena des Ministres en charge de la défense, de la sécurité́ et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières.

En savoir plus...

environews-rdc-Climat : New York accueillera le 23 septembre prochain, un sommet de l’action sur le climat

En prélude au Sommet de l’action sur le climat prévu le 23 septembre 2019 à New York, plusieurs experts de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont pris part le 07 septembre à Brazzaville, à une réunion extraordinaire des ministres d’Afrique centrale sur la position commune à défendre lors de la prochaine rencontre.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA.

Les 27 et 28 Août 2019, s’est tenu à l'hôtel Bélavie Bonabéri - Douala, en République du Cameroun, l’Atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA (Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation).

En savoir plus...

La chine se remet au vert !

Pékin joue un rôle incontournable dans le commerce florissant du bois. Après avoir sacrifié toutes ses forêts à la construction pendant la période maoïste, la Chine replante ses arbres pour rendre le pays à nouveau respirable. Comment concilier exigence environnementale et importations massives ?

En savoir plus...

JM-Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

En savoir plus...

Journées du Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale (R2FAC), 27-28 septembre Douala Cameroun

Quatorze institutions de la sous-région et internationales en sont les membres fondateurs, mais il vise à fédérer le plus grand nombre de chercheurs, comme l'indique la Charte: "Ce réseau a vocation à rassembler les différentes institutions signataires afin de conduire en partenariat des activités de recherche et de développement relatives aux objectifs généraux du Réseau et mettre à disposition des informations de qualité en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion des forêts d’Afrique centrale. Le Réseau est également ouvert à des chercheurs individuels qui ne relèvent pas d’institutions de recherche mais qui ont démontré leurs capacités en matière de production scientifique.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019