Atelier de renforcement des capacités des Coordonateurs Nationaux COMIFAC : les fonctionnalités de la version 2 de la plateforme Convergence maitrisées

 

 

 

Les Coordonnateurs Nationaux COMIFAC (CNC) ont renforcé leurs capacités en gestion des outils de suivi évaluation, au cours d’un atelier organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, avec l’appui financier de la JICA et du projet GIZ appui à la COMIFAC. Cette rencontre qui s’est tenue du 12 au 15 mai 2015, à l’hôtel SOMATEL de Douala, avait pour objectif de familiariser les Coordonnateurs Nationaux COMIFAC et leurs adjoints sur les fonctions et l’animation de la base des données de la plateforme électronique  développée par la COMIFAC pour  le suivi-évaluation du Plan de Convergence révisé.

 

« L’une des missions assignées aux Coordonnateurs Nationaux COMIFAC par le Conseil des Ministres de la COMIFAC est, comme vous le savez, d’assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre du Plan de Convergence au niveau national. Pour une telle mission, la Coordination Nationale COMIFAC a besoin de se doter d’outils appropriés à cet effet, puisqu’ils permettent d’apprécier les performances du PC tant au niveau national que sous-régional, mais aussi de fournir aux décideurs de la sous-région, les informations nécessaires à la prise de décisions sur la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale » s’est exprimé, au nom du Secrétaire Exécutif de la COMIFAC empêché, M. Etienne MASSUMBUKO, Directeur Administratif et Financier de la COMIFAC, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture des travaux de l’atelier. Il a en outre poursuivi son propos en signalant que la plateforme de suivi-évaluation a pour vocation de générer des informations crédibles et à temps réel sur les réalisations  du Plan de Convergence et autre initiatives sous-régionales. « Un tel outil ne peut être véritablement opérationnel que si les principales parties prenantes au niveau national, principalement les CNC s’approprient et se familiarisent de cette plateforme en vue d’en assurer le pilotage, le réseautage et l’animation » a-t-il insisté.

 

C’est depuis 2011 que le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC a pris la résolution d’accompagner les Coordonnateurs Nationaux COMIFAC à travers les initiatives de renforcement de capacités. Celles-ci portent essentiellement sur la formation dans les domaines de suivi-évaluation, communication, la mobilisation  et la concertation des acteurs nationaux. Cette session est la deuxième du genre visant à renforcer les capacités des Coordonnateurs Nationaux COMIFAC  pour l’utilisation et l’administration de la plateforme SUIVI CONVERGENCE, après celle tenue à Brazzaville en mai 2014. Cet atelier a également permis aux  CNC de présenter le bilan de leurs  actions de renforcement des capacités et les perspectives et de finaliser l’élaboration et l’actualisation du tableau de bord du suivi desdits PTA 2015.

 

Pendant quatre jours, les CNC et leurs adjoints ont pu suivre successivement des sessions sur i) le mode opératoire et de gestion de la plateforme de suivi-évaluation, ii)le remplissage du tableau de bord de suivi des PTA ; iii) le fonctionnement du portail web COMIFAC ;  iv) la coordination, l’animation et le suivi des grands chantiers (plateforme et feuille de route de la communication, vulgarisation du PC, Manuel de suivi-évaluation, projet Atlas) ; v) la gestion de renforcement des capacités avec notamment le partage des expériences dans la mise en œuvre  de directives, et les échanges sur le bilan et les pistes de renforcement de capacités à travers la méthode word café. Toutes ses différentes sessions ont conduit les CNC à formuler à la fin des travaux, des recommandations fortes au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC pour leur permettre   d’assumer pleinement leurs missions avec des résultats escomptés.

 

C’est ainsi qu’ils ont recommandé au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC de :  (i) de mobiliser les appuis financiers pour doter les CNC de moyens logistiques nécessaires pour la réussite de leur mission ; (II) initier des tournées  du Secrétaire Exécutif dans les pays membres en vue d’expliquer aux autorités politiques le rôle des CNC au niveau national ; (iii) former les CNC dans les actions de plaidoyer ; (iv) prévoir un appui aux CNC à partir des frais de coordination issus des projets sous coordination du Secrétariat Exécutif.

 

Le Directeur Administratif et Financier de la COMIFAC s’est dit satisfait de l’esprit de cohésion et d’efficacité qui a prévalu tout le long du déroulement des travaux. Il a ainsi encouragé les CNC de faire preuve de dévouement et d’engagement pour répondre positivement aux attentes du Secrétariat Exécutif.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter: ICI

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Le FVC est le plus grand fonds mondial consacré à la lutte contre le changement climatique.

Le Fonds vert pour le climat (FVC) est le plus grand fonds dédié au monde qui aide les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à renforcer leur capacité à répondre au changement climatique. Il a été mis en place par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2010.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020