Du progrès palpable enregistré au niveau de l’aménagement

Douala, 20 mai 2009 - Un des objectifs fondamentaux du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo défini dans son cadre de coopération avec la COMIFAC est la promotion de l’aménagement durable des forêts de la sous-région tel qu’il a été précisé et reconnu dans la Déclaration de Yaoundé (1999). L’exploitation forestière industrielle est considérée par l’ensemble des partenaires comme faisant partie de l’aménagement durable des concessions forestières de production, la certification forestière en étant l’outil qui puisse permettre aux consommateurs et aux transformateurs de bien discerner le bois produit dans des conditions de gestion durable de celui provenant des exploitations gérées de manière moins transparente.

En vue de contribuer au débat public sur les  effets économiques, sociaux et écologiques de l’exploitation forestière industrielle, débat qui révèle des positions pour le moins contradictoires, le PFBC s’est proposé d’organiser un atelier de concertation sur « La place de l’exploitation forestière industrielle dans la gestion durable des forêts du Bassin du Congo » (19-20 mai 2009) à Douala, Cameroun, afin de développer une vision commune des partenaires du PFBC sur les implications positives et négatives de l’exploitation forestière industrielle dans le système de gestion durable des forêts d’Afrique Centrale.

La Facilitation allemande a ainsi invité les représentants des sociétés impliquées dans l’exploitation forestière ainsi que des scientifiques et des ONGs de terrain à présenter leurs expériences qui permettent de saisir les impacts qu’une exploitation industrielle durable aurait sur le développement écologique dans la zone d’implantation et sur le développement économique et social des populations riveraines, en tenant compte de la situation vulnérable des populations dépendant de la forêt. L’occasion de cet Atelier devrait également permettre de déterminer les effets réels de la crise économique mondiale qui a frappé fortement le secteur de la construction en Europe et aux Etats-Unis, sur le secteur forestier des pays  d’Afrique Centrale.

 

docs/fotos/tracabilite_bois.jpg
Photo (Hans Schipulle) À la sortie de forêt l'équipe de contrôle explique
le système de tracabilité à Samuel Makon, Facilitateur Délégué du PFBC (tâches bleues: grume d'origine certifié FSC
 

Télécharger les conclusions finales de l'atelier
Consulter la documentation intégrale

Autres sources d'information relatif aux développement en matière d'aménagement et certification des concessions forestières dans le Bassin du Congo: 

Communiqué final de la seconde réunion du Groupe Sous-Régional de travail FSC du Bassin du Congo (GSRT-FSC-BC) (26 au 29 mai 2009, Douala
"Bois exotiques FSC - la tracabilité émerge en Afrique", par Clémence Mathieu. Voici la reproduction d'un article   publié dans le journal d'architecture-urbanisme Ecologik (N°08/avril-mai 2009) et qui informe les consommateurs dans le secteur de la construction sur les efforts déployés pour faire appliquer la certification FSC dans le Bassin du Congo.  A suivre!

   

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

afriquenvironnementplus: l’Hydrométéorologique bientôt au cœur d’un forum sous-régional

La ville de Libreville, au Gabon, va abriter du 14 au 16 novembre 2018, le 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale, sous l’égide de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

En savoir plus...

Burkinademain : La gestion des catastrophes naturelles traitée à Libreville

À l’initiative de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD), les experts et… vont se retrouver à Libreville, du 14 au 16 novembre 2018, au 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale.

En savoir plus...

CEEAC-BAD : signature de l’aide-mémoire sur la préparation du Programme PACEBco2

Libreville(Rép. Gabonaise), le 25 septembre 2018- Le Secrétaire général adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), l’honorable Tabu Abdallah Manirakiza et le chef de la mission de la Banque Africaine de Développement (BAD) M.  DIOP Amadou Bamba, Environnementaliste à la BAD, ont procédé à la signature ce matin de l’aide-mémoire pour la préparation du Programme d’Appui à la Conservation des Ecosystèmes et à la Résilience aux changements climatiques en Afrique Centrale (PACEBCo2).

En savoir plus...

CHARTE SUR LES MANGROVES DU GABON

La Charte pour la conservation des mangroves du Gabon a été validée par les parties prenantes le 29 Juin 2018. Cette charte, résultant d'un processus participatif réussi, constitue une base de plaidoyer pour l'engagement de toutes les parties prenantes dans la gestion durable de ce précieux écosystème naturel.

En savoir plus...

OSFACO Lettre d'information Septembre/Octobre 2018

Le projet OSFACO "Observation Spatiale des Forêts d'Afrique Centrale et de l'Ouest" vise à améliorer la connaissance des dynamiques passées et actuelles en matière d’occupation des terres et de changement d’usage des sols dans plusieurs pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest, grâce aux outils d’observation spatiale. Le projet vise à mettre à disposition des images satellitaires et promouvoir leur utilisation à travers des projets de recherche et des appuis aux pays.

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus : Son Excellence François-Xavier de DONNEA, Facilitateur Belge pour la PFBC

Brazzaville a accueilli le 1er juin la 4e réunion des collèges du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo, PFBC. A cet occasion, AEP  a échangé avec  le Facilitateur Belge à la tête  de ce Partenariat, Son Excellence François-Xavier de DONNEA qui nous livre dans cette entretien sa vision globale sur le fonctionnement de cette institution et nous donne une idée de la feuille de route de la nouvelle sa Facilitation.

En savoir plus...

Biopama: Le programme BIOPAMA lancé en Afrique Centrale

26 septembre 2018, Douala, Cameoun. L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN),  le Centre Commun de recherche de la Commission européenne (CCR) et la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) organisent conjointement l’atelier régional de lancement, pour l’Afrique Centrale, de la seconde phase du Programme pour la gestion des aires protégées et la biodiversité (BIOPAMA) du 26 au 28 septembre 2018 à Douala, en République du Cameroun.

En savoir plus...

Unenvironment : Mettre le commerce au service de l'environnement, de la prospérité et de la résilience

Selon la Commission du Commerce et du Développement durable, les nouvelles opportunités d’affaires découlant d’une économie mondiale plus durable pourraient représenter une valeur estimée à 12 milliards USD par année d’ici à 2030.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018