Conclusions de l'atelier de validation sur l'Etat des Forêts 2008

par Florence Palla / RAPAC - Après trois jours de travaux ponctués par des présentations et des groupes de travail sur des thèmes qui ont permis une avancée considérable sur les processus de collecte, d'approbation et de diffusion des données de l'Edf 2008, il faut retenir que les débats en plénière ont permis d'enrichir ce processus sur les aspects juridiques liés à l'utilisation des données contenues dans la future publication.


En effet les mécanismes juridiques sur les échanges et l'exploitation des données de l'Observatoire des Forêts d'Afrique Centrale (OFAC) ont été clairement expliqués notamment en ce qui concerne la signature prochaine de contrats de licences Creative Commons (CC) qui fonctionnent par un mécanisme open source entre les fournisseurs et l'Observatoire des Forêts d'Afrique Centrale (OFAC). Il s'agira de licence individualisée entre l'observatoire et chaque fournisseur.


Des débats sur le format, le contenu et la fréquence des rapports Edf, on peut retenir que les prochaines éditions seront publiées en 2010 et 2012 et que la suite pourra se faire avec un pas de temps de 4 ans permettant d'évaluer les changements du couvert forestier et de prendre en compte de nouveaux thèmes prioritaires. A cet effet, le jeudi 20 novembre, en début de séance, une série de nouveaux thèmes a été proposée pour les prochaines éditions et leur validation a fait l'objet d'un vote des participants. Les résultats de ce vote ont placé en première ligne la thématique sur le bilan des aires protégées et de l'approche Landscape qui a reçu 21 voix suivie de deux autres thèmes émergents à savoir le secteur informel du bois d'œuvre et les conflits sociaux liés à l'accès aux ressources naturelles.


FORAF_validationworkshop.jpgDes discussions sur les fondations pour un observatoire des Forêts d'Afrique Centrale et le cadre institutionnel ont permis de dégager les conclusions suivantes : D'une part, la nécessité de rapprocher l'OFAC de la COMIFAC ce qui permettra de signer un accord avec cette institution. D'autre part, il a été recommandé que l'observatoire garde une indépendance sur le contenu (collecte de données harmonisées et validées) et que son statut juridique soit clairement défini permettant une opérationnalité pour le milieu de l'année 2009.


Enfin, un appel a été fait aux contributions des partenaires à travers des ressources humaines, des financements et  la réception de données satellitaires. Le mot de la fin : faire de l'OFAC, un observatoire de référence pour la biodiversité, l'exploitation forestière, le couvert forestier et l'information qui pourrait servir à toutes les politiques.

Source utilisée par Florence: mot de clôture de Philippe MAYAUX - JRC/ISPRA. Photo: FORAF

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FAO-21 mars 2017 : Journée internationale des forêts

Chaque année, la Journée est consacrée à un thème particulier décidé par le Partenariat de collaboration sur les forêts. En 2017, le thème sera les forêts et l'énergie. Une occasion de rappeler que le bois énergie est une source d'énergie renouvelable majeure pour la planète. La FAO estime que le bois fournit au monde environ 40% de l'approvisionnement global actuel en énergie renouvelable.

En savoir plus...

A la reconquête des forêts

Bien vouloir regarder un excellent documentaire de Gil KEBAILI sur la façon dont les opérateurs forestiers mettent en œuvre des pratiques responsables (FSC) dans le bassin du Congo et concilient développement économique, prise en compte des droits des populations locales et autochtones et préoccupations écologiques, avec l’exemple de la société IFO (Interholco) ..

En savoir plus...

FAO #LoveForests: Concours de vidéos pour la Journée internationale des forêts 2017

Publiez une vidéo de votre forêt pour la Journée internationale des forêts ! Les vidéos qui auront obtenu le plus de préférences seront réaffichées sur le compte Twitter @FAOForestry, et au cours de la Journée internationale des forêts, le 21 mars, les meilleures vidéos seront présentées sur le site web de la FAO et sur les réseaux sociaux de la FAO...

En savoir plus...

Tandf online: Rôle des ressources forestières dans les inégalités de revenu au Cameroun

La présente étude est axée sur les revenus forestiers des ménages dans le voisinage des concessions forestières au Cameroun. Les contributions des concessions forestières à l'économie et au bien-être des ménages ont été mesurées et les facteurs explicatifs de l'hétérogénéité déterminés. Nous utilisons l'indice de Gini pour évaluer la répartition des revenus forestiers des ménages et leur influence sur le bien-être et les inégalités de revenu parmi les ménages dépendants des forêts.

En savoir plus...

Pour des Accords de Partenariat Volontaires (APV) au service des Forêts, des Peuples et du Climat Recommandations de la société civile sur le futur des APV

La note fournit un aperçu sur les progrès accomplis après une décennie de mise en œuvre y compris la participation multipartite, une transparence accrue et la réduction de la déforestation illégale. Elle suggère des pistes concrètes pour relever les défis et intensifier les efforts actuels notamment à travers l'application accrue de lois justes, une meilleure cohérence des politiques et la prise de décision inclusive. Si les changements proposés sont pris en compte, les APV pourront continuer de contribuer efficacement à l'amélioration de la gouvernance, à la protection des forêts et au renforcement des moyens de subsistance locaux durables.

En savoir plus...

COMIFAC : Les experts de l'Afrique Centrale à l'école de la finance climatique

S'est tenu du 13 au 15 mars 2017 à Kigali (Rwanda), l’atelier sous-régional sur la mise en œuvre de l’accord de Paris et de renforcement des capacités sur la finance climatique en Afrique Centrale. Cet atelier a été organisé par la COMIFAC avec les appuis technique et financier de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) à travers la Banque Mondiale avec le Projet régional REDD+, du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) sous la facilitation de l’Union Européenne, de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et du Fonds Mondial pour la Nature (WWF).

En savoir plus...

Cameroun24 : Cameroun - Environnement. Bertoua: 144 pointes d’ivoire saisies

« C’est une prise exceptionnelle que viennent d’opérer les douaniers de l’Est», affirme Grégoire Mvongo, gouverneur de la région, venu apprécier l’ampleur du butin sur le parvis de l’hôtel des Finances de Bertoua ce lundi 13 mars 2017.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

L'AIF et l'Agenda 2030