Conclusions de l'atelier de validation sur l'Etat des Forêts 2008

par Florence Palla / RAPAC - Après trois jours de travaux ponctués par des présentations et des groupes de travail sur des thèmes qui ont permis une avancée considérable sur les processus de collecte, d'approbation et de diffusion des données de l'Edf 2008, il faut retenir que les débats en plénière ont permis d'enrichir ce processus sur les aspects juridiques liés à l'utilisation des données contenues dans la future publication.


En effet les mécanismes juridiques sur les échanges et l'exploitation des données de l'Observatoire des Forêts d'Afrique Centrale (OFAC) ont été clairement expliqués notamment en ce qui concerne la signature prochaine de contrats de licences Creative Commons (CC) qui fonctionnent par un mécanisme open source entre les fournisseurs et l'Observatoire des Forêts d'Afrique Centrale (OFAC). Il s'agira de licence individualisée entre l'observatoire et chaque fournisseur.


Des débats sur le format, le contenu et la fréquence des rapports Edf, on peut retenir que les prochaines éditions seront publiées en 2010 et 2012 et que la suite pourra se faire avec un pas de temps de 4 ans permettant d'évaluer les changements du couvert forestier et de prendre en compte de nouveaux thèmes prioritaires. A cet effet, le jeudi 20 novembre, en début de séance, une série de nouveaux thèmes a été proposée pour les prochaines éditions et leur validation a fait l'objet d'un vote des participants. Les résultats de ce vote ont placé en première ligne la thématique sur le bilan des aires protégées et de l'approche Landscape qui a reçu 21 voix suivie de deux autres thèmes émergents à savoir le secteur informel du bois d'œuvre et les conflits sociaux liés à l'accès aux ressources naturelles.


FORAF_validationworkshop.jpgDes discussions sur les fondations pour un observatoire des Forêts d'Afrique Centrale et le cadre institutionnel ont permis de dégager les conclusions suivantes : D'une part, la nécessité de rapprocher l'OFAC de la COMIFAC ce qui permettra de signer un accord avec cette institution. D'autre part, il a été recommandé que l'observatoire garde une indépendance sur le contenu (collecte de données harmonisées et validées) et que son statut juridique soit clairement défini permettant une opérationnalité pour le milieu de l'année 2009.


Enfin, un appel a été fait aux contributions des partenaires à travers des ressources humaines, des financements et  la réception de données satellitaires. Le mot de la fin : faire de l'OFAC, un observatoire de référence pour la biodiversité, l'exploitation forestière, le couvert forestier et l'information qui pourrait servir à toutes les politiques.

Source utilisée par Florence: mot de clôture de Philippe MAYAUX - JRC/ISPRA. Photo: FORAF

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COMMUNIQUE FINAL : atelier sous régional de préparation des échéances futures sous la CCNUCC.

Du 28 au 30 Août 2017 à l’Hôtel la concorde de Brazzaville en République du Congo, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) a organisé, avec l’appui technique et financier du Fonds pour l’environnement Mondial et la Banque Mondiale à travers le Projet Régional REDD+, du Projet régional GIZ d’appui à la COMIFAC, de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et du Gouvernement Congolais, un atelier sous régional de renforcement des capacités et de préparation des échéances futures sous la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Eco-sécurité, conflit homme/faune et utilisation des terres au cœur des débats : Tous les chemins mènent à N’Djamena !

Les  Ministres chargés de la Protection de la Faune, des questions de Défense et de Sécurité, de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Administration du Territoire, des Etats membres de la Communauté  Economique  des  Etats  de  l’Afrique  Centrale (CEEAC) se sont retrouvés à N’Djamena pour donner des orientations politico- juridico-diplomatiques et socio-économiques aux questions relatives à l’éco-sécurité, conflit homme/faune et autres conflits liés à l’utilisation des terres en Afrique centrale.

En savoir plus...

Agripo : Publication du livre "Les vergers écologiques, un modèle d’agriculture climato-intelligente responsable et exemplaire "

Les données présentées dans ce livre mettent l’accent sur la nécessité d’une gestion raisonnée des territoires en favorisant les systèmes agricoles durables. Le livre peut être utilisé par les acteurs de développement, les planificateurs et tous ceux qui sont intéressés par les enjeux du développement durable en milieu rural, afin d’impulser la performance des démarches d’accompagnement des communautés et d’identifier les bonnes pratiques.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030