Conclusions de l'atelier régional COMIFAC sur REDD


Contexte de l'atelier

En décembre 2007, les pays Parties à la convention réunis à Bali (COP13) ont adopté une feuille de route sur le REDD devant aboutir à une prise de décision à Copenhague lors de la COP15 de décembre 2009. Lors de la conférence de Poznan en décembre 2008, le secrétariat du SBSTA a sollicité les pays sur différents points de négociation. Pour répondre à cette demande, les pays du bassin du Congo ont souhaité se réunir afin d’élaborer une proposition commune, et, sachant que l’année 2009 sera une année charnière pour les négociations, pour définir un calendrier de travail jusqu’à Copenhague. Pour ces raisons, la République Démocratique du Congo a abrité un atelier de négociation du 27 au 30 janvier 2009 à Kinshasa.

Télécharger le compte-rendu avec la liste des participants, le programme de travail, le calendrier de négociation et une matrice des activités  

Conclusions et recommendations générales

Les négociations internationales sur le climat se déroulent à un rythme soutenu et nécessitent que les pays disposent rapidement de documents techniques et scientifiques susceptibles de venir consolider leur position au fur et à mesure de l’évolution des négociations. Les pays d’Afrique Centrale ne disposent pas toujours des ressources (humaines et financières) leur permettant de défendre au mieux leurs intérêts dans le cadre de ces négociations. C’est pourquoi des besoins en termes d’appui et de renforcement de capacités ont été identifiés et validés dès l’année 2008.

Les délais de réalisation des études et des programmes de recherche scientifiques n’obéissent pas aux mêmes rythmes que celui imposé dans le cadre de la négociation. Il est pourtant nécessaire que les négociateurs disposent de documents de synthèse et de documents d’étape qui leur permettent d’appréhender les principaux travaux en cours et de nourrir leurs réflexions sur les grands enjeux climatiques liées à la forêt tropicale. Les appuis apportés aux pays de la région se doivent d’être coordonnés afin de ne pas affaiblir la cohérence du processus régional mis en place par les Pays du Bassin du Congo réunis au sein de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC).

Le processus REDD est un processus politique qui engage les pays de la sous région, il aura des impacts en termes de politique de développement de ces pays. A ce titre, l’ensemble des processus mis en œuvre dans le cadre des travaux liés au REDD nécessite une validation politique et une implication forte de chaque pays au niveau national.

A l’issue de cette discussion, il a été procédé à la clôture de l’atelier. A cet effet, Madame Elke STUMPF, de l’Ambassade d’Allemagne en RDC, a prononcé une allocution avant le discours de clôture du Secrétaire Général à l’Environnement et Conservation de la Nature du Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme de la République Démocratique du Congo, Docteur Abel Léon KALAMBAYI wa KABONGO.

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

WWF-UE Atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom

L’atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom et de clôture du Projet WWF-UE de Ngoyla-Mintom s’est tenu le 28 mars 2017, à l’Hôtel Hilton, à Yaoundé, au Cameroun. Il a été organisé à l’initiative du Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), en partenariat avec le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) et avec l’appui financier de l’Union Européenne.

En savoir plus...

Les acteurs de la protection des droits des populations autochtones se concertent à Yaoundé

L’Hôtel Djeuga Palace de Yaoundé a servi de cadre les jeudi 06 et vendredi 07 avril 2017 à l’atelier de renforcement des capacités des acteurs intersectoriels sur la protection des droits des Populations Autochtones (PA) dans la mise en œuvre des programmes et projets de conservation de la biodiversité.

 

En savoir plus...

Fonds Vert pour le Climat : Vacances de postes

Le FVC valorise la diversité et encourage les applications de personnes de toutes les origines, quel que soit leur âge, race, sexe, orientation sexuelle, citoyenneté, religion, handicap ou autres attributs similaires. Si vous êtes motivé par notre mandat et pensez que votre profil peut intéresser le Fonds, veuillez consulter les offres ci-après. 

En savoir plus...

ONU-REDD : Une réussite congolaise : Deuxième partie - Persévérance et appropriation par le gouvernement

La République du Congo a récemment achevé une analyse économique des coûts et avantages de ses options stratégiques pour REDD+ et un examen des sources de financement pour la mise en œuvre de sa stratégie nationale REDD+. Emelyne Cheney et Jonathan Gheyssens de l'ONU Environnement discutent dans cette deuxième partie de la conversation leur expérience de soutien au pays avec ce travail difficile mais finalement décisif.

En savoir plus...

ONU-REDD : Numéro d'avril/mai de REDD+ Resource désormais disponible !

Cette édition de The REDD+ Resource comprend une étude de la véritable valeur des forêts, de l'efficacité des interdictions d'exploitation forestière, de la croissance écologique intégrée de l'agriculture, des mises à jour de nos pays partenaires et bien plus encore.

 

En savoir plus...

FAO : Des défis de taille, des objectifs clairs : les forêts et les ODD

5 avril 2017, Rome - Les forêts contribuent à la réalisation de la plupart des Objectifs de Développement Durable (ODD) et doivent avoir une plus grande priorité dans les programmes de développement, a déclaré Eva Müller, Directrice de la Division des ressources et des forêts de la FAO, à la 19ième Conférence forestière du Commonwealth (CFC) aujourd'hui.

En savoir plus...

FAO : Mesures pratiques pour renforcer le commerce légal du bois à l'ordre du jour de la réunion de Rome

05/04/2017 Les experts réunis à Rome cette semaine discutent des règles d'importation du bois et des méthodes pratiques pour s'assurer que le bois et les produits ligneux qui entrent dans l'Union européenne, aux États-Unis et en Australie proviennent d'une production légale.

En savoir plus...

FAO : Nouveau module de collecte de données pour améliorer la compréhension de la consommation de combustibles ligneux

7 avril 2017, Rome - Les experts finalisent un nouveau module de collecte de données qui permettra aux pays en développement de mieux comprendre la dépendance de leur population des combustibles ligneux pour des revenus et les besoins ménagers de base cette semaine à Rome.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030