La première édition de l’Université de la REDD+ au Bandundu -République Démocratique du Congo

 

Bien vouloir télécharger le communiqué final ci-après: La première édition de l’Université de la REDD+ au Bandundu – République Démocratique du Congo

 

La ville de BANDUNDU en République Démocratique du Congo  a abrité du 28 avril au 2 mai 2014, la première édition de l’Université de la REDD+, organisée par la Coordination nationale REDD de la République Démocratique du Congo  en partenariat avec l’institut Européen de la forêt (EFI).

 

Cette rencontre de grande envergure, placée sous le haut patronage du Ministre provincial de l’environnement, a regroupé une centaine de participants venant de l’administration provinciale, de la CN-REDD/FIP, de la CN-REDD/République du Congo, de la commission technique FLEGT, des projets pilotes, des exploitants industriels et artisanaux, du conseil consultatif des forêts, de la société civile internationale, nationale et provinciale, du secteur privé, des Conseils agricoles ruraux de Gestion, des communautés locales et des populations autochtones.

 

La cérémonie d’ouverture qui a donné le ton a cet évènement, a permis aux participants de s’imprégner des raisons fondamentales ayant conduit à la tenue de cette Université de la REDD+, ainsi que les objectifs qui lui ont été assignés. Le déroulement de cet évènement a été marqué par des présentations autour de 07 sessions. Cette première grande articulation de la rencontre a porté sur les thèmes suivants r: Les changement climatique et la REDD+ , le processus REDD+ en RDC et le cadre de mise en œuvre , les Projets REDD+ au Bandundu , les enjeux de la gestion forestière durable au Bandundu , la communication sur la REDD+ , l’approche juridictionnelle de la REDD+ au Bandundu et le ER-PIN de la République Démocratique du Congo.

 

La fin de chaque présentation a été une occasion pour les participants de poser des questions pouvant étayer leur lanterne sur les sujets abordés. Les travaux de groupe qui a constitué la deuxième grande articulation à permis aux participants de mener les réflexions sur les sujets suivants : la politique d’exploitation artisanale à l’échelle provinciale, les enjeux du zonage forestier, la politique fiscale provinciale, la participation des provinces dans le processus APV-FLEGT, l’Observation indépendante de la REDD+, les arrangements institutionnels, la représentation des communautés et des populations autochtones et la communication sur la REDD+.

 

A la suite de ces travaux en groupe, s’est tenue une séance de restitution au cours de laquelle les participants ont eu l’occasion de partager leurs points de vue et de faire des recommandations à l’endroit des différents acteurs impliqués dans la REDD+ en République Démocratique du Congo, dont : l’ensemble des parties prenantes de la REDD+ , l’administration nationale et provinciale,  la société civile nationale et provinciale , les porteurs de projet REDD+.

 

C’est sur cette série de recommandations fortement appréciée par l’administration provinciale que les rideaux se sont refermés sur la première édition de l’Université de la REDD+, à la satisfaction des organisateurs et des participants qui voient en cet évènement, des opportunités de mise en œuvre  d’un processus de la REDD+ au niveau provincial.

 

Pour plus information sur le déroulement de l’évènement, veillez le consulter le communiqué final ci-dessous: La première édition de l’Université de la REDD+ au Bandundu – République Démocratique du Congo

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020