Une convention de contribution au profit de la CAWFHI

communiqué UNESCO du 19 décembre 2008 / photo  copyright UNESCO

La Commission européenne et l'UNESCO ont signé ce jeudi 18 décembre 2008, à Libreville au Gabon,  une convention de contribution au profit de l'Initiative pour le Patrimoine Mondial Forestier d'Afrique Centrale (CAWFHI) d'un montant de 2.5 millions d'euros.


docs/fotos/signature_UE_UNESCO.jpgLe Centre du patrimoine mondial coordonne depuis 2004 l'Initiative pour le patrimoine mondial forestier d'Afrique Centrale pour un montant global d'environ 10 millions de dollars dont 3,3 millions financés par la Fondation des Nations Unies, 3, 3 millions par les ONG (World Wildlife Fund, World Conservation Society, Conservation International) et 3,3 millions financés par le Fonds Français pour l'Environnement Mondial.


Ce programme vise à améliorer la gestion durable de 3 ensembles d'aires protégées transfrontalières au Cameroun, en République centrafricaine, en République du Congo et au Gabon: Tri National Dja-Odzala-Minkébé (TRIDOM), Tri National de la Sangha (TNS) et le complexe de Gamba Conkouati.  L'objectif global est d'accompagner ces Etats Parties, membres de la COMIFAC (Conférence des Ministres en charge des forêts d'Afrique Centrale), dans la mise en œuvre du Plan de Convergence pour la gestion durable des Forets du Bassin du Congo (Brazzaville 2005).


Cette nouvelle composante financée par la Commission Européenne va renforcer les activités et actions de CAWHFI jusqu'en 2011 et permettre ainsi la consolidation des initiatives en faveur de la conservation et du développement durable des espaces, des espèces et des peuples du Bassin du Congo.  Elle va aussi permettre la valorisation des sites au Congo, Cameroun, Centrafrique et Gabon en vue de rendre éligible ces sites pour une éventuelle inscription sur la Liste du patrimoine mondial.


Cet engagement de l'Union Européenne s'intègre dans la dynamique soutenue par l'UNESCO en Afrique centrale qui vise à promouvoir les biens du patrimoine mondial et les valeurs universelles exceptionnelles du patrimoine mondial naturel de la région. La présentation et le lancement officiel de cette nouvelle composante se feront lors du prochain Comité de Pilotage de CAWHFI qui se tiendra à Yaoundé au Cameroun, du 30 mars au 04 avril 2009 (dates à confirmer).

Pour de plus amples informations veuillez contacter l'équipe CAWFHI à Libreville

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT-Aux arbres : l’ATIBT intervient au 1er événement de sensibilisation grand public aux forêts

15.06.2018 C’est une première ! Vendredi et samedi derniers était organisé par la Fondation Maisons du Monde un événement grand public autour de la préservation des forêts, du climat et de la biodiversité, à Nantes.

En savoir plus...

ATIBT : Nouvelle édition du Racewood au sein du Gabon WoodShow

Les 21 et 22 juin, l’ATIBT a organisé le Racewood à Libreville, dans le cadre plus large du Gabon WoodShow, premier salon du bois dans le bassin du Congo. L’ATIBT a décidé de profiter du lancement du premier salon du bois et de la technologie au Gabon cette année, le Gabon WoodShow, pour s’associer à l’événement et y tenir une nouvelle édition du Racewood.

En savoir plus...

L’ATIBT et la COMIFAC signent une convention de collaboration lors du Racewood

 L’ATIBT et la COMIFAC ont signé une convention de collaboration lors du Racewood le 21 juin, à Libreville (Gabon). Le Racewood de l’ATIBT demeure l’un des évènements essentiels de la filière bois tropicaux. Il représente une occasion majeure sur le continent africain de mise en relation multi-partenaire. Pendant deux jours, les acteurs clefs de la filière se rencontrent et échangent : bailleurs, agences de développement, décideurs politiques, ONG, société civile, représentants des pays, chercheurs, scientifiques, organismes de formation, syndicats, producteurs, aménagistes, importateurs et industriels.

En savoir plus...

UICN: La France accueillera le Congrès mondial de la nature de l'UICN 2020

Marseille, France - Le ministère français de la Transition écologique et solidaire et l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) ont signé aujourd’hui un accord afin d’organiser conjointement le prochain Congrès mondial de la nature de l’UICN, qui se tiendra en 2020 à Marseille.

En savoir plus...

UICN : Dire « non » à l’huile de palme ne ferait que déplacer la perte des espèces, sans y mettre un terme - le rapport de l’UICN

Paris, 26 juin 2018 (UICN) - Interdire l’huile de palme augmenterait très certainement la production d’autres cultures oléagineuses pour répondre à la demande d’huile, et ne ferait ainsi que déplacer, sans arrêter, l’appauvrissement significatif de la biodiversité à l’échelle mondiale causé par l’huile de palme, met en garde un rapport de l’UICN publié aujourd’hui.

En savoir plus...

Le Bassin du Congo au cœur de l'Assemblée générale du FEM - Secrétariat du FEM: Table-Ronde de Haut Niveau sur les Paysages du Bassin du Congo, 28 Juin 2018, Assemblée du FEM, Da Nang, Viet Nam

GEF - Secrétariat : Résumé de la Table ronde de haut niveau sur les Paysages du Bassin du Congo du 28 juin 2018, Salle de bal Ariyana, Assemblée GEF, Da Nang, Viet Nam - Environ 70 personnes ont participé à cette table ronde de haut niveau modérée par Mme Cyriaque Sendashonga, Directrice Globale des Programmes et Politiques à l’UICN. Les discussions ont porté sur la protection de la biodiversité mondiale importante dans les aires protégées, la gestion de la biodiversité hors des aires protégées à travers des approches paysages à grande échelle, l'importance des communautés dépendantes des forêts et des connaissances traditionnelles ...

En savoir plus...

Environews : Mise au point des activités du Groupe inter-bailleurs pour l’Environnement, GIBE en RDC

Cette rencontre a permis aux participants de faire un point sur la réponse conjointe du GIBE au ministre des hydrocarbures concernant le déclassement d’une partie des parcs nationaux de Virunga et Salonga.  Sur ce, l’USAID a informé le groupe que la lettre a été revue à la demande des Ambassadeurs de l’Union européenne, des Etats-Unis, du Canada et de la Suisse pour qu’elle soit élevée au niveau des Ambassadeurs et qu’elle soit plutôt adressée au Premier Ministre.

En savoir plus...

Rainforest Pétition : Non au sacrifice des primates pour le pétrole !

Des grands singes menacés par les hommes et leur soif de pétrole. Ainsi se résume le destin des gorilles et des bonobos dans le bassin du Congo. Le gouvernement veut réduire les aires protégées des Virunga et de la Salonga car elles renferment du pétrole. Empêchons l’exploitation des ressources naturelles au détriment des primates.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018