RDC: Kinshasa convertit 46 titres forestiers en contrats de concession

AFP (6 octobre 2008) - Quarante-six titres de propriété forestiers ont été convertis en contrats de concession et octroyés à des sociétés exploitantes, afin de parvenir à une meilleure gestion des ressources, a indiqué lundi le ministre de l’Environnement en République démocratique du Congo (RDC). Initialement, 156 requêtes avaient été introduites auprès du ministère.

 

Le ministre congolais de l’Environnement, José Endundo Bononge, a rendu public au cours d’un point de presse, les conclusions des travaux d’une commission interministérielle qui a passé en revue les anciens titres forestiers attribués à des sociétés. Les 156 titres forestiers, qui couvrent plus de 20 millions d’hectares (soit le tiers de la surface exploitable de RDC), ont été examinés par cette commission à laquelle ont participé des représentants d’ONG, des  communautés locales et des experts indépendants.

 

Une partie des titres n’ont pas été convertis parce qu’ils ne répondaient pas à certains critères d’environnement. Les concessions d’exploitation sont accordées pour 25 ans. “Le processus de conversion des anciens titres forestiers en contrats de concessions forestières, longtemps attendu dans notre pays, tire son fondement juridique du code forestier dont l’exécution a été rendue possible grâce au décret présidentiel fixant les modalités de conversion (…)”, a expliqué M. Endundo.

 

Selon lui, les requêtes rejetées et les titres résiliés “n’ont pas respecté les obligations contractuelles consistant notamment en le paiement intégral des termes échus de la redevance de superficie forestière et en l’existence et le maintien en fonctionnement d’une unité de transformation”.

 

La RDC, dont la forêt constitue le deuxième poumon de la planète après l’Amazonie, exporte environ 200.000 m3 de bois, essentiellement brut, par an. Cette exploitation génère 49 millions de dollars. Mais l’Etat congolais ne perçoit que 1,8 million USD de taxes et impôts, a précisé le ministère de l’Environnement. Les forêts congolaises représentent 145 millions d’hectares dont 60 millions peuvent être exploités. Elles représentent aussi 60% des forêts du Bassin du Congo, a rappelé M. Endundo.

 

Le ministre a en outre annoncé la poursuite pour trois ans du moratoire actuel sur l’octroi des titres d’exploitation.

 

Télécharger le communiqué du Ministre de l'Environnement Jose Endundo

Télécharger les recommendations de la Commission Interministerielle de conversion des anciens titres forestiers en contrats de concession forestière

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

WWF-UE Atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom

L’atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom et de clôture du Projet WWF-UE de Ngoyla-Mintom s’est tenu le 28 mars 2017, à l’Hôtel Hilton, à Yaoundé, au Cameroun. Il a été organisé à l’initiative du Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), en partenariat avec le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) et avec l’appui financier de l’Union Européenne.

En savoir plus...

Les acteurs de la protection des droits des populations autochtones se concertent à Yaoundé

L’Hôtel Djeuga Palace de Yaoundé a servi de cadre les jeudi 06 et vendredi 07 avril 2017 à l’atelier de renforcement des capacités des acteurs intersectoriels sur la protection des droits des Populations Autochtones (PA) dans la mise en œuvre des programmes et projets de conservation de la biodiversité.

 

En savoir plus...

Fonds Vert pour le Climat : Vacances de postes

Le FVC valorise la diversité et encourage les applications de personnes de toutes les origines, quel que soit leur âge, race, sexe, orientation sexuelle, citoyenneté, religion, handicap ou autres attributs similaires. Si vous êtes motivé par notre mandat et pensez que votre profil peut intéresser le Fonds, veuillez consulter les offres ci-après. 

En savoir plus...

ONU-REDD : Une réussite congolaise : Deuxième partie - Persévérance et appropriation par le gouvernement

La République du Congo a récemment achevé une analyse économique des coûts et avantages de ses options stratégiques pour REDD+ et un examen des sources de financement pour la mise en œuvre de sa stratégie nationale REDD+. Emelyne Cheney et Jonathan Gheyssens de l'ONU Environnement discutent dans cette deuxième partie de la conversation leur expérience de soutien au pays avec ce travail difficile mais finalement décisif.

En savoir plus...

ONU-REDD : Numéro d'avril/mai de REDD+ Resource désormais disponible !

Cette édition de The REDD+ Resource comprend une étude de la véritable valeur des forêts, de l'efficacité des interdictions d'exploitation forestière, de la croissance écologique intégrée de l'agriculture, des mises à jour de nos pays partenaires et bien plus encore.

 

En savoir plus...

FAO : Des défis de taille, des objectifs clairs : les forêts et les ODD

5 avril 2017, Rome - Les forêts contribuent à la réalisation de la plupart des Objectifs de Développement Durable (ODD) et doivent avoir une plus grande priorité dans les programmes de développement, a déclaré Eva Müller, Directrice de la Division des ressources et des forêts de la FAO, à la 19ième Conférence forestière du Commonwealth (CFC) aujourd'hui.

En savoir plus...

FAO : Mesures pratiques pour renforcer le commerce légal du bois à l'ordre du jour de la réunion de Rome

05/04/2017 Les experts réunis à Rome cette semaine discutent des règles d'importation du bois et des méthodes pratiques pour s'assurer que le bois et les produits ligneux qui entrent dans l'Union européenne, aux États-Unis et en Australie proviennent d'une production légale.

En savoir plus...

FAO : Nouveau module de collecte de données pour améliorer la compréhension de la consommation de combustibles ligneux

7 avril 2017, Rome - Les experts finalisent un nouveau module de collecte de données qui permettra aux pays en développement de mieux comprendre la dépendance de leur population des combustibles ligneux pour des revenus et les besoins ménagers de base cette semaine à Rome.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030