cop23.unfccc : La conférence climat de Bonn, tremplin pour de plus hautes ambitions

 

 

Dynamique de nouveaux engagements financiers sur l'assurance et les forêts pour intensifier l’action des gouvernements, villes et entreprises

ONU Changements Climatiques Infos, 18 nov. 2017 - Les pays se sont mis d'accord aujourd'hui pour mettre en œuvre les prochaines étapes en vue d’une plus grande ambition en matière d'action climatique avant 2020, à l'issue de la conférence annuelle de l’ONU sur le climat qui s'est tenue dans la ville allemande de Bonn.

 

Soutenus par toute une série de mesures concrètes de gouvernements, villes, États, régions, entreprises et société civile, les délégués de plus de 190 pays se sont entendus sur un engagement portant sur une période de 12 mois focalisé sur : « Où sommes-nous ? Où voulons-nous aller ? Et comment y arriver ? »

 

Le « Dialogue Talanoa », inspiré par le concept Pacifique de discussion constructive, de débat et de narration, préparera le terrain pour la COP24 en Pologne en 2018. Ce dialogue de facilitation permettra de dresser un bilan mondial des plans d'actions climatiques nationaux afin de mettre le monde sur la bonne voie pour concrétiser l'ambition pré-2020, ainsi que les objectifs à long terme de l'Accord de Paris, conclut il y a deux ans.

 

L'objectif central de l'Accord de Paris est de contenir l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2°C et la plus proche possible de 1,5°C – la limite inférieure est jugée cruciale pour la survie de nombreuses petites îles et de pays vulnérables.

 

Plus d'un degré de cette hausse s'est déjà produit depuis l'époque préindustrielle. Le dispositif actuel des « Contributions déterminées au niveau national », connues sous le nom des NDC, conduit toujours le monde sur une trajectoire d’une hausse de 3°C, peut-être plus.

 

Frank Bainimarama, président de la Conférence également connue sous le nom de « COP23 », et Premier ministre des Fidji, a déclaré: « Je suis très heureux que la COP23 ait été un tel succès, surtout compte tenu du défi que représente le consensus multilatéral pour une action climatique décisive. Nous avons accompli le travail qui nous a été confié, à savoir : faire avancer les directives de mise en œuvre de l'Accord de Paris et préparer une action plus ambitieuse dans le cadre du Dialogue Talanoa de 2018. »

 

 « Il y a eu un élan positif autour de nous. Et Fidji est particulièrement satisfait de la manière dont la communauté mondiale a adopté notre concept de Grande Coalition pour une plus grande ambition, unissant les gouvernements nationaux aux États et aux villes, à la société civile, au secteur privé et ainsi qu’aux hommes et femmes ordinaires du monde entier », a-t-il poursuivi.

 

« Nous quittons Bonn avec, à notre actif, quelques réussites significatives, comme notre Ocean Pathway, l'accord historique sur l'agriculture ou encore celui sur le Plan d'action pour l'égalité des sexes et la Plateforme des peuples autochtones. Nous avons également obtenu plus de financement pour l'adaptation au changement climatique et lancé un partenariat mondial pour fournir à des millions de personnes vulnérables au climat, dans le monde entier, l’accès à un régime d'assurance abordable. »

 

 « Je tiens à remercier chaleureusement nos hôtes, le gouvernement allemand et la CCNUCC, ainsi que les habitants de Bonn. Nous avons amené notre esprit bula fidjien à la COP et cela a été merveilleux de voir comment les gens y ont répondu. Vinaka vakalevu (Merci beaucoup, ndlr). Partons en renouvelant tous nos engaments en faveur de mesures plus ambitieuses face au changement climatique, en allant tous Plus loin, Plus vite et Ensemble pour l'année à venir », a conclu M. Bainimarama.

  • Un rapport publié par l'Agence internationale pour les énergies renouvelables au cours de la Conférence, a montré que de nombreux pays ont désormais des objectifs d'énergie renouvelable plus élevés que ceux indiqués dans leurs Contributions déterminées au niveau national ou NDC - indiquant que dans certains pays, au moins en ce qui concerne l'énergie verte, une plus grande ambition était déjà arrêtée.
  • Un rapport scientifique spécial, réalisé pour la Conférence par Future Earth et Earth League, affirme que l'expansion des énergies renouvelables dans le monde double tous les 5 ans et demi - ce qui correspond à la décarbonisation complète du secteur énergétique au milieu du siècle.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020