climat.be : Contributions déterminées au niveau national et cycles d'évaluation

 

 

Un autre point important est que l'Accord est devenu contraignant : chaque Partie a l'obligation de préparer, de communiquer et de respecter des contributions déterminées au niveau national (Nationally Determined Contributions - NDCs) et de s'efforcer de prendre des mesures à l'échelle nationale en vue d'atteindre les objectifs qui y sont fixés.

 

 

Ce caractère contraignant ou non des contributions nationales risquait au départ de constituer un écueil important pour les USA, attendu que le Président Obama craignait que ce point ne rende impossible l'approbation de l'accord par les États-Unis.  Pour l'UE et de nombreux autres pays, la priorité était précisément de rendre la mise en œuvre des objectifs et plans d'action nationaux aussi contraignante que possible.  La solution pour éviter le blocage imminent a été que l'Accord – dont les objectifs de réduction eux-mêmes ne font pas partie – impose l'obligation internationale de se fixer de tels objectifs et oblige les pays à mener une politique en vue d'atteindre ces objectifs.

 

 

Les objectifs et plans climatiques individuels soumis par 188 pays avant et pendant la COP21 ne permettent pas encore d'atteindre l'objectif des 2°C. C'est pourquoi l'Accord prévoit un cycle d'évaluation quinquennal, dans le cadre duquel chaque pays est tenu de communiquer chaque fois une nouvelle contribution nationale, toujours plus stricte. L'objectif est également que ces contributions évoluent à terme pour tous les pays vers les plafonds d'émissions nationaux absolus auxquels les pays industrialisés sont déjà soumis actuellement.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

belgium.be : Le lien entre smartphones et gorilles

La vidéo d’animation fait le lien entre la fabrication de smartphones nécessitant de grandes quantités de minerais et la destruction des habitats naturels par les exploitations minières, dont les gorilles sont les principales victimes.

En savoir plus...

climat.be : Contributions déterminées au niveau national et cycles d'évaluation

Un autre point important est que l'Accord est devenu contraignant : chaque Partie a l'obligation de préparer, de communiquer et de respecter des contributions déterminées au niveau national (Nationally Determined Contributions - NDCs) et de s'efforcer de prendre des mesures à l'échelle nationale en vue d'atteindre les objectifs qui y sont fixés.

En savoir plus...

Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En Afrique, des drones intelligents chassent les braconniers pour que les éléphants vivent en paix. Au Kenya, 28 braconniers arrêtés de nuit grâce à des caméras. Chypre - Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En savoir plus...

Ramsar: Journée mondiale des zones humides, le 2 février 2018

Le Comité permanent de la Convention de Ramsar sur les zones humides a choisi les zones humides pour un avenir urbain durable comme thème pour la journée mondiale des zones humides en 2018.

En savoir plus...

Afrique Environnement Plus : PFBC Quel héritage deux ANS après la facilitation européenne ?

Pour cette année nouvelle, l’équipe AEP et son Directeur Général vous souhaitent leurs vœux les meilleurs, et vous invitent à parcourir l’édition spéciale PFBC et COP 23 sur le climat de sa dernière publication de Décembre 2017. Bonne année 2018...

En savoir plus...

FECAPROBOIS : communiqué de presse, franchir le cap de la légalité des bois

La Fédération Camerounaise des Associations et des Professionnels de la Seconde Transformation du Bois (FECAPROBOIS) informe l’opinion nationale et internationale qu'elle a procédé en date du 15 Novembre 2017 dans la ville de Djoum, à la signature d'une convention de collaboration avec l'Union des Forêts Communautaires de Djoum (UFCD).

En savoir plus...

Nouveau rapport RFUK : Le coût humain de la conservation en République du Congo

Ce rapport se fonde sur des recherches effectuées en République du Congo par nos partenaires locaux, principalement au sein de six communautés forestières vivant à l’intérieur ou à la périphérie des parcs nationaux de Conkouati-Douli (PNCD) et de Nouabalé-Ndoki (PNNN). Ces deux aires protégées ont été largement façonnées par l’intervention de l’ONG américaine Wildlife Conservation Society (WCS).

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018