Projecteur sur...la participation des femmes dans la foresterie communautaire au Gabon

 

Extrait de la lettre d'information n°12 : « projet DACEFI  (Développement d'Alternatives Communautaires à l'Exploitation Forestière Illégale, phase 2)  -  Une stratégie a été mise en place pour favoriser l’émergence des femmes tout en respectant les us et coutumes locales...»

 

Extrait de la lettre d'information n°12 :

Projecteur sur...la participation des femmes dans la foresterie communautaire au Gabon

Les sociétés patrilocales (où la femme déménage dans le village de l’homme) du Gabon sont par définition des sociétés où la femme occupe une place secondaire dans l’organisation traditionnelle des espaces-ressources, dans la mesure où, extérieure au village, loin des lieux où elle a grandi, elle est spontanément écartée des processus décisionnels. Bien qu’elle participe activement au système de production (notamment dans l’agriculture et la collecte), et qu’elle joue un rôle prépondérant dans l’économie familiale, sa voix reste souvent inaudible dans les lieux de pouvoir coutumiers.

La foresterie communautaire, dans la mesure où elle modifie l’organisation de l’espace et des activités qu’on y mène, touche les femmes dans leurs tâches quotidiennes. Il est donc normal qu’elles soient prises en compte comme toute autre personne au village dans ce processus. Il existe là une tension entre un précepte de démocratie locale (qui voudrait que toute personne soit représentée et dispose d’une voix) et la gestion participative au sens strict (qui laisserait la communauté décider des acteurs à impliquer et qui de ce fait écarterait facilement les femmes).

Le projet DACEFI est par conséquent souvent confronté à la question de l’implication des femmes dans les activités qu’il accompagne. Une stratégie a donc été mise en place pour favoriser l’émergence des femmes tout en respectant les us et coutumes locales. Cette stratégie se décline en plusieurs points. D’une part, dans les réunions où leur présence est encouragée; d’autre part au sein des associations de gestion des FC (où les postes de trésorerie et de secrétaire sont souvent dévolus aux femmes) ; ensuite au cours des formations (où les femmes sont encouragées à goûter aux métiers autrefois réservés aux hommes tels que la menuiserie ou le sciage) ; enfin dans les activités proprement dites (bananeraies collectives, collectes groupées de PFNL, etc.). Pour certaines formations spécifiques, ce sont en outre des femmes qui parlent aux femmes, des femmes qui animent les séances techniques et pratiques.

De par leur implication plus régulière à des postes plus importants, les femmes prennent ainsi petit à petit la place qui leur est due et expriment leur point de vue, indispensable pour une utilisation plus rationnelle de la forêt. Avec à la clé, pour l’avenir, une gestion plus efficace du patrimoine commun.

 Bien vouloir télécharger ci-dessous la lettre d'information n°12 :

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020