Déclaration issue lors de la Conférence ministérielle Virunga

Depuis plus de dix ans, le Programme International de Conservation des Gorilles (IGCP) facilite un dialogue transfrontalier qui a d'abord mené à la déclaration de Goma (2005) où les gouvernements de la République Démocratique du Congo, Rwanda et Congo confirmaient leur engagement vers une collaboration transfrontalière. En 2006, les trois gouvernements approuvent un programme de suivi et de partage des revenues pour les gorilles transfrontaliers habitués à la présence humaine et adoptent un plan stratégique transfrontalier portant sur dix ans. Finalement, en 2008, le Sécrétariat Central Transfrontalier débute sont travail.

Le Département d'Etat Americain a revitalisé ce dialogue transfrontalier en co-organisant, avec le Sécrétaire Central Transfrontalier, une conférence ministèrielle sur la conservation du grand paysage des Virunga (14 et 15 juillet à Gisenyie au Rwanda). Cette conférence a rassemblé les ministres du tourisme et de l'environnement des trois pays, ainsi que des représentants des ONGs internationales de conservation, les gouvernements locaux, des diplomates des pays donateurs et les Nations Unies.

Les participants ont souligné la biodiversité exceptionnelle de la région des Virunga, son potnetiel pour l'éco-tourisme et le programme de partage des revenus en Ouganda et Rwanda. Les discussions portaient aussi sur les étapes nécessaires de l'extension des infrastructures pour l'éco-tourisme. Dans ce mêrme contexte furent exprimées de sérieuses préoccupations concernant les groupes armés dans le Parc National du côté Congolais. Ces groupes ont effectivement menacé des personnes et des animaux et ont ainsi tué toute activité économique dans la région.

La conférence s'est achevé par la signature de la Déclaration de Rubavu (voir sur le site du State Departement Americain). Dans ce document, les trois ministres confessent leur volonté de renforcer le secteur touristique, de combattre la pauvreté, et de conserver la formidable biodiversité de la Grande région de Virunga. D'autre part ils expriment leur inquiètude que la présence des groupes armés puisse faire déplacer les communautés locales, détruire les infrastructures et empêcher les rangers du parc d'entrer dans plus de 40% du Parc National du Virunga.

Les initiatives pour un éco-tourisme tranfrontalier ainsi que le processus transfrontalier en tant que tel a recu des fonds du Programme Régional pour l'Environnement en Afrique Centrale (CARPE) de l'Agence Américaine pour le Développement International et des membres du PFBC.

-----

Lire aussi sur le même sujet

le commentaire de la représentante des Etats Unis
un article apparu sur allafrica.com
un rapport sur le site du gouvernement américain

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020