Directives du Gouvernement chinois relatives aux investissements à l’étranger

 

Pour consulter l'article complet, bien vouloir consulter le lien ci-après: Directives du Gouvernement chinois relatives aux investissements à l’étranger

 

Le 28 février 2013, les ministères chinois du Commerce et de la protection de l’Environnement ont publié des « Directive relatives à la Protection de l’Environnement dans les Investissements à l’étranger et la Coopération » (« Les Directives »). Ces Directives constituent pour les OSC un nouvel instrument permettant de veiller à la responsabilité des sociétés chinoises vis-à-vis des impacts environnementaux et sociaux dont ils sont à l’origine à l’étranger.

 

Le 28 février 2013, les ministères chinois du Commerce et de l protection de l’Environnement ont publié des « Directive sur la Protection de l’Environnement dans les Investissements à l’étranger et la Coopération » (Les Directives »), qui sont basées sur les recommandations formulées par l’ONG chinoise Global Environmental Institute (GEI). Ces Directives constituent pour les OSC un nouvel instrument permettant de veiller à la responsabilité des sociétés chinoises vis-à-vis des impacts environnementaux et sociaux dont ils sont à l’origine à l’étranger.

 

  • Voir les Directives relatives à la protection de l’environnement dans les investissements à l’étranger et la coopération en Birman | Chinois | Anglais | Espagnol | Français
  • Lire l’analyse des Directives par Grace Mang, Directrice du Programme chinois
  • Lire la comparaison des Directives avec les normes internationales par le Directeur de Politique Peter Bosshard (également disponible en chinois sur chinadialogue)
  • Lire les entretiens avec M. Ren Peng du Global Environmental Institute et Dr. Hu Tao du World Resources Institute

 

Les Directives concernent des questions clés, telles que la conformité juridique, les politiques environnementales, les plans de gestions de l’environnement, les mesures d’atténuation, les plans de gestion des catastrophes, les relations avec les communautés, la gestion des déchets et les normes internationales.

 

Certes, les Directives ne sont pas contraignantes, mais il s’agit de politiques du gouvernement qui peuvent s’avérer pratique pour la société civile qui cherche à responsabiliser les sociétés chinoises. Bien qu’il ne soit pas garanti que les Directives apporteront des changements immédiats sur les sites de projet, elles offrent néanmoins la possibilité à la société civile de s'engager aux côtés des sociétés chinoises à l'étranger, d'obtenir des informations et des documents relatifs aux projets et de les amener à assumer leur responsabilité d'atténuation des dommages.

 

Pour en savoir plus, veuillez visiter ce site Internet : ICI

 

Vous pouvez contacter :

  • Grace Mang

grace@internationalrivers.org

+ 1 (510) 848-1155

  • Peter Bosshard

peter@internationalrivers.org

+1 (510) 848-1155 ext. 320

 

Vous pouvez aussi consulter :

 

La notification du ministère du Commerce et du ministère de la Protection de l’Environnement concernant la publication des Directives relatives à la Protection de l’Environnement dans les investissements à l’étranger et la coopération -

 

Un extrait des Directives pour la Protection de l’Environnement dans les investissements à l’étranger et la coopération : Afin d’amener les entreprises chinoises à revoir leurs comportements en matière de protection de l’environnement dans leurs investissements à l’étranger et la coopération, les aider à assumer leur responsabilité sociale de protection de l’environnement et à promouvoir le développement durable dans leurs investissements à l’étranger et la coopération, nous avons formulé les Directives pour la protection de l’environnement dans les investissements à l’étranger et la coopération (ci-après désignées les Directives) publiées dans les présentes. Les administrations en charge du Commerce et de la protection de l’environnement de toutes les régions assureront la vulgarisation de ces Directives et sensibiliseront les sociétés chinoises à plus d’efforts dans la protection de l’environnement, la compréhension et le respect des politiques de protection de l’environnement et de la réglementation du pays hôte dans leurs investissements à l’étranger et la coopération, une approche gagnant-gagnant.

 

Article 1 Les présentes Directives sont ainsi formulées afin d’amener les entreprises chinoises à revoir leurs comportements en matière de protection de l’environnement dans les investissements à l’étranger et les activités de coopération, anticiper et prévenir les risques environnementaux, amener les entreprises à assumer activement leur responsabilité de protection de l’environnement, soigner l’image de marque des entreprises chinoises à l’international et contribuer au développement durable du pays hôte.

Article 2 Ces Directives concernent le respect de l’environnement par les entreprises chinoises dans les investissements à l’étranger et dans les activités de coopération. Les entreprises sont tenues d’y souscrire de manière consciente.

Article 3 Il est entendu que dans le cadre de leur responsabilité de protection de l’environnement, les entreprises devraient respecter les croyances religieuses, les traditions culturelles et les coutumes nationales des communautés locales dans le pays hôte, préserver les droits et intérêts légitimes des employés, assurer la formation et l’emploi des locaux, promouvoir le développement local harmonieux de l’économie, l’environnement et la communauté locale, et établir une coopération gagnant-gagnant.

 

Derniers ajouts :

  • La Chine publie des Directives « vertes » à l’attention des entreprises énergétiques
  • Entretien avec Dr. Hu Tao sur les Directives relatives aux investissements chinois à l’étranger
  • Entretien avec Ren Peng sur les Directives relatives aux investissements chinois à l’étranger
  • Beijing envoie un signal aux sociétés chinoises de construction de barrages à l’étranger
  • Responsabilisation des investisseurs chinois

 

1er mars 2013 – 15h28 BJT (14h28 GMT)  MOFCOM version française

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC