Les responsables en charge de l’application de la loi, mettent à jour leurs connaissances en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages en Afrique

Image-COMIFAC

 

 

Brazzaville-République du Congo, 28 Juillet - 1er Août 2019. Deux ateliers multi-institutionnels sur le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables chargés de l'application de la loi se sont tenus à l'hôtel Mikhael's.

 

 

l’ ENACT (Renforcement de la réponse de l'Afrique à la lutte contre la criminalité transnationale organisée) a organisé conjointement avec le Département de l'économie rurale et de l'agriculture de la Commission de l'Union africaine, l’Équipe spéciale de l'Accord de Lusaka (LATF), et le Secrétariat Exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) trois ateliers portant respectivement sur : (i) le renforcement des capacités en matière d'enquêtes sur les crimes contre les espèces sauvages à l'intention des responsables de l'application des lois, (ii) la concertation des Directeurs en Charge des aires protégées et de la faune sauvage sur les défis de l’application de la loi et (iii) sur la Sensibilisation sur la mise en œuvre de la Stratégie africaine de lutte contre l'exploitation illégale et le commerce illicite de la faune et de la flore sauvages en Afrique (ajournée).

 

 

Y ont pris part, des experts representant: la Commission de l'Union africaine,  l’Accord de Lusaka (LATF),  la Commission des Forêts Afrique Centrale (COMIFAC), ENACT, INTERPOL, le Réseau de Surveillance du Commerce des Espèces de Faune et de Flore sauvages( TRAFFIC),  la Maréchaussée royale, la Société de Conservation de la Faune (WCS),  Africa Wildlife Foundation (AWF), du Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (Gabac), l'Organisation de la Conservation de la Faune Sauvage en Afrique (OCFSA), l’Organisation Mondiale des Douanes (OMD),  l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC),  WWF, les Directeurs de la Faune et des Aires Protégées et des hauts responsables de la police, de la gendarmerie, de la justice, du Congo, du Gabon, de la République Centrafricaine, de la République Démocratique du Congo, et du Tchad. Le mélange de participants issus d’horizons différents a mis en évidence la complexité des problèmes et la nécessité de faire participer un large éventail d’acteurs pour aborder la diversité des instruments et outils disponibles pour résoudre ces problèmes.

 

 

A l’issue des travaux, les participants se sont accordés sur le fait que pour lutter efficacement contre le braconnage et le trafic des espèces de faune et de flore sauvages, la collaboration de tous les acteurs concernés est nécessaire d’une part. D’autre part, il faudrait entre autres mesures : renforcer la législation et la réglementation en matière de criminalité faunique; renforcer les enquêtes et les poursuites judiciaires ainsi que les renseignements ; renforcer la collaboration entre les agences nationales d’applications de la loi faunique, entre les Etats  ainsi que la Coopération entre les institutions sous-régionales en matière de crime contre la faune ; renforcer les capacités opérationnelles (formations, équipements, renseignements, effectifs) des agents en charge de l’application de la loi ; Favoriser des fonds d’ indemnisation pour la gestion des conflits homme-faune. A ces actions il convient d’ajouter des mesures spécifiques de sensibilisation et de communication.

 

 

A lire:

COMIFAC-Lutte contre la criminalité contre les espèces sauvages en Afrique centrale : les responsables en charge de l’application de la loi mieux outillés

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COP25 : Des actions concrètes contre la déforestation !

Denis Sassou N’Guesso, choisi porte-parole de l’Afrique centrale, qui reste fidèle à ses engagements a lancé un appel solennel au sommet du climat pour lutter contre la déforestation ; « Je reste plus que jamais fidèle à ma signature de l’Accord de Paris et j’ai décidé d’aller, encore plus loin, dans notre engagement concret contre la déforestation, en dépassant les discours incantatoires ».

En savoir plus...

Le Groupe de Travail de la COMIFAC sur les financements dans le secteur forêts-environnement en Afrique Centrale voit le jour à Douala, Cameroun !

L’objectif principal de l’atelier était de renforcer les capacités d’experts nationaux à développer et formuler un projet ou programme bancable sur la gestion durable des forêts destiné aux institutions financières multilatérales, d’une part et d’initier un Groupe de Travail sous régional regroupant l’ensemble des Autorités Nationales Désignées/Points Focaux des différents mécanismes de financement existants et des Fonds Forestiers/Environnementaux nationaux, d’autre part. Bien vouloir télécharger le Communiqué Final de l'atelier...

En savoir plus...

De Nouvelles Directives sous-régionales pour le suivi de la contribution des forêts aux ODD dans les pays de l’espace COMIFAC

Les 26 et 27 novembre 2019, s’est tenu à Libreville au Gabon, l’Atelier de validation des Directives pour le suivi de la contribution des forêts aux Objectifs de Développement Durable (ODD) dans les pays de l’espace COMIFAC. Bien vouloir télécharger le communiqué Final de l’atelier….

En savoir plus...

Fonds d'adaptation à la COP25

La 25ième Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25), ainsi que la CMP15 et la CMA2 se tiendront du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid, Espagne. La conférence devait initialement avoir lieu à Santiago du Chili, mais le lieu de la conférence a été modifié en raison de la situation difficile dans laquelle se trouvait le pays.

En savoir plus...

Le FEM présentera le pouvoir des partenariats au Sommet de Madrid sur le climat

Cette année, pour la première fois, le FEM partagera un pavillon spécial avec le Fonds vert pour le climat lors de la convention sur le climat afin d'illustrer l'engagement commun des deux fonds d'affectation spéciale à lutter contre la crise climatique et à aider les pays en développement à relever et à réaliser leurs ambitions climatiques au service de l'Accord de Paris conclu il y a deux ans.

En savoir plus...

Thegef-Le prochain défi pour les entreprises: s'adapter au changement climatique

Le secteur privé doit commencer à se préparer au changement climatique et à la perturbation des opérations et services qui en découlent grâce à de nouvelles approches.

En savoir plus...

Les premiers champions de l'écologie du FVC seront annoncés à la CdP25

Les finalistes des premiers GCF Green Champion Awards ont été sélectionnés parmi un total de 280 nominés, et les résultats finaux seront annoncés en marge de la COP25 à Madrid, Espagne.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019