COMIFAC: atelier evaluation Task Force régional AFLEG/FLEGT

Douala, COMIFAC - Communiqué final:
Du 13 au 15 mai 2009 s'est tenu à Douala – Cameroun, l'atelier d'évaluation de la Task Force régional AFLEG / FLEGT sous l'égide de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) avec l'appui technique et financier de la GTZ. La cérémonie d'ouverture a été présidée par le Secrétaire Exécutif Adjoint (SEA) de la COMIFAC, M. Martin TADOUM. L'atelier avait pour objectifs d'apprécier la performance organisationnelle et les réalisations de la Task Force et de formuler des recommandations pour l'avenir. Il a regroupé une trentaine de participants représentant les administrations en charge des forêts et de l'environnement, les représentants des réseaux d'organisations de la société civile et les partenaires au développement. Dans son mot d'ouverture, le SEA, après le souhait de bienvenue aux participants, a effectué un rapide tour d'horizon de la Task Force et a souligné le besoin d'évaluer le fonctionnement et les impacts de ce groupe régional après trente mois d'existence. Enfin, il a exprimé le souhait de la COMIFAC d'avoir une évaluation claire et sans concession dans l'intérêt de tous, et notamment dans celui de la Task Force et de son devenir, avant de déclarer ouverte la tenue de l'atelier.

Télécharger le communiqué final reproduit ci-dessous en version PDF
Télécharger le compte-rendu de l'atelier


docs/news/mai_juin2009/photo_FLEGT_bois-tropicaux.jpgLa session d'ouverture a été suivie de la mise en place du bureau de l'atelier composé comme suit :
- M. Alain PENELON, Secrétaire du comité de pilotage de la Task Force
- M. Moulnang TAL, Coordonnateur national COMIFAC du Tchad, membre et
- M. Valéry TCHUANTE, expert Suivi-Evaluation, COMIFAC, membre.

Les thèmes examinés ont portés sur les points suivants :

- l'évaluation du Contexte externe ;
- l'évaluation de la capacité organisationnelle de la Task Force et
- l'évaluation de la motivation organisationnelle.

Les travaux se sont déroulés aussi bien en séance plénière qu'en groupes. Au terme de ces travaux, il est ressorti les points saillants suivants :

- Quoique mandatés par leur organisation et bien identifiée par la COMIFAC/ CEFDHAC, les membres de la Task Force ont pleinement conscience que la Task Force n'a pas eu d'influence avérée sur la gouvernance forestière.
- En dépit de ses responsabilités, la Task Force a été handicapée dans son fonctionnement pour plusieurs raisons dont notamment, la participation effective des délégués inadéquate, la non implication du secteur privé et le manque de circulation de l'information entre les différents acteurs.
- La Task Force n'a pas répondu aux attentes des différentes parties prenantes pour les raisons évoquées ci-avant.

Les débats en plénière ont permis aux participants de convenir :

1. que la Task Force ne disparaît pas mais évolue dans son fonctionnement ;
2. qu'elle travaille sur des thématiques régionales précises pour proposer des orientations à la COMIFAC sur la gouvernance forestière ;
3. qu'elle cible les experts à mobiliser pour aborder les thématiques prioritaires de la gouvernance forestière identifiées conjointement avec le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC ;
4. que les échanges d'informations et d'expériences se feront essentiellement à travers la plateforme électronique de communication de la COMIFAC sur initiative du Secrétariat Exécutif ou de chaque membre et des ateliers thématiques ponctuels.

Les thèmes prioritaires retenus portent sur :

A. la légalité, traçabilité, certification
B. la redistribution des redevances forestières
C. les thèmes d'actualité internationale (Changement climatique, crise financière mondiale, etc.).

Les participants recommandent au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC de prendre acte des conclusions de cet atelier, de poursuivre et de finaliser la restructuration de la Task Force. Le mot de clôture de l'atelier a été prononcé par Madame Jacqueline MADOZEIN, représentant le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC.

Fait à Douala, le 15 mai 2009.
Les Participants

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

OIBT : Il faut s’attaquer à la dégradation des forêts pour faire avancer la REDD+, selon le Directeur exécutif de l’OIBT

En matière de REDD+, il conviendrait de davantage privilégier la lutte contre la dégradation des forêts, qui est aujourd’hui responsable au premier chef des émissions de gaz à effet de serre dans les forêts tropicales, selon le Directeur exécutif de l’OIBT, M. Gerhard Dieterle.

En savoir plus...

IFR : Les concessions forestières en Afrique Centrale : une introduction au numéro thématique

Actuellement, en Afrique, les concessions sont prises en tenaille entre l’augmentation de la densité de population dans les zones rurales et les investisseurs agro-industriels à la recherche de terres. Elles demeurent un instrument controversé de gestion des ressources forestières, bien que la certification ait joué un rôle déterminant dans l’amélioration des pratiques de gestion, en dépit de contextes de mauvaise gouvernance.

En savoir plus...

Ecologiste : Guilaume Pitron. La guerre des métaux rares

La face cachée de la transition énergétique et numérique : écologie, économie, géopolitique, voici une enquête saisissante sur les "métaux rares" devenus indispensables dans notre société actuelle.  Préface d'Hubert Védrine. Paru en janvier 2018.

En savoir plus...

Expertisefrance : Un groupe de travail pour mieux mesurer les progrès faits en matière d’ODD en Afrique

Les 5 et 6 janvier 2018, Expertise France, avec l’appui de l’INSEE et d’AFRISTAT a organisé la première réunion du groupe de travail sur les indicateurs de suivi des Objectifs de développement durable (ODD), dans le cadre du projet d’appui au suivi des ODD en Afrique (SODDA) financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Janvier 2018

Ce mois-ci, le parc a connu une augmentation spectaculaire du braconnage ! Deux événements majeurs ont été détectés. Dix carcasses d'éléphants braconnés ont été découvertes dans le parc et sa périphérie, un nombre qui nous stupéfait tous.

En savoir plus...

cop23: La Semaine Africaine du Climat va façonner les stratégies d'actions climatiques

ONU Changements climatiques Infos, 14 fév. 2018 - Organismes publics et entreprises privées sont conviés à la première Semaine Africaine du Climat du 9 au 13 avril 2018, à Nairobi au Kenya, pour aider à concevoir et mener l'action climatique.

En savoir plus...

JOURNÉE MONDIALE DU PANGOLIN 2018

La célébration de la Journée mondiale du Pangolin 2017 (18 février) est un événement international qui se célèbre chaque année le troisième samedi du mois de février. Elle vise à assurer la sensibilisation à l’échelle mondiale sur les pangolins.

En savoir plus...

UICN : Massacre des éléphants à la RFBL

Le grand braconnage (particulièrement pour les ivoires afin d’alimenter la grande demande sur le marché illicite) frappe en ce début d’année 2018 la Réserve de faune de Binder Léré (RFBL) situé dans le Mayo-Kebbi Ouest (Départements de Léré et Binder) avec un bilan très lourd. Pour l’instant, il fait état de 19 éléphants tués entre le 18 et le 30 janvier 2018 dont les carcasses identifiées.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018