COMIFAC: atelier evaluation Task Force régional AFLEG/FLEGT

Douala, COMIFAC - Communiqué final:
Du 13 au 15 mai 2009 s'est tenu à Douala – Cameroun, l'atelier d'évaluation de la Task Force régional AFLEG / FLEGT sous l'égide de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) avec l'appui technique et financier de la GTZ. La cérémonie d'ouverture a été présidée par le Secrétaire Exécutif Adjoint (SEA) de la COMIFAC, M. Martin TADOUM. L'atelier avait pour objectifs d'apprécier la performance organisationnelle et les réalisations de la Task Force et de formuler des recommandations pour l'avenir. Il a regroupé une trentaine de participants représentant les administrations en charge des forêts et de l'environnement, les représentants des réseaux d'organisations de la société civile et les partenaires au développement. Dans son mot d'ouverture, le SEA, après le souhait de bienvenue aux participants, a effectué un rapide tour d'horizon de la Task Force et a souligné le besoin d'évaluer le fonctionnement et les impacts de ce groupe régional après trente mois d'existence. Enfin, il a exprimé le souhait de la COMIFAC d'avoir une évaluation claire et sans concession dans l'intérêt de tous, et notamment dans celui de la Task Force et de son devenir, avant de déclarer ouverte la tenue de l'atelier.

Télécharger le communiqué final reproduit ci-dessous en version PDF
Télécharger le compte-rendu de l'atelier


docs/news/mai_juin2009/photo_FLEGT_bois-tropicaux.jpgLa session d'ouverture a été suivie de la mise en place du bureau de l'atelier composé comme suit :
- M. Alain PENELON, Secrétaire du comité de pilotage de la Task Force
- M. Moulnang TAL, Coordonnateur national COMIFAC du Tchad, membre et
- M. Valéry TCHUANTE, expert Suivi-Evaluation, COMIFAC, membre.

Les thèmes examinés ont portés sur les points suivants :

- l'évaluation du Contexte externe ;
- l'évaluation de la capacité organisationnelle de la Task Force et
- l'évaluation de la motivation organisationnelle.

Les travaux se sont déroulés aussi bien en séance plénière qu'en groupes. Au terme de ces travaux, il est ressorti les points saillants suivants :

- Quoique mandatés par leur organisation et bien identifiée par la COMIFAC/ CEFDHAC, les membres de la Task Force ont pleinement conscience que la Task Force n'a pas eu d'influence avérée sur la gouvernance forestière.
- En dépit de ses responsabilités, la Task Force a été handicapée dans son fonctionnement pour plusieurs raisons dont notamment, la participation effective des délégués inadéquate, la non implication du secteur privé et le manque de circulation de l'information entre les différents acteurs.
- La Task Force n'a pas répondu aux attentes des différentes parties prenantes pour les raisons évoquées ci-avant.

Les débats en plénière ont permis aux participants de convenir :

1. que la Task Force ne disparaît pas mais évolue dans son fonctionnement ;
2. qu'elle travaille sur des thématiques régionales précises pour proposer des orientations à la COMIFAC sur la gouvernance forestière ;
3. qu'elle cible les experts à mobiliser pour aborder les thématiques prioritaires de la gouvernance forestière identifiées conjointement avec le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC ;
4. que les échanges d'informations et d'expériences se feront essentiellement à travers la plateforme électronique de communication de la COMIFAC sur initiative du Secrétariat Exécutif ou de chaque membre et des ateliers thématiques ponctuels.

Les thèmes prioritaires retenus portent sur :

A. la légalité, traçabilité, certification
B. la redistribution des redevances forestières
C. les thèmes d'actualité internationale (Changement climatique, crise financière mondiale, etc.).

Les participants recommandent au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC de prendre acte des conclusions de cet atelier, de poursuivre et de finaliser la restructuration de la Task Force. Le mot de clôture de l'atelier a été prononcé par Madame Jacqueline MADOZEIN, représentant le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC.

Fait à Douala, le 15 mai 2009.
Les Participants

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Son Excellence François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année 2018 et vous présente ses meilleurs vœux pour l'année 2019 !

J’ai apprécié, au cours de cette année 2018, vos diverses contributions riches et variées qui ont enrichi notre Partenariat commun. Ensemble, nous avons encore avancé avec d’une part l'adhésion de plusieurs nouveaux membres, portant à 113 le nombre des membres du PFBC et d’autres part, nous disposons d’une « Déclaration de Bruxelles » adoptée au cours de la 18e Réunion des Parties du PFBC, laquelle culmine l’ensemble des efforts de la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC à favoriser le dialogue, impulser l’action pour un leadership politique plus fort et plus adéquat du Partenariat...

En savoir plus...

Les forêts d’Afrique centrale peuvent aider à atténuer la crise globale de l’eau qui pointe à l’horizon selon un rapport de plus de 50 scientifiques de 20 pays.

Une crise globale de l’eau pointe à l’horizon. Exacerbée par la croissance démographique mondiale et le changement climatique dans plusieurs endroits du monde, elle s’approche à grands pas. Plus de 50 scientifiques de 20 pays ont contribué à une étude mondiale des liens entre forêts, eau, climat et êtres humains.

En savoir plus...

UN: Le changement climatique pousse l’Afrique vers le point de non-retour

« L'Afrique est à un tournant. Les nations ont connu une croissance économique, politique et sociale impressionnante au cours des dernières décennies. Mais les disparités entre riches et pauvres sont toujours là. La pauvreté, même si réduite, demeure un problème sérieux pour certains pays. Les changements climatiques, les sécheresses, les inondations, les variations des précipitations et les conflits ont le potentiel de faire échouer les mesures prises pour réduire la faim et  atteindre les objectifs énoncés dans l’Accord de Paris et le Programme de développement durable à l'horizon 2030 » , a déclaré Ahunna Eziakonwa

En savoir plus...

News.globallandscapesforum : L'urgence du changement climatique : un thème et non un courant sous-jacent

La nécessité de décentraliser la gouvernance - et en particulier de traduire la décentralisation en processus de développement par une « approche territoriale »  - a été répétée tout au long des forums de discussion et des plénières.

En savoir plus...

Fonds d’Adaptation : Pionnier d’actions efficaces sur le terrain

 Cette vidéo met l’accent sur les actions pionnières et efficaces du FA sur le terrain, basées sur ses trois piliers stratégiques : l’Innovation, l’Action et l’Apprentissage et le Partage.

En savoir plus...

Fern-Accords commerciaux et transparence - en construction : Mise à jour de l’APV Décembre 2018

Cette mise à jour de l’APV met l’accent sur les avantages déjà obtenus en termes de transparence, ainsi que sur les mesures qui doivent encore être prises. En termes de biodiversité mondiale, de climat, de maisons ancestrales et de moyens d’existence des populations qui dépendent des forêts, l’enjeu est de taille.

En savoir plus...

La RdP 30 a adopté 21 décisions portant sur, entre autres: les questions importantes pour l’entrée en vigueur en janvier 2019 de l’Amendement de Kigali sur les hydrofluorocarbones (HFC)

La trentième Réunion des Parties au Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d’ozone (RdP 30) s’est tenue du 5 au 9 novembre 2018, à Quito, en Équateur. Plus de 500 délégués ont participé à la RdP 30, y compris 144 délégués des Parties au Protocole, les membres des organes consultatifs techniques du Protocole, ainsi que les représentants des agences et des programmes des Nations Unies, d’organisations régionales, de l’industrie et des organisations non gouvernementales (ONG).

En savoir plus...

Rapport général-Forum des parties prenantes sur la gestion durable des forêts et le développement des reformes de gouvernance en République Démocratique du Congo.

Il s’est tenu à Kinshasa/Gombe, dans la salle de conférence Pierre Claver, du jeudi 06 au samedi 08 décembre 2018, le Forum des parties prenantes sur la gestion durable des forêts et le développement des reformes de gouvernance en République Démocratique du Congo, sous les auspices du Ministère de l’Environnement et Développement Durable.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC