COMIFAC: atelier evaluation Task Force régional AFLEG/FLEGT

Douala, COMIFAC - Communiqué final:
Du 13 au 15 mai 2009 s'est tenu à Douala – Cameroun, l'atelier d'évaluation de la Task Force régional AFLEG / FLEGT sous l'égide de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) avec l'appui technique et financier de la GTZ. La cérémonie d'ouverture a été présidée par le Secrétaire Exécutif Adjoint (SEA) de la COMIFAC, M. Martin TADOUM. L'atelier avait pour objectifs d'apprécier la performance organisationnelle et les réalisations de la Task Force et de formuler des recommandations pour l'avenir. Il a regroupé une trentaine de participants représentant les administrations en charge des forêts et de l'environnement, les représentants des réseaux d'organisations de la société civile et les partenaires au développement. Dans son mot d'ouverture, le SEA, après le souhait de bienvenue aux participants, a effectué un rapide tour d'horizon de la Task Force et a souligné le besoin d'évaluer le fonctionnement et les impacts de ce groupe régional après trente mois d'existence. Enfin, il a exprimé le souhait de la COMIFAC d'avoir une évaluation claire et sans concession dans l'intérêt de tous, et notamment dans celui de la Task Force et de son devenir, avant de déclarer ouverte la tenue de l'atelier.

Télécharger le communiqué final reproduit ci-dessous en version PDF
Télécharger le compte-rendu de l'atelier


docs/news/mai_juin2009/photo_FLEGT_bois-tropicaux.jpgLa session d'ouverture a été suivie de la mise en place du bureau de l'atelier composé comme suit :
- M. Alain PENELON, Secrétaire du comité de pilotage de la Task Force
- M. Moulnang TAL, Coordonnateur national COMIFAC du Tchad, membre et
- M. Valéry TCHUANTE, expert Suivi-Evaluation, COMIFAC, membre.

Les thèmes examinés ont portés sur les points suivants :

- l'évaluation du Contexte externe ;
- l'évaluation de la capacité organisationnelle de la Task Force et
- l'évaluation de la motivation organisationnelle.

Les travaux se sont déroulés aussi bien en séance plénière qu'en groupes. Au terme de ces travaux, il est ressorti les points saillants suivants :

- Quoique mandatés par leur organisation et bien identifiée par la COMIFAC/ CEFDHAC, les membres de la Task Force ont pleinement conscience que la Task Force n'a pas eu d'influence avérée sur la gouvernance forestière.
- En dépit de ses responsabilités, la Task Force a été handicapée dans son fonctionnement pour plusieurs raisons dont notamment, la participation effective des délégués inadéquate, la non implication du secteur privé et le manque de circulation de l'information entre les différents acteurs.
- La Task Force n'a pas répondu aux attentes des différentes parties prenantes pour les raisons évoquées ci-avant.

Les débats en plénière ont permis aux participants de convenir :

1. que la Task Force ne disparaît pas mais évolue dans son fonctionnement ;
2. qu'elle travaille sur des thématiques régionales précises pour proposer des orientations à la COMIFAC sur la gouvernance forestière ;
3. qu'elle cible les experts à mobiliser pour aborder les thématiques prioritaires de la gouvernance forestière identifiées conjointement avec le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC ;
4. que les échanges d'informations et d'expériences se feront essentiellement à travers la plateforme électronique de communication de la COMIFAC sur initiative du Secrétariat Exécutif ou de chaque membre et des ateliers thématiques ponctuels.

Les thèmes prioritaires retenus portent sur :

A. la légalité, traçabilité, certification
B. la redistribution des redevances forestières
C. les thèmes d'actualité internationale (Changement climatique, crise financière mondiale, etc.).

Les participants recommandent au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC de prendre acte des conclusions de cet atelier, de poursuivre et de finaliser la restructuration de la Task Force. Le mot de clôture de l'atelier a été prononcé par Madame Jacqueline MADOZEIN, représentant le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC.

Fait à Douala, le 15 mai 2009.
Les Participants

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

WWF-UE Atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom

L’atelier de réflexion stratégique sur la gestion du massif forestier de Ngoyla-Mintom et de clôture du Projet WWF-UE de Ngoyla-Mintom s’est tenu le 28 mars 2017, à l’Hôtel Hilton, à Yaoundé, au Cameroun. Il a été organisé à l’initiative du Ministère des Forêts et de la Faune (MINFOF), en partenariat avec le Fonds Mondial pour la Nature (WWF) et avec l’appui financier de l’Union Européenne.

En savoir plus...

Les acteurs de la protection des droits des populations autochtones se concertent à Yaoundé

L’Hôtel Djeuga Palace de Yaoundé a servi de cadre les jeudi 06 et vendredi 07 avril 2017 à l’atelier de renforcement des capacités des acteurs intersectoriels sur la protection des droits des Populations Autochtones (PA) dans la mise en œuvre des programmes et projets de conservation de la biodiversité.

 

En savoir plus...

Fonds Vert pour le Climat : Vacances de postes

Le FVC valorise la diversité et encourage les applications de personnes de toutes les origines, quel que soit leur âge, race, sexe, orientation sexuelle, citoyenneté, religion, handicap ou autres attributs similaires. Si vous êtes motivé par notre mandat et pensez que votre profil peut intéresser le Fonds, veuillez consulter les offres ci-après. 

En savoir plus...

ONU-REDD : Une réussite congolaise : Deuxième partie - Persévérance et appropriation par le gouvernement

La République du Congo a récemment achevé une analyse économique des coûts et avantages de ses options stratégiques pour REDD+ et un examen des sources de financement pour la mise en œuvre de sa stratégie nationale REDD+. Emelyne Cheney et Jonathan Gheyssens de l'ONU Environnement discutent dans cette deuxième partie de la conversation leur expérience de soutien au pays avec ce travail difficile mais finalement décisif.

En savoir plus...

ONU-REDD : Numéro d'avril/mai de REDD+ Resource désormais disponible !

Cette édition de The REDD+ Resource comprend une étude de la véritable valeur des forêts, de l'efficacité des interdictions d'exploitation forestière, de la croissance écologique intégrée de l'agriculture, des mises à jour de nos pays partenaires et bien plus encore.

 

En savoir plus...

FAO : Des défis de taille, des objectifs clairs : les forêts et les ODD

5 avril 2017, Rome - Les forêts contribuent à la réalisation de la plupart des Objectifs de Développement Durable (ODD) et doivent avoir une plus grande priorité dans les programmes de développement, a déclaré Eva Müller, Directrice de la Division des ressources et des forêts de la FAO, à la 19ième Conférence forestière du Commonwealth (CFC) aujourd'hui.

En savoir plus...

FAO : Mesures pratiques pour renforcer le commerce légal du bois à l'ordre du jour de la réunion de Rome

05/04/2017 Les experts réunis à Rome cette semaine discutent des règles d'importation du bois et des méthodes pratiques pour s'assurer que le bois et les produits ligneux qui entrent dans l'Union européenne, aux États-Unis et en Australie proviennent d'une production légale.

En savoir plus...

FAO : Nouveau module de collecte de données pour améliorer la compréhension de la consommation de combustibles ligneux

7 avril 2017, Rome - Les experts finalisent un nouveau module de collecte de données qui permettra aux pays en développement de mieux comprendre la dépendance de leur population des combustibles ligneux pour des revenus et les besoins ménagers de base cette semaine à Rome.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030