Projet REDD+ FORAFAMA : Appui à la Gestion Durable des Forêts du Bassin du Congo et du Bassin Amazonien du Brésil

 

En marge du forum sur la Gouvernance forestière qui a eu lieu à Kinshasa-RDC, il s’est tenu un séminaire du projet REDD+ FORAFAMA organisé par le CIFOR. Ce séminaire avait pour objectif de : (1) Faire connaitre et promouvoir le projet FORAFAMA (ses activités et ses résultats) ; (2) Faire connaitre le projet pilote REDD+ Lukénie- RDC ; (3) et discuter de l’impact du processus REDD+ sur les politiques de gestion durable des forêts en Afrique Centrale.

 

Cet évènement a mobilisé pendant une demi-journée, une centaine de participants venant de la Société civil, des gouvernements des pays de l’espace COMIFAC, des ONG internationales et des programmes sous régionaux, et des média. Il s’est déroulé sous forme des présentations en plénière suivi des séances de questions-réponses. A cet effet trois articulations majeures ont marqué cette rencontre.

 

Cérémonie d’ouverture

 

Une seule allocution de circonstance a été prononcée, par le Représentant du Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement, de la Conservation de la Nature et du Tourisme de la RDC. On retient de son intervention que le problème majeur dont fait face les forêts du bassin du Congo, est l’exploitation illégale. Et un projet comme celui du REDD+ FORAFAMA mise en œuvre dans la Lukénie, qui vient en appuis aux actions du gouvernement qui vise a gérer durablement ses ressources forestières, ne peut être accueilli favorablement dans la bassin du Congo et particulièrement en RDC.

 

Exposé et discussion en plénière

 

Les exposés ont porté sur des sujets visant à faire connaitre aux participants, ce qu’est le CIFOR, le projet FORAFAMA, ainsi que son impact. Les thèmes présentés sont :

 

  • La stratégie de recherche du CIFOR faite par M. Richard EBA’A ATYI, coordonnateur Régional du CIFOR Afrique Centrale,
  • Présentation générale du Projet FORAFAMA, par Flore Hirsh, Chargée d’études Forêt - Carbone à  FRM
  • Présentation du Projet pilote REDD+ dans la Lukénie par Flore Hirsh, Chargée d’études Forêt - Carbone à  FRM
  • Impact du régime REDD+ sur les politiques de gestion durable des forêts d’Afrique Centrale par M. Richard EBA’A ATYI coordonnateur Régional du CIFOR Afrique Centrale

 

A la suite de ces présentations très édifiantes, les participants ont saisi l’occasion pour poser des questions, afin d’étayer les zone d’ombre. Il s’agissait des questions portants sur :

 

  • Les Axes d’action du CIFOR, avec une emphase sur la place qu’occupe la sécurité alimentaire dans l’agenda du CIFOR,
  • Les conditions de collaboration et d’établissement des partenariats avec les organisations locales dans leurs différents projets,
  • La nature de relation que le CIFOR entretient avec les institutions sous régionale comme la COMIFAC,
  • La corrélation entre les actions du CIFOR et le plan de convergence de la COMIFAC.
  • La contribution du processus REDD+ dans l’émergence des pays du Bassin du Congo,
  • Le niveau d’implication des populations locales dans la mise en œuvre du projet.

De ces échanges, les participants ont fait des propositions allant dans le sens de voir le projet FORAFAMA être élargi à d’autre secteur que la gestion des forêts, à l’exemple de l’agriculture.

 

Cérémonie de clôture

 

Ici M. TOIRAMBE a pris la parole, en qualité du Représentant du Secrétaire Général du Ministère de l’Environnement, de la Conservation de la Nature et du Tourisme pour remercier le CIFOR et ses partenaires pour la mise en œuvre du projet FORAFAMA qui vise une meilleure gestion des forêts du Bassin du Congo et particulièrement, le massif forestier congolais et pour clôturer le seminaire.

 

C’est sur cette allocution de clôture que les participants se sont séparés avec le sentiment d’avoir une meilleure compréhension du projet FORAFAMA et des objectifs du CIFOR.

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le rapport final de l'atelier:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020