CAFI /RDCongo : Consensus et avancées majeures sur la gestion des risques

 

Bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

RDC - Matrice de Gestion des Risques FORETS 30 Mai 2017.pdf (544.2 Ko)

RDC- Plan Action_Gestion des risques_Forets- 24 Mai 2017.pdf (209.6 Ko)

 

 

Au terme de 5 jours de travail intense, société civile, gouvernement, bailleurs et secteur privé s'accordent sur une matrice de gestion des risques et une plateforme multipartites de suivi de la réforme forestière.

 

 

Dans le cadre des efforts consentis par la RDC pour aborder tous les risques qui pourraient être subis ou causés par ses programmes, le Fonds National REDD+ (FONAREDD) a entrepris récemment un vaste travail de consultation sur les risques liés au secteur forestier. Ce travail, initié l'année dernière, fait écho à l'un des jalons de la Lettre d'intention sous l'objectif Gouvernance, et représente une réponse à la Décision EB. 2017.02 du Conseil d'administration de CAFI. Une série d'ateliers a ainsi réuni plus de 70 acteurs de tous bords et s'est conclue le 24 mai avec la validation de la matrice de gestion des risques et l'accord sur une plateforme multi-partites de suivi.

 

 

Réponses croisées à nos questions de Victor Kabengele, co-cordinateur du Secrétariat Exécutif Intérimaire du FONAREDD et Louise Kavira, Coordonnatrice Nationale de l'ONG "Organisation des Amis de la Nature".

  1. Quel est l’enjeu de cette matrice de risques, notamment pour le programme Gestion Durable des Forêts ?

 

Victor Kabengele : D’un point de vue programmatique, cette matrice de risques identifie tous les écueils que nous pourrions rencontrer pour la réalisation des jalons de la Lettre d’Intention relatifs au secteur Forêts. Elle incorpore des mesures d’atténuation ainsi que des activités que les participants ont identifiées collectivement. Le programme Gestion Durable des Forêts (GDF) devrait incorporer les actions et les mesures d’atténuation applicables dans son cadre de résultats et être revu dans ce sens. Et cela parce que tous les programmes financés par CAFI doivent nous aider à réaliser les jalons de la Lettre d'Intention.

 

D’un point de vue du processus, nous avons là des documents qui représentent environ 2800 heures de travail collectif, étalées sur 5 jours que les parties prenantes ont passé ensemble. C’est un consensus indéniable qui, pour le programme GDF, assure une adhésion et une légitimité inégalées. Nous attendons de l’Agence Française pour le Développement [AFD, soumissionnaire d'une proposition sous l'AMI 04, qui a été récemment examinée par le Comité Technique] qu’elle capitalise tous ces efforts.

 

Louise Kavira : Je suis satisfaite du travail qui a été fait. De manière générale, nous disons oui à l'exploitation industrielle de bois dans notre pays, à condition que les populations autochtones et locales soient formées à négocier sur les clauses sociales et les cahiers de charge souvent signés entre eux et les exploitants forestiers. Ceci permettra de mettre fin aux dérapages, régulièrement observés sur terrain, commis par des exploitants forestiers, dérapages dont les populations autochtones et locales font l'objet, et ceci sous la nez et la barbe des agents de l’État. 

 

 

RELIRE:

CAFI : La Lettre d'intention avec le Gabon

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Invitation à vous inscrire à la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) du 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun et des évènements connexes

La Facilitation européenne du PFBC est heureuse de vous informer que la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) se tiendra à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Save the date : La 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) - 24 au 27 octobre 2017 à Douala, Cameroun

La Facilitation européenne du PFBC et le Gouvernement du Cameroon se sont accordés pour fixer la 17ème Réunion des Parties (RdP) du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) à Douala (République du Cameroun) du 24 au 27 octobre 2017. La Réunion est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne.

En savoir plus...

Le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) : Le 100e membre du PFBC !

Yaoundé le 14 juin 2017. Conformément à l’engagement pris à KIGALI en novembre 2016, le Réseau des Parlementaires pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPAR) a officiellement rejoint les 99 membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) qui œuvrent pour la promotion de la gestion durable des ressources et l’amélioration des conditions de vie des Populations.

En savoir plus...

Un nouveau Chef à la tête du Projet GIZ d’Appui à la COMIFAC

Martial Nkolo, économiste de l’environnement prend les rênes du Projet régional GIZ d’Appui à la COMIFAC en ce début du mois d’aout 2017.

En savoir plus...

Flegt: République du Congo et le rapport annuel 2016 de presse de l'UE sur les progrès VPA

La République du Congo et l'UE ont publié un rapport conjoint sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre de l'Accord de partenariat volontaire en 2016.

 

En savoir plus...

Flegt: La FAO renforce son soutien pour promouvoir le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao

L'Organisation pour l'alimentation et l'agriculture des Nations Unies (FAO) intensifie le soutien pour le commerce légal du bois en République démocratique populaire lao avec le lancement officiel de deux nouveaux projets qui renforceront le rôle de la société civile et du secteur privé dans l'amélioration de la forêt application de la loi, la gouvernance et échanges commerciaux (FLEGT) dans le pays.

En savoir plus...

Flegt: Les mises à jour de mise en œuvre et l'application de Règlement sur le bois de l'UE

ClientEarth examine comment la RBUE a été mis en œuvre et est appliquée dans chaque pays, et a compilé info- des séances d'information sur certains États membres. Les info-séances d'information sur les principaux détails définis de chaque mise en œuvre de l'approche de la législation et de l'application d'un État membre.

En savoir plus...

Flegt : Le programme FLEGT FAO-UE lance un nouvel appel à notes conceptuelles dans les pays VPA

Le programme FLEGT FAO-UE accepte maintenant notes conceptuelles des institutions gouvernementales, de la société civile, peuples indigènes et tribaux et les organisations du secteur privé dans les pays engagés dans les accords de partenariat volontaire (APV) avec l'Union européenne. Subventions jusqu'à 110 000 USD sont disponibles par le biais du programme pour soutenir les processus VPA en cours dans les pays ciblés.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030