CAFI /RDCongo : Consensus et avancées majeures sur la gestion des risques

 

Bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

RDC - Matrice de Gestion des Risques FORETS 30 Mai 2017.pdf (544.2 Ko)

RDC- Plan Action_Gestion des risques_Forets- 24 Mai 2017.pdf (209.6 Ko)

 

 

Au terme de 5 jours de travail intense, société civile, gouvernement, bailleurs et secteur privé s'accordent sur une matrice de gestion des risques et une plateforme multipartites de suivi de la réforme forestière.

 

 

Dans le cadre des efforts consentis par la RDC pour aborder tous les risques qui pourraient être subis ou causés par ses programmes, le Fonds National REDD+ (FONAREDD) a entrepris récemment un vaste travail de consultation sur les risques liés au secteur forestier. Ce travail, initié l'année dernière, fait écho à l'un des jalons de la Lettre d'intention sous l'objectif Gouvernance, et représente une réponse à la Décision EB. 2017.02 du Conseil d'administration de CAFI. Une série d'ateliers a ainsi réuni plus de 70 acteurs de tous bords et s'est conclue le 24 mai avec la validation de la matrice de gestion des risques et l'accord sur une plateforme multi-partites de suivi.

 

 

Réponses croisées à nos questions de Victor Kabengele, co-cordinateur du Secrétariat Exécutif Intérimaire du FONAREDD et Louise Kavira, Coordonnatrice Nationale de l'ONG "Organisation des Amis de la Nature".

  1. Quel est l’enjeu de cette matrice de risques, notamment pour le programme Gestion Durable des Forêts ?

 

Victor Kabengele : D’un point de vue programmatique, cette matrice de risques identifie tous les écueils que nous pourrions rencontrer pour la réalisation des jalons de la Lettre d’Intention relatifs au secteur Forêts. Elle incorpore des mesures d’atténuation ainsi que des activités que les participants ont identifiées collectivement. Le programme Gestion Durable des Forêts (GDF) devrait incorporer les actions et les mesures d’atténuation applicables dans son cadre de résultats et être revu dans ce sens. Et cela parce que tous les programmes financés par CAFI doivent nous aider à réaliser les jalons de la Lettre d'Intention.

 

D’un point de vue du processus, nous avons là des documents qui représentent environ 2800 heures de travail collectif, étalées sur 5 jours que les parties prenantes ont passé ensemble. C’est un consensus indéniable qui, pour le programme GDF, assure une adhésion et une légitimité inégalées. Nous attendons de l’Agence Française pour le Développement [AFD, soumissionnaire d'une proposition sous l'AMI 04, qui a été récemment examinée par le Comité Technique] qu’elle capitalise tous ces efforts.

 

Louise Kavira : Je suis satisfaite du travail qui a été fait. De manière générale, nous disons oui à l'exploitation industrielle de bois dans notre pays, à condition que les populations autochtones et locales soient formées à négocier sur les clauses sociales et les cahiers de charge souvent signés entre eux et les exploitants forestiers. Ceci permettra de mettre fin aux dérapages, régulièrement observés sur terrain, commis par des exploitants forestiers, dérapages dont les populations autochtones et locales font l'objet, et ceci sous la nez et la barbe des agents de l’État. 

 

 

RELIRE:

CAFI : La Lettre d'intention avec le Gabon

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Organisation d’événements à la COP23-Pavillon COMIFAC

A l’occasion de la tenue de la 23ème Conférence des Parties sur les Changements Climatiques prévue à Bonn en Allemagne du 06 au 18 novembre, le Secrétariat Exécutif a sécurisé un pavillon de 100 m2 pour les exhibitions et organisation d’évènements Parallèles, pour communiquer sur les actions en cours au niveau de la sous-région en matière de lutte contre les effets néfastes des changements climatiques.

En savoir plus...

COMIFAC : Rapport annuel 2016 - La COMIFAC se positionne 15ans après sur l'échiquier régional et internationale comme partenaire majeur

Le rapport annuel 2016 de la COMIFAC est disponible en téléchargement: La COMIFAC: une nouvelle équipe, une ambition -Nos réalisations en 2016: Les priorités d’interventions de la COMIFAC - Partenariat: Ceux qui soutienne-Bilan de nos finances en 2016 - L’Administration et le staff de la COMIFAC-  Bien vouloir télécharger...

En savoir plus...

COMIFAC : Conférence extraordinaires des ministres

Du 03 au 05 octobre 2017, s’est tenu dans la salle de conférence de l’hôtel Radisson Blu à Brazzaville en République du Congo, la Conférence Extraordinaire des Ministres de l’Environnement et des Finances de la CEEAC et de la Communauté de l’Afrique de l’Est sur l’accélération de l’opérationnalisation de la Commission pour la Bassin du Congo, du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo et du Fonds pour l’Economie verte en Afrique centrale et la position commune face à la COP23.

En savoir plus...

mapecology.ma-Sénégal: lancement d’une coopérative d’énergie solaire pour ménages destinée au département de Saint-Louis

Dakar – Le président du conseil d’administration de la société Ténergie Sénégal, l’ancien ministre Abdou Fall, a procédé jeudi au lancement d’une coopérative d’énergie solaire pour ménages destinée au département de Saint-Louis, selon des médias.

En savoir plus...

gabonreview : Environnement : L’ODDIG sollicite l’expertise de l’UOB

L’Observatoire de promotion de développement durable, de produits et services des industries du Gabon (ODDIG) a récemment signé une convention avec l’Université Omar Bongo (UOB), pour la redynamisation des cycles Master et Doctorat spécialisés dans la recherche en Environnement.

En savoir plus...

FSC Africa Newsletter – 6 October 2017

A lire : Développement du Standard National FSC de Gestion forestière en Namibie.. Des labels durables du début à la… Pourquoi les pratiques forestières durables sont-elles bénéfiques pour les entreprises ?... Woodlands Dairy affiche désormais le logo FSC 100 % sur ses produits… Cours-pilote de sensibilisation à FSC, destiné aux organisations syndicales d'Afrique australe affiliées à l'Internationale des travailleurs du bâtiment et du bois… UPM ouvre une usine de fabrication de papier à Ga-Rankuwa.

En savoir plus...

africa.fsc : SDG Updates Congo Basin

Nouvelles du groupe d'élaboration des normes du Bassin du Congo (République démocratique du Congo, Cameroun, Gabon et République du Congo)

En savoir plus...

africa.fsc : Développement du Standard National FSC de Gestion forestière en Namibie

Les Principes et Critères FSC (P&C) présentent les exigences générales à respecter pour obtenir la certification FSC de la gestion forestière. Cependant, tout standard international de gestion forestière doit être adapté au contexte local ou régional afin de tenir compte de la diversité des situations juridiques, sociales et géographiques des forêts d'une région à l'autre du monde.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030