L’Afrique centrale doit saisir l’opportunité de l’évaluation indépendante du GCF pour faire entendre sa voix

 

 

L’évaluation indépendante du GCF est en cours. C’est une opportunité pour contribuer au mandat mondial du FVC qui consiste à faire passer le globe vers un développement à faible émission et résilient au climat…

 

Lire encore :

 

FVC : Avis - « De bonnes preuves seulement ne suffisent pas, » affirme le responsable de l’évaluation du FVC

 

Songdo, 23 oct. 2017 - Le chef de l’Unité d’Evaluation Indépendante nouvellement créée pense que le partage de connaissances est essentiel, mais pas suffisant pour changer les comportements. Jyotsna Puri (en abrégé Jo) livre ses opinions sur comment faire de la connaissance un instrument de changement positif.

 

 

« Nous disposons maintenant d’excellentes données et d’une technologie efficace pour fournir les preuves sur lesquelles appuyer une action efficace contre le changement climatique et d’autres défis, » a affirmé Mme Puri. « Mais, nous nous rendons également compte que le partage de connaissances seul ne suffit pas. Nous devons franchir le « dernier pas » en amenant les gens à changer leur comportement. » 



Dans une interview d’envergure, Mme Puri a mis en exergue l’inadéquation des l’idée antérieure qui présumait qu’il était suffisant de présenter es preuves scientifiques pour susciter une action en faveur du climat. « Ça, c’était avant, » a-t-elle déclaré. « Nous pensions à tort que les gens regarderaient les preuves et diraient « Voilà ! » Je dois changer de comportement. Cette approche naïve n’a jamais été plus soulignée ailleurs que dans l’inadéquation de l’action autour du changement climatique. Pour réaliser un vrai changement, nous devons aller au-delà des preuves et encourager les individus à agir à la fois de manière positive et durable. »

 

 

L’intérêt de Mme Puri pour les connaissances comportementaux sous-tend son accent, en tant que chef de l’Unité d’Evaluation Indépendante, sur le binôme des streams de connaissances basées sur les preuves et des connaissances partagées pour assurer que le FVC assume les fonds climatiques qu’il décaisse. L’unité indépendante a été mise en place au début de cette année pour atteindre deux objectifs majeurs.

 

 

L’un est de mener des évaluations de bonne facture et crédibles des principaux domaines de résultat du FVC basées sur des preuves. Il s’agit d’identifier et de mesurer l’impact transformateur des activités du FVC et dans quelle mesure le FVC a contribué à catalyser un changement de paradigme en faveur des choix à faible émission et résilients au climat. L’autre consiste à renforcer la capacité du FVC à apprendre de ses activités.

 

 

Veuillez consulter l’article dans son intégralité en suivant le lien ci-après : FVC : Avis - « De bonnes preuves seulement ne suffisent pas, » affirme le responsable de l’évaluation du FVC

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Note Conceptuelle – Forum sur la Gouvernance forestière en République Du Congo

Cette note conceptuelle présente le but et les objectifs, ainsi qu’un aperçu des thèmes indicatifs du Forum régional sur la Gouvernance Forestière (FGF) en République du Congo, le 30-31 Octobre 2018 à Brazzaville.

En savoir plus...

SNOIE : Synthèses des rapports d’observation indépendante externe -CAMEROUN

De Décembre 2017 à Mai 2018, les organisations de la société civile Camerounaise membres de la Coordination du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE), ont réalisés un total de cinq missions d’Observation Indépendante Externe en vue dénoncer les cas d’exploitation forestières présumés illégales perpétrés dans les forêts du domaine nationale et dans les titres légalement attribués.

En savoir plus...

CIFOR FORESTS NEWS: Et si les consommateurs camerounais voulaient aussi du bois légal?

Cameroun - Les Camerounais sont encore peu intéressés par l’origine du bois qu’ils achètent, mais un nombre croissant de consommateurs est prêt à changer ses habitudes de consommation pour favoriser des produits légaux et durables. Telle est la conclusion principale d’une étude récente que j’ai menée avec d’autres scientifiques du Centre pour la recherche forestière internationale (CIFOR) et des partenaires, qui explore le marché domestique du bois au Cameroun.

En savoir plus...

Ofac-Brief: Faire du bois légal une obligation dans les marchés publics en Afrique Centrale

Des études, menées depuis une dizaine d’années dans plusieurs pays d’Afrique centrale, notamment au Cameroun, Gabon, Congo et en RDC, montrent que les marchés nationaux de bois d’œuvre croissent rapidement et sont devenus plus importants en termes de volumes consommés que les marchés d’exportation vers l’Europe ou l’Asie.

En savoir plus...

PARC NATIONAL DE NOUABALE-NDOKI Bulletin mensuel mai 2018

Le mois de Mai a été intense pour l'Unité de Gestion du Parc! Nous avons reçu la visite de nombreux collaborateurs qui ont intervenu sur des aspects divers de nos opérations tels que la formation des écogardes du Parc, l'amélioration de nos systèmes de communication, nos projets en matière de développement de l'écotourisme, un audit financier de nos activités ou encore la livraison de nouveaux générateurs pour nos installations de Bomassa et de Makao.

En savoir plus...

loggingoff.info : Déclaration des organisations de la société civile oeuvrant dans le domaine de la gouvernance forestière et climatique – Brazzaville, République du Congo, juin 2018

En dépit des acquis relatifs aux réformes législatives et de gouvernance qui ont permis la mise en place d’institutions de suivi des activités forestières notamment une transparence accrue des recettes générées par l’industrie du bois ainsi qu’une plus grande participation de la société civile aux processus de décisions, de nombreux défis persistent. La faible cohérence des lois et des politiques ayant un impact sur les forêts y compris une coordination intersectorielle insuffisante, l’ampleur de la corruption et de l’impunité et l’absence de reconnaissance effective des droits des communautés locales et populations autochtones, accentuent les problèmes de gouvernance.

En savoir plus...

Fern : le nouveau partenaire du PFBC. Bienvenue à notre nouveau membre !

Bruxelles, le 08 mai 2018. Fern a officiellement rejoint les membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Pour ce faire, Fern a soumis les documents requis et a accepté de respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour promouvoir la gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique Centrale.

En savoir plus...

La Réunion du Conseil du PFBC mobilise à Brazzaville (Congo) le 1er juin 2018

La feuille de route de la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC adoptée, la gouvernance du PFBC axée sur les résultats du PFBC en marche avec le rapport soutenu des leaders des collèges du PFBC, la 4e Réunion du Conseil du PFBC consolide les acquis, crédibilise la réforme de la gouvernance et prépare activement la 18e Réunion des Parties du PFBC qui aura lieu à Bruxelles les 27 et 28 novembre 2018.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018