Fonds Vert Climat : L’Afrique centrale traine les pas dans la mobilisation de la finance climatique

 

 

Lors de la 22e réunion du conseil d’administration du fond vert pour le climat (FVC) achevé le 28 Février, les neuf nouveaux projets approuvés ont bénéficié d’une allocation financière globale de 440 millions de Dollars USD. Aucun pays d’Afrique centrale n’a été bénéficiaire, que ce soit pour les projets par la voie du processus d’approbation simplifié (SAP) ou pour ceux de la catégorie projets et programme (FP).

 

 

 Les neuf nouveaux projets approuvés portent à 102 le nombre total de projets et de programmes du FVC, engageant 5 milliards de Dollars USD de ressources du Fonds vert pour le climat dans 97 pays en développement. En incluant le co-financement, le portefeuille totalise 17,7 milliards de Dollars USD en finance climatique à travers son réseau de 84 entités accréditées. Les nouvelles approbations incluent les premiers paiements REDD + à financer, relatifs à l'Amazonie brésilienne.

 

 

Fournir un appui de préparation au renforcement des capacités des pays en développement est un élément essentiel des activités du FVC. Le Comité a pris note de l’évaluation du programme de préparation et d’appui préparatoire par le Groupe de l’évaluation indépendante et a adopté un programme de travail et un budget qui s’appuient sur les conclusions de l’évaluation et les recommandations et prévoit 122,5 millions de Dollars USD pour 2019 en vue d’une nouvelle phase de l’appui à la préparation aux pays en développement.

 

 

En prévision d’une conférence des donateurs pour la première reconstitution du FVC, au cours de cette année, le Conseil a également décidé de compléter les politiques et normes régissant les activités de ce dernier en matière de climat. De nouveaux indicateurs de critères d’investissement renforceront la mise en œuvre du cadre d’investissement, tandis qu’une politique d’annulation et de restructuration des projets renforcera la bonne gestion de son portefeuille de projets. Le Conseil a également accueilli avec satisfaction les recommandations du Groupe de l’évaluation indépendante sur la manière d’améliorer le cadre de gestion des résultats, ainsi que la réponse de la direction et son plan d’action. L'adoption d'une politique de protection contre l'exploitation sexuelle, les abus sexuels et le harcèlement sexuel, ainsi que les directives et procédures relatives au mécanisme de réparation indépendant garantissent que FCV reste à l'avant-garde des efforts internationaux en matière de garanties et de normes.

 

 

Notes de fin

La vingt-deuxième réunion du conseil du FVC a approuvé les projets et programmes suivants:

-          FP100 - 96,5 millions USD pour les paiements REDD + basés sur les résultats obtenus par le Brésil dans le biome amazonien en 2014 et 2015 avec le PNUD,

-          FP101 - 8,0 millions USD pour le Belize rural et résilient (Be-Resilient) avec le FIDA,

-          FP102 - 29,6 millions USD pour un projet d'électrification rurale solaire au Mali avec BOAD,

-          FP103 - 18,8 millions USD pour la promotion de la cuisson écologique: le Kenya et le Sénégal avec la GIZ,

-           FP104 - 100 millions USD pour le programme de soutien IPP solaire au Nigeria avec AFC,

-          FP105 - 69,6 millions USD en faveur de la facilité de financement climatique de la BOAD pour l'intensification des investissements dans l'énergie solaire dans les PMA francophones d'Afrique de l'Ouest situés au Bénin, au Burkina Faso, en Guinée-Bissau, au Mali, au Niger et au Togo avec BOAD,

-          FP106 - 100 millions USD pour le programme d'investissement dans la génération intégrée (EGIP) en Afrique du Sud avec DBSA.

 

Les projets suivants ont également été approuvés dans le cadre du processus d'approbation simplifiée (SAP):

 

-          SAP005 - 9,0 millions USD pour l'amélioration de la résilience au climat des communautés rurales du centre et du nord du Bénin grâce à la mise en œuvre d'une adaptation basée sur les écosystèmes dans les paysages forestiers et agricoles avec l'ONU Environnement ;

-          SAP006 - 8,9 millions USD pour renforcer la résilience des communautés vivant dans des paysages menacés par le changement climatique grâce à une approche d'adaptation fondée sur les écosystèmes en Namibie avec le CIR ;

Le conseil du Fonds vert pour le climat a également approuvé la demande d’accréditation des entités suivantes:

-          Centre de promotion des énergies alternatives (AEPC) basé au Népal

-          Unité d'exécution du projet environnemental (EPIU) du ministère de la Protection de la nature de la République d'Arménie

-          Fond mexicain pour la conservation de la nature (FMCN) basé au Mexique

-          Fonds national pour l'environnement et le climat (FNEC) du Bénin

-          Communauté du Pacifique (CPS) basée en Nouvelle-Calédonie

-          JS Bank Limited (JS Bank) basée au Pakistan

-          Attijariwafa Bank (AWB) basée au Maroc

-          Macquarie Alternative Assets Management Limited (MAAML) basée en Australie

-          Agence luxembourgeoise pour la coopération au développement (LuxDev) basée à Luxembourg

 

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) NEWS N°003

Comme vous le lirez ou découvrirez dans cette lettre d’information, l’UNESCO a organisé, en décembre 2018, un atelier pour le lancement de « Patrimonito au Cameroun : le tourisme durable dans la Réserve de Faune du Dja » pour les jeunes et les enfants des écoles dans la localité riveraine du site, dont les détails sont ci-dessous. Ce lancement fut un succès et nous espérons renouveler l’expérience, qui est une première dans la région, dans le courant de l’année…

En savoir plus...

unenvironmen-La Chine accueillera la Journée mondiale de l'environnement 2019 qui aura pour thème la pollution de l'air

Chaque année, environ 7 millions de personnes dans le monde meurent prématurément des causes la pollution atmosphérique, dont environ 4 millions en Asie-Pacifique. La Journée mondiale de l'environnement 2019 exhortera les gouvernements, l'industrie, les communautés et les individus à se réunir pour explorer les possibilités existantes en termes d'énergies renouvelables et de technologies vertes et à améliorer la qualité de l'air dans les villes et les régions du monde.

En savoir plus...

Forêt : En RDC, l’exploitation du bois d’Afrormosia prend des allures inquiétantes

Très prisé dans l’industrie du bois d’œuvre, Afrormosia de son scientifique (Pericopsis elata) attire l’attention des scientifiques au regard de menaces de disparition auxquelles cette espèces est actuellement confrontée en République démocratique du Congo.  Cette espèce qui a déjà disparu dans plusieurs pays du bassin du Congo risque de disparaître également en RDC à cause d’une demande de plus en plus croissante sur le marché national et international.

En savoir plus...

Environews-Forêt : Les scientifiques volent au secours de l’Afrormosia dans la Tshopo

C’est une expérience inédite que les scientifiques du projet FORETS (Formation, Recherche, et Environnement dans la Tshopo) mènent depuis 1 an et demie à Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo. Ils sont motivés par le souci de trouver une solution durable à la disparition de cette espèce qui manifeste de sérieux problèmes de régénération. Ces experts forestiers voient en la disparition de l’Afrormosia (Pericopsis elata), une perte économique énorme pour la République démocratique du Congo dont le secteur de l’exploitation du bois d’œuvre repose notamment sur cette espèce très prisée dans l’industrie, à cause de la très haute qualité de son bois.

En savoir plus...

14e session du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF-14) : l’Afrique Centrale se prépare

Douala- Cameroun –29 et 30 avril 2019. La réunion sous-régionale préparatoire des pays membres de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) à la 14ème session du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF) s’est tenue à l’Hôtel la Falaise Akwa, en vue de formuler une position commune consensuelle sous régionale sur les thématiques inscrites à l’ordre du jour de la session du FNUF prévue du 6 au 10 mai 2018 au siège des Nations Unies à New York.

En savoir plus...

Les Populations Autochtones se mobilisent pour une gestion durable des forêts d’Afrique Centrale

Brazzaville- République du Congo- 23 au 24 avril 2019. Il s’est tenu dans la salle de conférence du Ministère de l’Économie Forestière, l’atelier de lancement du plan opérationnel du cadre stratégique du REPALEAC pour le développement des populations autochtones et communautés locales de la République du Congo.

En savoir plus...

Gestion des aires protégées en Guinée Equatoriale : de nouvelles compétences disponibles

Altos de Nsork, République de Guinée Equatoriale, 15-17 avril 2019- Un atelier de formation pour renforcer les compétences des conservateurs et administrateurs sur la gestion des aires protégées à travers l’utilisation de l’outil d’évaluation de l’efficacité de gestion des aires protégées et d’aide à la décision, dénommé IMET (Integrated Management Effectiveness Tool) a été organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l'appui technique et financier du Centre Commun de Recherche de la Commission Européenne (CCR-CE).

En savoir plus...

République de Guinée Equatoriale: les acteurs du groupe national mieux outillés pour la collecte des données des indicateurs COMIFAC

Malabo, Guinée Equatoriale,10 au 12 Avril 2019 : l’atelier national de formation des acteurs du groupe national et de lancement de la campagne de collecte des données des indicateurs COMIFAC dont les principaux objectifs étaient de renforcer les capacités du groupe national sur le processus harmonisé et l’utilisation des outils de collecte et d’encodage des données des indicateurs COMIFAC d’une part...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019