Fonds Vert Climat : L’Afrique centrale traine les pas dans la mobilisation de la finance climatique

 

 

Lors de la 22e réunion du conseil d’administration du fond vert pour le climat (FVC) achevé le 28 Février, les neuf nouveaux projets approuvés ont bénéficié d’une allocation financière globale de 440 millions de Dollars USD. Aucun pays d’Afrique centrale n’a été bénéficiaire, que ce soit pour les projets par la voie du processus d’approbation simplifié (SAP) ou pour ceux de la catégorie projets et programme (FP).

 

 

 Les neuf nouveaux projets approuvés portent à 102 le nombre total de projets et de programmes du FVC, engageant 5 milliards de Dollars USD de ressources du Fonds vert pour le climat dans 97 pays en développement. En incluant le co-financement, le portefeuille totalise 17,7 milliards de Dollars USD en finance climatique à travers son réseau de 84 entités accréditées. Les nouvelles approbations incluent les premiers paiements REDD + à financer, relatifs à l'Amazonie brésilienne.

 

 

Fournir un appui de préparation au renforcement des capacités des pays en développement est un élément essentiel des activités du FVC. Le Comité a pris note de l’évaluation du programme de préparation et d’appui préparatoire par le Groupe de l’évaluation indépendante et a adopté un programme de travail et un budget qui s’appuient sur les conclusions de l’évaluation et les recommandations et prévoit 122,5 millions de Dollars USD pour 2019 en vue d’une nouvelle phase de l’appui à la préparation aux pays en développement.

 

 

En prévision d’une conférence des donateurs pour la première reconstitution du FVC, au cours de cette année, le Conseil a également décidé de compléter les politiques et normes régissant les activités de ce dernier en matière de climat. De nouveaux indicateurs de critères d’investissement renforceront la mise en œuvre du cadre d’investissement, tandis qu’une politique d’annulation et de restructuration des projets renforcera la bonne gestion de son portefeuille de projets. Le Conseil a également accueilli avec satisfaction les recommandations du Groupe de l’évaluation indépendante sur la manière d’améliorer le cadre de gestion des résultats, ainsi que la réponse de la direction et son plan d’action. L'adoption d'une politique de protection contre l'exploitation sexuelle, les abus sexuels et le harcèlement sexuel, ainsi que les directives et procédures relatives au mécanisme de réparation indépendant garantissent que FCV reste à l'avant-garde des efforts internationaux en matière de garanties et de normes.

 

 

Notes de fin

La vingt-deuxième réunion du conseil du FVC a approuvé les projets et programmes suivants:

-          FP100 - 96,5 millions USD pour les paiements REDD + basés sur les résultats obtenus par le Brésil dans le biome amazonien en 2014 et 2015 avec le PNUD,

-          FP101 - 8,0 millions USD pour le Belize rural et résilient (Be-Resilient) avec le FIDA,

-          FP102 - 29,6 millions USD pour un projet d'électrification rurale solaire au Mali avec BOAD,

-          FP103 - 18,8 millions USD pour la promotion de la cuisson écologique: le Kenya et le Sénégal avec la GIZ,

-           FP104 - 100 millions USD pour le programme de soutien IPP solaire au Nigeria avec AFC,

-          FP105 - 69,6 millions USD en faveur de la facilité de financement climatique de la BOAD pour l'intensification des investissements dans l'énergie solaire dans les PMA francophones d'Afrique de l'Ouest situés au Bénin, au Burkina Faso, en Guinée-Bissau, au Mali, au Niger et au Togo avec BOAD,

-          FP106 - 100 millions USD pour le programme d'investissement dans la génération intégrée (EGIP) en Afrique du Sud avec DBSA.

 

Les projets suivants ont également été approuvés dans le cadre du processus d'approbation simplifiée (SAP):

 

-          SAP005 - 9,0 millions USD pour l'amélioration de la résilience au climat des communautés rurales du centre et du nord du Bénin grâce à la mise en œuvre d'une adaptation basée sur les écosystèmes dans les paysages forestiers et agricoles avec l'ONU Environnement ;

-          SAP006 - 8,9 millions USD pour renforcer la résilience des communautés vivant dans des paysages menacés par le changement climatique grâce à une approche d'adaptation fondée sur les écosystèmes en Namibie avec le CIR ;

Le conseil du Fonds vert pour le climat a également approuvé la demande d’accréditation des entités suivantes:

-          Centre de promotion des énergies alternatives (AEPC) basé au Népal

-          Unité d'exécution du projet environnemental (EPIU) du ministère de la Protection de la nature de la République d'Arménie

-          Fond mexicain pour la conservation de la nature (FMCN) basé au Mexique

-          Fonds national pour l'environnement et le climat (FNEC) du Bénin

-          Communauté du Pacifique (CPS) basée en Nouvelle-Calédonie

-          JS Bank Limited (JS Bank) basée au Pakistan

-          Attijariwafa Bank (AWB) basée au Maroc

-          Macquarie Alternative Assets Management Limited (MAAML) basée en Australie

-          Agence luxembourgeoise pour la coopération au développement (LuxDev) basée à Luxembourg

 

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC