Former des coalitions pour négocier un protocole climatique


La quatorzième conférence des Nations unies sur le changement climatique s'est ouvert le 1er décembre à Poznan, en Pologne. Jusqu'au 12 décembre, 9.000 délégués de 185 pays vont plancher sur les moyens d'enrayer le réchauffement climatique. Déjà qualifié par les experts de conférence de transition, ce sommet, réunissant en parallèle les pays signataires de la convention et du protocole de Kyoto, ne devrait pas aboutir à un texte d'accord. Selon la " feuille de route" arrêté l'an dernier à Bali, ces Etats ont jusqu'à la fin 2009 à Copenhague pour s'accorder sur de nouveaux engagements en matière de lutte contre l'effet de serre. Le nouveau texte rentrera en force en 2013, un an après l'expiration de la première phase du Protocole de Kyoto.

Les états membres de la COMIFAC  emploient actuellement des efforts énormes afin d'identifier des positions nationales et régionales relatives à ce nouvel accord. Ils sont également en train de développer des stratégies de négociations et de communication qui leur permettra d'assumer pleinement leur rôle en tant que pays abritant un des plus grans poumons verts du monde. C'est dans ce contexte spécifique que nous proposons à tous ceux qui souhaitent s'informer brièvement sur l'état des négociations actuels, la lecture de ce rapport introductif intitulé "The Challenging Task of Negotiating a Climate Protocol"  préparé par Wytze van der Gaast (JI Network, Netherlands). Publié d'abord dans le cadre d'une présentation délirvré lors d'une conférence récente de l'Université de Groningen (Energy Delta Convention 2008) le dossier offre un apercu sur les enjeux complexes dans l'analyse des négociations politiques oeuvrant à aboutir à un régime climatique, et il propose des solutions pour la formation des coalitions stratégiques.

Climate Strategies,
de son côté, présentera son nouveau  rapport sur  “International support for Domestic Climate Policies” vendredi 5 décembre au pavillon 5 à Poznan: six études de cas explorent des déterminants domestiques pour des politiques susceptible de produire des résultats climatiques positives pour des pays en développement.  D'autres rapports reconsidèrent des indicateurs et cibles politiques et le rôle des systèmes de motivation (incentive schemes) pour une mise en oeuvre réussie des politiques choisies.  Les présentations meneront à un débat sur les mécanismes d'application et les institutions disponibles pour au niveau international pour augmenter l'ampleur, l'échèlle et la vitesse d'une mise en oeuvre des politiques climatiques au niveau domestique.  

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FAO-21 mars 2017 : Journée internationale des forêts

Chaque année, la Journée est consacrée à un thème particulier décidé par le Partenariat de collaboration sur les forêts. En 2017, le thème sera les forêts et l'énergie. Une occasion de rappeler que le bois énergie est une source d'énergie renouvelable majeure pour la planète. La FAO estime que le bois fournit au monde environ 40% de l'approvisionnement global actuel en énergie renouvelable.

En savoir plus...

A la reconquête des forêts

Bien vouloir regarder un excellent documentaire de Gil KEBAILI sur la façon dont les opérateurs forestiers mettent en œuvre des pratiques responsables (FSC) dans le bassin du Congo et concilient développement économique, prise en compte des droits des populations locales et autochtones et préoccupations écologiques, avec l’exemple de la société IFO (Interholco) ..

En savoir plus...

FAO #LoveForests: Concours de vidéos pour la Journée internationale des forêts 2017

Publiez une vidéo de votre forêt pour la Journée internationale des forêts ! Les vidéos qui auront obtenu le plus de préférences seront réaffichées sur le compte Twitter @FAOForestry, et au cours de la Journée internationale des forêts, le 21 mars, les meilleures vidéos seront présentées sur le site web de la FAO et sur les réseaux sociaux de la FAO...

En savoir plus...

Tandf online: Rôle des ressources forestières dans les inégalités de revenu au Cameroun

La présente étude est axée sur les revenus forestiers des ménages dans le voisinage des concessions forestières au Cameroun. Les contributions des concessions forestières à l'économie et au bien-être des ménages ont été mesurées et les facteurs explicatifs de l'hétérogénéité déterminés. Nous utilisons l'indice de Gini pour évaluer la répartition des revenus forestiers des ménages et leur influence sur le bien-être et les inégalités de revenu parmi les ménages dépendants des forêts.

En savoir plus...

Pour des Accords de Partenariat Volontaires (APV) au service des Forêts, des Peuples et du Climat Recommandations de la société civile sur le futur des APV

La note fournit un aperçu sur les progrès accomplis après une décennie de mise en œuvre y compris la participation multipartite, une transparence accrue et la réduction de la déforestation illégale. Elle suggère des pistes concrètes pour relever les défis et intensifier les efforts actuels notamment à travers l'application accrue de lois justes, une meilleure cohérence des politiques et la prise de décision inclusive. Si les changements proposés sont pris en compte, les APV pourront continuer de contribuer efficacement à l'amélioration de la gouvernance, à la protection des forêts et au renforcement des moyens de subsistance locaux durables.

En savoir plus...

COMIFAC : Les experts de l'Afrique Centrale à l'école de la finance climatique

S'est tenu du 13 au 15 mars 2017 à Kigali (Rwanda), l’atelier sous-régional sur la mise en œuvre de l’accord de Paris et de renforcement des capacités sur la finance climatique en Afrique Centrale. Cet atelier a été organisé par la COMIFAC avec les appuis technique et financier de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) à travers la Banque Mondiale avec le Projet régional REDD+, du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) sous la facilitation de l’Union Européenne, de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et du Fonds Mondial pour la Nature (WWF).

En savoir plus...

Cameroun24 : Cameroun - Environnement. Bertoua: 144 pointes d’ivoire saisies

« C’est une prise exceptionnelle que viennent d’opérer les douaniers de l’Est», affirme Grégoire Mvongo, gouverneur de la région, venu apprécier l’ampleur du butin sur le parvis de l’hôtel des Finances de Bertoua ce lundi 13 mars 2017.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

L'AIF et l'Agenda 2030