Former des coalitions pour négocier un protocole climatique


La quatorzième conférence des Nations unies sur le changement climatique s'est ouvert le 1er décembre à Poznan, en Pologne. Jusqu'au 12 décembre, 9.000 délégués de 185 pays vont plancher sur les moyens d'enrayer le réchauffement climatique. Déjà qualifié par les experts de conférence de transition, ce sommet, réunissant en parallèle les pays signataires de la convention et du protocole de Kyoto, ne devrait pas aboutir à un texte d'accord. Selon la " feuille de route" arrêté l'an dernier à Bali, ces Etats ont jusqu'à la fin 2009 à Copenhague pour s'accorder sur de nouveaux engagements en matière de lutte contre l'effet de serre. Le nouveau texte rentrera en force en 2013, un an après l'expiration de la première phase du Protocole de Kyoto.

Les états membres de la COMIFAC  emploient actuellement des efforts énormes afin d'identifier des positions nationales et régionales relatives à ce nouvel accord. Ils sont également en train de développer des stratégies de négociations et de communication qui leur permettra d'assumer pleinement leur rôle en tant que pays abritant un des plus grans poumons verts du monde. C'est dans ce contexte spécifique que nous proposons à tous ceux qui souhaitent s'informer brièvement sur l'état des négociations actuels, la lecture de ce rapport introductif intitulé "The Challenging Task of Negotiating a Climate Protocol"  préparé par Wytze van der Gaast (JI Network, Netherlands). Publié d'abord dans le cadre d'une présentation délirvré lors d'une conférence récente de l'Université de Groningen (Energy Delta Convention 2008) le dossier offre un apercu sur les enjeux complexes dans l'analyse des négociations politiques oeuvrant à aboutir à un régime climatique, et il propose des solutions pour la formation des coalitions stratégiques.

Climate Strategies,
de son côté, présentera son nouveau  rapport sur  “International support for Domestic Climate Policies” vendredi 5 décembre au pavillon 5 à Poznan: six études de cas explorent des déterminants domestiques pour des politiques susceptible de produire des résultats climatiques positives pour des pays en développement.  D'autres rapports reconsidèrent des indicateurs et cibles politiques et le rôle des systèmes de motivation (incentive schemes) pour une mise en oeuvre réussie des politiques choisies.  Les présentations meneront à un débat sur les mécanismes d'application et les institutions disponibles pour au niveau international pour augmenter l'ampleur, l'échèlle et la vitesse d'une mise en oeuvre des politiques climatiques au niveau domestique.  

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Nouabalé-Ndoki National Park/Bulletin mensuel | Août 2017

L'Unité de Gestion du Parc National Nouabalé-Ndoki mets un point d'honneur à appliquer la Loi sur la faune dans le strict respect des Droits de l'Homme, des lois congolaises et du Code de Conduite des écogardes du TNS. Afin de prévenir tous débordements lors des actions de répressions des fraudes, les équipes d'intervention sont sensibilisées à nos règles d'engagement, et des systèmes de traitement d'éventuelles plaintes sont en place, lesquelles connues des populations. Ce mois-ci, nous avons renforcé ces systèmes et conduit plusieurs séances d'informations.

 

En savoir plus...

Rapport Final-Atelier de légitimation des organes dirigeants en vue de la redynamisation du forum national de la CEFDHAC-RCA

L’atelier de légitimation des organes dirigeants du Forum National de la CEFDHAC-RCA en vue de sa redynamisation s’est tenu du 07 au 09 Septembre 2017 dans la salle de Banquet du Restaurant Bar Le Château Bleu sis à Gobongo à Bangui en République Centrafricaine.

En savoir plus...

COMMUNIQUE FINAL : atelier sous régional de préparation des échéances futures sous la CCNUCC.

Du 28 au 30 Août 2017 à l’Hôtel la concorde de Brazzaville en République du Congo, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) a organisé, avec l’appui technique et financier du Fonds pour l’environnement Mondial et la Banque Mondiale à travers le Projet Régional REDD+, du Projet régional GIZ d’appui à la COMIFAC, de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et du Gouvernement Congolais, un atelier sous régional de renforcement des capacités et de préparation des échéances futures sous la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Bien vouloir télécharger le communiqué final...

En savoir plus...

Projet de programme officiel :17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017 Douala, Cameroun, Hôtel Sawa

Bien vouloir télécharger le Projet de programme officiel de la 17ième Réunion des Parties au Partenariat des Forêts du Bassin du Congo, du 24-27 octobre 2017,  Douala, Cameroun Hôtel Sawa....

 

En savoir plus...

environews-rdc-Conservation : Les marchés domestiques de l’ivoire disparaissent de plus en plus en Afrique centrale

Une étude complète sur le commerce illégal d’ivoire dans cinq pays d’Afrique centrale vient d’être publiée, après près de 20 ans d’enquêtes sur terrain. Réalisé par TRAFFIC, ce rapport dont Environews RDC s’est procuré une copie, présente les résultats des investigations sur les marchés d’ivoire dans les principales villes de cinq pays d’Afrique centrale ( Cameroun, République démocratique du Congo, Congo, République centrafricaine et le Gabon), en 2007, 2009 et 2014 et 2015.

En savoir plus...

Le CBPE en est à sa quatrième session!

La région de l’Adamaoua – château d’eau du Cameroun a été le lieu de la rencontre binationale Cameroun-Tchad  relative à la création et la gestion concertée du Complexe transfrontalier des aires protégées Bouba Ndjidda – Sena Oura (BSB Yamoussa). Cette rencontre organisée par les services de conservation du Complexe BSB Yamoussa a permis au Comité de faire un bilan d’un quinquennat de mise en œuvre de l’Accord binational.

En savoir plus...

L’histoire retiendra ! N’Gaoundéré abrite la toute première session du CTPE

Organisée par le WWF à travers le Programme PCBAC-SEAC avec l’appui technique de la GIZ (Projet d’appui au Complexe BSB Yamoussa) et de l’UICN, la toute première session du Comité Tripartite de Planification et d’Exécution (CTPE) de l’Accord Tripartite (AT) LAB de N’Djamena concernant le Cameroun, la Centrafrique et le Tchad, s’inscrit dans la dynamique de l’opérationnalisation dudit Accord signé par les parties en 2013.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

FVC : Intégration du genre
UICN : Rapport annuel 2016
Infosylva 09/2017
UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030