UN: Le changement climatique pousse l’Afrique vers le point de non-retour

 

 

Katowice, Pologne – Les changements climatiques menacent une décennie de forte croissance économique et de gains sociaux en Afrique, selon un nouveau rapport du PNUD. Le rapport a été lancé en coordination avec l’Initiative d’Adaptation pour l’Afrique dans le cadre des négociations sur les changements climatiques ayant eu lieu cette année en Pologne. Ces négociations ont permis aux dirigeants du monde entier de créer l’élan nécessaire pour atteindre les objectifs énoncés dans l’Accord historique de Paris

 

 

« L'Afrique est à un tournant. Les nations ont connu une croissance économique, politique et sociale impressionnante au cours des dernières décennies. Mais les disparités entre riches et pauvres sont toujours là. La pauvreté, même si réduite, demeure un problème sérieux pour certains pays. Les changements climatiques, les sécheresses, les inondations, les variations des précipitations et les conflits ont le potentiel de faire échouer les mesures prises pour réduire la faim et  atteindre les objectifs énoncés dans l’Accord de Paris et le Programme de développement durable à l'horizon 2030 » , a déclaré Ahunna Eziakonwa, Sous-secrétaire générale et Directrice du Bureau régional du PNUD pour l'Afrique.

 

 

Le rapport examine les études de cas des efforts nationaux d'adaptation au changement climatique appuyés par le PNUD en Afrique au cours des 15 dernières années avec le soutien financier d'organismes donateurs tels que le Fonds pour l'environnement mondial (FEM).

 

 

Alors que les premières initiatives d'adaptation au changement climatique présentent un bon potentiel de viabilité économique, d'amélioration des moyens d'existence et de réduction de la vulnérabilité, la durabilité sur le long terme dépendra des niveaux de pauvreté actuels, du contexte plus vaste des politiques et de la réglementation, de l'accès aux marchés et des services financiers ainsi que la capacité du gouvernement à fournir un soutien technique continu aux communautés.

 

 

« Ne vous y trompez pas, le changement climatique est l'un des plus grands facteurs de risque pour les personnes, l'environnement et la stabilité du continent », a déclaré Ahunna Eziakonwa, directrice du Bureau régional du PNUD pour l'Afrique. « Dans notre économie mondiale, ces risques doivent être résolus avec des investissements climatiques transformateurs qui élargiront et accéléreront les actions pilotes pour créer un impact réel et durable pour les millions de personnes sur le continent dont la vie et les moyens de subsistance sont menacés. »

 

 

Les coûts réels de l’adaptation

Des études récentes indiquent qu’il est probable que les coûts réels de l’adaptation soient considérablement plus élevés que projetés initialement et nécessitent des mécanismes financiers créatifs ainsi qu’un engagement substantiel avec le secteur privé.

 

 

Selon les études de cas du rapport, il y a eu un certain nombre de succès notables dans l'adaptation au changement climatique en Afrique au cours de la dernière décennie, et les programmes d'adaptation récents se sont concentrés sur des initiatives plus vastes et qui font un meilleur usage des partenariats.

 

 

Pour réussir, ces projets devront renforcer la capacité d’adaptation, améliorer la prise de décisions, faciliter l’accès aux marchés, soutenir l’intégration des politiques et renforcer la prise de décisions fondée sur des données probantes.

 

 

De même, une transformation du secteur privé sera nécessaire pour financer les initiatives d’adaptation et protéger les entreprises et divers secteurs économiques contre les effets du changement climatique.

 

 

L’accélération vers Paris

S’appuyant sur les enseignements tirés de plus d’une décennie d’innovation en Afrique, une nouvelle génération d’initiatives d’adaptation au changement climatique est en train d’être lancée avec l'appui du Fonds vert pour le climat (FVC), le principal fonds mondial créé pour soutenir l'Accord de Paris, tout comme les autres fonds verticaux, les banques de développement multilatérales et les donateurs bilatéraux.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les pays de l’Afrique centrale unissent leur voix pour le Sommet de l’action sur le Climat de New York.

Les ministres de l’Environnement et des Affaires étrangères composant la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté samedi 7 septembre à Brazzaville une position commune en vue de parler d’une même voix à l’occasion du sommet de l’action sur le climat du 23 septembre en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Bien vouloir télécharger la position commune et le communiqué final de la rencontre…

En savoir plus...

Les Partenaires du PFBC préparent la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena

Yaoundé, 6 septembre 2019 -­ S’est tenue dans la salle de réunion du Programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo de la GIZ, une réunion préparatoire de la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena des Ministres en charge de la défense, de la sécurité́ et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières.

En savoir plus...

environews-rdc-Climat : New York accueillera le 23 septembre prochain, un sommet de l’action sur le climat

En prélude au Sommet de l’action sur le climat prévu le 23 septembre 2019 à New York, plusieurs experts de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont pris part le 07 septembre à Brazzaville, à une réunion extraordinaire des ministres d’Afrique centrale sur la position commune à défendre lors de la prochaine rencontre.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA.

Les 27 et 28 Août 2019, s’est tenu à l'hôtel Bélavie Bonabéri - Douala, en République du Cameroun, l’Atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA (Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation).

En savoir plus...

La chine se remet au vert !

Pékin joue un rôle incontournable dans le commerce florissant du bois. Après avoir sacrifié toutes ses forêts à la construction pendant la période maoïste, la Chine replante ses arbres pour rendre le pays à nouveau respirable. Comment concilier exigence environnementale et importations massives ?

En savoir plus...

JM-Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

En savoir plus...

Journées du Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale (R2FAC), 27-28 septembre Douala Cameroun

Quatorze institutions de la sous-région et internationales en sont les membres fondateurs, mais il vise à fédérer le plus grand nombre de chercheurs, comme l'indique la Charte: "Ce réseau a vocation à rassembler les différentes institutions signataires afin de conduire en partenariat des activités de recherche et de développement relatives aux objectifs généraux du Réseau et mettre à disposition des informations de qualité en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion des forêts d’Afrique centrale. Le Réseau est également ouvert à des chercheurs individuels qui ne relèvent pas d’institutions de recherche mais qui ont démontré leurs capacités en matière de production scientifique.

En savoir plus...

Vers plus de Co-Management, Partenariat Public et Privé en Afrique centrale

Deux articles scientifiques recommandent des partenariats Public et Privé pour améliorer la conservation de la biodiversité des forêts du Bassin du Congo; la gestion des aires protégées et faciliter un soutien financier et technique à long terme…

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019