Nouveau partenariat multilatéral pour la RDC

5 décembre 2008, Kinshasa/British Embassy Press Service -  La Grande-Bretagne et l'Allemagne ont aujourd'hui annoncé un nouveau partenariat d’un montant de £3 millions. Ce financement s’insère dans un enveloppe globale provenant de plusieurs bailleurs visant à appuyer le Ministère de l'Environnement, Conservation de Nature et du Tourisme dans la gestion des forêts de la RDC. Le financement de la Grande Bretagne proviendra de la contribution initiale au Fonds Forestier du Bassin du Congo chiffré à £110 millions et mis en place par les gouvernements de la Grande-Bretagne et de la  Norvège. Le partenariat constitue  le tout premier projet appuyé par ce nouveau Fonds, qui met l’accent sur l’importance de la lutte que mène la RDC contre la déforestation dans le Bassin du Congo.  Il aidera le Ministère à faire avancer son programme de réforme institutionnelle et d’accroître la productivité grâce à la formation du personnel et à l’amélioration des conditions de travail aux niveaux national et provincial.

Le partenariat a été annoncé aujourd’hui à la Résidence de l’Ambassade Britannique, par l’Ambassadeur de Grande-Bretagne, Nick Kay et l’Ambassadeur d’Allemagne, Axel Weishaupt, qu’accompagnait le Ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme, José Endundo Bononge.


M. Kay a déclaré: « Je suis ravi de célébrer le lancement de ce partenariat entre la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Ministère de l'Environnement.  Les forêts du bassin du Congo constituent une ressource essentielle dont dépendent des millions de personnes. Cet appui au ministère de l'Environnement aidera à renforcer la capacité du Gouvernement de la RDC à gérer  ces forêts de manière durable au profit du peuple congolais et des enjeux du climat mondial. Nous espérons vivement travailler avec le Gouvernement, l'Allemagne et d'autres partenaires pour la matérialisation de ce projet. »

 

M. Weishaupt a dit  « C’est pour la première fois que deux bailleurs de fonds se sont officiellement engagés dans un partenariat destiné à harmoniser leur appui au secteur forestier de la RDC conformément à la Déclaration de Paris sur l’Harmonisation de l’Aide. Pour maximiser l’impact de l’appui extérieur limité  apporté au secteur, il est important que les bailleurs de fonds travaillent ensemble de manière coordonnée pour soutenir les structures nationales de la RDC. Nous espérons que d’autres acteurs nous emboîteront le pas dans le partenariat que nous lançons ce jour. »


M. Endundo a déclaré: « Pour la première fois nous assistons à un partenariat doublement exemplaire. D’un part deux pays du nord financent la RDC, et d’autre part plusieurs pays du nord se mettent ensemble pour financer la RDC dans la conservation de la nature et la gestion durable des forêts. En même temps, nous sommes heureux d’annoncer le démarrage d’une première série de financements de la coopération germano-britannique, de l’Union Européenne et de la Banque Mondiale pour un montant global d’environ 150 millions US$, dont la mise en œuvre a commencé. Face à cet appui financier important la contre partie du gouvernement revêt trois aspects : • Un aspect légal par la mise en place d’un cadre juridique novateur et consensuel • un aspect institutionnel par la mise en œuvre du plan de reformes pour redynamiser et renforcer l’administration du Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme
• un aspect règlementaire par la transformation des trois organismes sous tutelle du Ministère en établissements publics (l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, ICCN, l’Institut des Jardins Zoologiques et Botaniques au Congo, IJZBC, et l’Office National du Tourisme, ONT). »

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

afriquenvironnementplus: l’Hydrométéorologique bientôt au cœur d’un forum sous-régional

La ville de Libreville, au Gabon, va abriter du 14 au 16 novembre 2018, le 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale, sous l’égide de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

En savoir plus...

Burkinademain : La gestion des catastrophes naturelles traitée à Libreville

À l’initiative de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD), les experts et… vont se retrouver à Libreville, du 14 au 16 novembre 2018, au 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale.

En savoir plus...

CEEAC-BAD : signature de l’aide-mémoire sur la préparation du Programme PACEBco2

Libreville(Rép. Gabonaise), le 25 septembre 2018- Le Secrétaire général adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), l’honorable Tabu Abdallah Manirakiza et le chef de la mission de la Banque Africaine de Développement (BAD) M.  DIOP Amadou Bamba, Environnementaliste à la BAD, ont procédé à la signature ce matin de l’aide-mémoire pour la préparation du Programme d’Appui à la Conservation des Ecosystèmes et à la Résilience aux changements climatiques en Afrique Centrale (PACEBCo2).

En savoir plus...

CHARTE SUR LES MANGROVES DU GABON

La Charte pour la conservation des mangroves du Gabon a été validée par les parties prenantes le 29 Juin 2018. Cette charte, résultant d'un processus participatif réussi, constitue une base de plaidoyer pour l'engagement de toutes les parties prenantes dans la gestion durable de ce précieux écosystème naturel.

En savoir plus...

OSFACO Lettre d'information Septembre/Octobre 2018

Le projet OSFACO "Observation Spatiale des Forêts d'Afrique Centrale et de l'Ouest" vise à améliorer la connaissance des dynamiques passées et actuelles en matière d’occupation des terres et de changement d’usage des sols dans plusieurs pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest, grâce aux outils d’observation spatiale. Le projet vise à mettre à disposition des images satellitaires et promouvoir leur utilisation à travers des projets de recherche et des appuis aux pays.

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus : Son Excellence François-Xavier de DONNEA, Facilitateur Belge pour la PFBC

Brazzaville a accueilli le 1er juin la 4e réunion des collèges du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo, PFBC. A cet occasion, AEP  a échangé avec  le Facilitateur Belge à la tête  de ce Partenariat, Son Excellence François-Xavier de DONNEA qui nous livre dans cette entretien sa vision globale sur le fonctionnement de cette institution et nous donne une idée de la feuille de route de la nouvelle sa Facilitation.

En savoir plus...

Biopama: Le programme BIOPAMA lancé en Afrique Centrale

26 septembre 2018, Douala, Cameoun. L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN),  le Centre Commun de recherche de la Commission européenne (CCR) et la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) organisent conjointement l’atelier régional de lancement, pour l’Afrique Centrale, de la seconde phase du Programme pour la gestion des aires protégées et la biodiversité (BIOPAMA) du 26 au 28 septembre 2018 à Douala, en République du Cameroun.

En savoir plus...

Unenvironment : Mettre le commerce au service de l'environnement, de la prospérité et de la résilience

Selon la Commission du Commerce et du Développement durable, les nouvelles opportunités d’affaires découlant d’une économie mondiale plus durable pourraient représenter une valeur estimée à 12 milliards USD par année d’ici à 2030.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018