Nouveau partenariat multilatéral pour la RDC

5 décembre 2008, Kinshasa/British Embassy Press Service -  La Grande-Bretagne et l'Allemagne ont aujourd'hui annoncé un nouveau partenariat d’un montant de £3 millions. Ce financement s’insère dans un enveloppe globale provenant de plusieurs bailleurs visant à appuyer le Ministère de l'Environnement, Conservation de Nature et du Tourisme dans la gestion des forêts de la RDC. Le financement de la Grande Bretagne proviendra de la contribution initiale au Fonds Forestier du Bassin du Congo chiffré à £110 millions et mis en place par les gouvernements de la Grande-Bretagne et de la  Norvège. Le partenariat constitue  le tout premier projet appuyé par ce nouveau Fonds, qui met l’accent sur l’importance de la lutte que mène la RDC contre la déforestation dans le Bassin du Congo.  Il aidera le Ministère à faire avancer son programme de réforme institutionnelle et d’accroître la productivité grâce à la formation du personnel et à l’amélioration des conditions de travail aux niveaux national et provincial.

Le partenariat a été annoncé aujourd’hui à la Résidence de l’Ambassade Britannique, par l’Ambassadeur de Grande-Bretagne, Nick Kay et l’Ambassadeur d’Allemagne, Axel Weishaupt, qu’accompagnait le Ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme, José Endundo Bononge.


M. Kay a déclaré: « Je suis ravi de célébrer le lancement de ce partenariat entre la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Ministère de l'Environnement.  Les forêts du bassin du Congo constituent une ressource essentielle dont dépendent des millions de personnes. Cet appui au ministère de l'Environnement aidera à renforcer la capacité du Gouvernement de la RDC à gérer  ces forêts de manière durable au profit du peuple congolais et des enjeux du climat mondial. Nous espérons vivement travailler avec le Gouvernement, l'Allemagne et d'autres partenaires pour la matérialisation de ce projet. »

 

M. Weishaupt a dit  « C’est pour la première fois que deux bailleurs de fonds se sont officiellement engagés dans un partenariat destiné à harmoniser leur appui au secteur forestier de la RDC conformément à la Déclaration de Paris sur l’Harmonisation de l’Aide. Pour maximiser l’impact de l’appui extérieur limité  apporté au secteur, il est important que les bailleurs de fonds travaillent ensemble de manière coordonnée pour soutenir les structures nationales de la RDC. Nous espérons que d’autres acteurs nous emboîteront le pas dans le partenariat que nous lançons ce jour. »


M. Endundo a déclaré: « Pour la première fois nous assistons à un partenariat doublement exemplaire. D’un part deux pays du nord financent la RDC, et d’autre part plusieurs pays du nord se mettent ensemble pour financer la RDC dans la conservation de la nature et la gestion durable des forêts. En même temps, nous sommes heureux d’annoncer le démarrage d’une première série de financements de la coopération germano-britannique, de l’Union Européenne et de la Banque Mondiale pour un montant global d’environ 150 millions US$, dont la mise en œuvre a commencé. Face à cet appui financier important la contre partie du gouvernement revêt trois aspects : • Un aspect légal par la mise en place d’un cadre juridique novateur et consensuel • un aspect institutionnel par la mise en œuvre du plan de reformes pour redynamiser et renforcer l’administration du Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme
• un aspect règlementaire par la transformation des trois organismes sous tutelle du Ministère en établissements publics (l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, ICCN, l’Institut des Jardins Zoologiques et Botaniques au Congo, IJZBC, et l’Office National du Tourisme, ONT). »

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Afriquenvironnementplus- Protocole de Nagoya : Le Congo a validé le manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication…

Un atelier de validation du manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication relatif a la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur APA au Congo a été organisé, du 08 au 10 octobre 2019, à Brazzaville (Congo) .

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus-Catastrophes naturelles : les congolais appelés à la résilience des communautés et à une solidarité

La lutte contre la réduction des risques de catastrophes est un défi mondial. D’où la prise de conscience par la communauté internationale en instituant la journée internationale pour la réduction de risques de catastrophes chaque le 13 octobre de chaque année. Au Congo, le gouvernement, par le biais de madame Arlette Soudan-Nonault, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a fait une déclaration.

En savoir plus...

greenrdc-Conflit forestier à la Tshopo : Greenpeace Afrique tire la sonnette d’alarme !

Depuis plus d’un mois, la tension s’est accentuée entre les communautés forestières basées à la Tshopo et la société canadienne des Plantations et Huileries du Congo SA (PHC) qui est une entreprise de la firme Feronia Inc.

En savoir plus...

Greenpeace-Cameroun-Les communautés locales et autochtones, sont progressivement privées de leurs droits fonciers

Il est important que les organismes internationaux de développement et le gouvernement camerounais puissent repenser leurs approches de développement. Ceci afin de s’assurer non seulement que leurs opérations n’amplifient pas les problèmes environnementaux et sociaux, mais aussi d’assumer leurs responsabilités lorsque ceux-ci surviennent.

En savoir plus...

Des progrès et innovations réalisés par les pays membres de l’espace COMIFAC dans la mise en œuvre du protocole de Nagoya

30 Septembre au 1er Octobre 2019, Douala Cameroun, forum sous- régional d’échange d’expériences en matière d’APA entre les chercheurs de l’espace COMIFAC et le secteur privé japonais.

En savoir plus...

Fern-Déclaration des Organisations de la Société Civile de Pays Forestiers Tropicaux

En septembre 2019, des défenseurs de l'environnement et des droits humains d'Afrique et d'Asie sont venus dans l'Union européenne pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'accélération de la perte de forêts dans les régions du bassin du Congo et du Bas-Mékong. Leur message était clair: l'UE doit jouer un rôle clé dans la recherche de solutions mondiales si elle veut vraiment protéger la biodiversité et écologiser ses politiques.

En savoir plus...

Une pépinière des prochains négociateurs climat voit le jour à Yaoundé

 Du 08 au 10 Octobre 2019, s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre d’Agriculture Yaoundé, l’Atelier sous régional de formation des jeunes et femmes leaders et négociateurs climats vers COP 25, Sous le thème : Temps pour l’Action – Genre et Finance Climat qui va se tenir à Santiago au Chili. Bien vouloir télécharger les documents de la formation...

En savoir plus...

La gestion participative pour une conservation durable des complexes d’aires protégées de BSB Yamoussa et du TNS

Du 14 au 16 août 2019 à Douala en République du Cameroun, s’est tenu, l’atelier de cadrage de l’évaluation socio-culturelle des services écosystémiques pour les populations autochtones et communautés locales de BSB Yamoussa et du TNS. Bien vouloir télécharger le Communiqué Final de l'atelier...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019