Nouveau partenariat multilatéral pour la RDC

5 décembre 2008, Kinshasa/British Embassy Press Service -  La Grande-Bretagne et l'Allemagne ont aujourd'hui annoncé un nouveau partenariat d’un montant de £3 millions. Ce financement s’insère dans un enveloppe globale provenant de plusieurs bailleurs visant à appuyer le Ministère de l'Environnement, Conservation de Nature et du Tourisme dans la gestion des forêts de la RDC. Le financement de la Grande Bretagne proviendra de la contribution initiale au Fonds Forestier du Bassin du Congo chiffré à £110 millions et mis en place par les gouvernements de la Grande-Bretagne et de la  Norvège. Le partenariat constitue  le tout premier projet appuyé par ce nouveau Fonds, qui met l’accent sur l’importance de la lutte que mène la RDC contre la déforestation dans le Bassin du Congo.  Il aidera le Ministère à faire avancer son programme de réforme institutionnelle et d’accroître la productivité grâce à la formation du personnel et à l’amélioration des conditions de travail aux niveaux national et provincial.

Le partenariat a été annoncé aujourd’hui à la Résidence de l’Ambassade Britannique, par l’Ambassadeur de Grande-Bretagne, Nick Kay et l’Ambassadeur d’Allemagne, Axel Weishaupt, qu’accompagnait le Ministre de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme, José Endundo Bononge.


M. Kay a déclaré: « Je suis ravi de célébrer le lancement de ce partenariat entre la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Ministère de l'Environnement.  Les forêts du bassin du Congo constituent une ressource essentielle dont dépendent des millions de personnes. Cet appui au ministère de l'Environnement aidera à renforcer la capacité du Gouvernement de la RDC à gérer  ces forêts de manière durable au profit du peuple congolais et des enjeux du climat mondial. Nous espérons vivement travailler avec le Gouvernement, l'Allemagne et d'autres partenaires pour la matérialisation de ce projet. »

 

M. Weishaupt a dit  « C’est pour la première fois que deux bailleurs de fonds se sont officiellement engagés dans un partenariat destiné à harmoniser leur appui au secteur forestier de la RDC conformément à la Déclaration de Paris sur l’Harmonisation de l’Aide. Pour maximiser l’impact de l’appui extérieur limité  apporté au secteur, il est important que les bailleurs de fonds travaillent ensemble de manière coordonnée pour soutenir les structures nationales de la RDC. Nous espérons que d’autres acteurs nous emboîteront le pas dans le partenariat que nous lançons ce jour. »


M. Endundo a déclaré: « Pour la première fois nous assistons à un partenariat doublement exemplaire. D’un part deux pays du nord financent la RDC, et d’autre part plusieurs pays du nord se mettent ensemble pour financer la RDC dans la conservation de la nature et la gestion durable des forêts. En même temps, nous sommes heureux d’annoncer le démarrage d’une première série de financements de la coopération germano-britannique, de l’Union Européenne et de la Banque Mondiale pour un montant global d’environ 150 millions US$, dont la mise en œuvre a commencé. Face à cet appui financier important la contre partie du gouvernement revêt trois aspects : • Un aspect légal par la mise en place d’un cadre juridique novateur et consensuel • un aspect institutionnel par la mise en œuvre du plan de reformes pour redynamiser et renforcer l’administration du Ministère de l’Environnement, Conservation de la Nature et Tourisme
• un aspect règlementaire par la transformation des trois organismes sous tutelle du Ministère en établissements publics (l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature, ICCN, l’Institut des Jardins Zoologiques et Botaniques au Congo, IJZBC, et l’Office National du Tourisme, ONT). »

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FAO-21 mars 2017 : Journée internationale des forêts

Chaque année, la Journée est consacrée à un thème particulier décidé par le Partenariat de collaboration sur les forêts. En 2017, le thème sera les forêts et l'énergie. Une occasion de rappeler que le bois énergie est une source d'énergie renouvelable majeure pour la planète. La FAO estime que le bois fournit au monde environ 40% de l'approvisionnement global actuel en énergie renouvelable.

En savoir plus...

A la reconquête des forêts

Bien vouloir regarder un excellent documentaire de Gil KEBAILI sur la façon dont les opérateurs forestiers mettent en œuvre des pratiques responsables (FSC) dans le bassin du Congo et concilient développement économique, prise en compte des droits des populations locales et autochtones et préoccupations écologiques, avec l’exemple de la société IFO (Interholco) ..

En savoir plus...

FAO #LoveForests: Concours de vidéos pour la Journée internationale des forêts 2017

Publiez une vidéo de votre forêt pour la Journée internationale des forêts ! Les vidéos qui auront obtenu le plus de préférences seront réaffichées sur le compte Twitter @FAOForestry, et au cours de la Journée internationale des forêts, le 21 mars, les meilleures vidéos seront présentées sur le site web de la FAO et sur les réseaux sociaux de la FAO...

En savoir plus...

Tandf online: Rôle des ressources forestières dans les inégalités de revenu au Cameroun

La présente étude est axée sur les revenus forestiers des ménages dans le voisinage des concessions forestières au Cameroun. Les contributions des concessions forestières à l'économie et au bien-être des ménages ont été mesurées et les facteurs explicatifs de l'hétérogénéité déterminés. Nous utilisons l'indice de Gini pour évaluer la répartition des revenus forestiers des ménages et leur influence sur le bien-être et les inégalités de revenu parmi les ménages dépendants des forêts.

En savoir plus...

Pour des Accords de Partenariat Volontaires (APV) au service des Forêts, des Peuples et du Climat Recommandations de la société civile sur le futur des APV

La note fournit un aperçu sur les progrès accomplis après une décennie de mise en œuvre y compris la participation multipartite, une transparence accrue et la réduction de la déforestation illégale. Elle suggère des pistes concrètes pour relever les défis et intensifier les efforts actuels notamment à travers l'application accrue de lois justes, une meilleure cohérence des politiques et la prise de décision inclusive. Si les changements proposés sont pris en compte, les APV pourront continuer de contribuer efficacement à l'amélioration de la gouvernance, à la protection des forêts et au renforcement des moyens de subsistance locaux durables.

En savoir plus...

COMIFAC : Les experts de l'Afrique Centrale à l'école de la finance climatique

S'est tenu du 13 au 15 mars 2017 à Kigali (Rwanda), l’atelier sous-régional sur la mise en œuvre de l’accord de Paris et de renforcement des capacités sur la finance climatique en Afrique Centrale. Cet atelier a été organisé par la COMIFAC avec les appuis technique et financier de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) à travers la Banque Mondiale avec le Projet régional REDD+, du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) sous la facilitation de l’Union Européenne, de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et du Fonds Mondial pour la Nature (WWF).

En savoir plus...

Cameroun24 : Cameroun - Environnement. Bertoua: 144 pointes d’ivoire saisies

« C’est une prise exceptionnelle que viennent d’opérer les douaniers de l’Est», affirme Grégoire Mvongo, gouverneur de la région, venu apprécier l’ampleur du butin sur le parvis de l’hôtel des Finances de Bertoua ce lundi 13 mars 2017.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

L'AIF et l'Agenda 2030