Communiqué final des travaux de la septième réunion du SGTAPFS

 

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Communiqué final 7ème SGTAPFS_Libreville.pdf (589.2 Ko)

 

 

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa feuille de route, le Sous- Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage en Afrique Centrale (SGTAPFS) a tenu sa septième   réunion du 4 au 8 Décembre 2017 à Libreville au Gabon.

 

 

Cette réunion organisée par le Secrétariat Exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), en collaboration  avec le Réseau des Aires Protégées d’Afrique Centrale, RAPAC et l’appui financier et technique des projets GIZ et JICA d’appui à la COMIFAC visait les objectifs suivants :

  • Procéder à une évaluation collective des PPP-AP en AC depuis 2005 afin de dégager les mesures prioritaires à adopter pour améliorer la préparation, la contractualisation, la mise en œuvre et le suivi-évaluation de ce dispositif ;
  • Faire une revue des expériences en cours dans la sous-région depuis 2005 pour dégager les leçons apprises ;
  • Dégager les grandes lignes d’orientation pour l’élaboration d'un guide régional des bonnes pratiques pour les Partenariats Publics Privés (PPP) dans les Aires Protégées d'Afrique Centrale ; 
  • Faire le point sur la mise en œuvre du Plan d'Action sous régional des pays de l'espace COMIFÀC pour le renforcement de l'application des législations nationales sur la Faune sauvage ;
  • Faire le point sur la mise en œuvre du Plan d’Action d’Urgence de lutte Anti Braconnage (PAULAB) ;
  • Faire le point sur la mise en œuvre de la stratégie africaine sur la lutte contre l'Exploitation illégale et le Commerce illicite de la Faune et de la Flore Sauvages en Afrique
  • Faire le point sur la problématique de la gestion des stocks d'ivoire dans les pays de la COMIFAC;
  • Elaborer une feuille de route pour le SGAPFS pour l’année 2018-2019.

 

 

La réunion était successivement  modérée par Monsieur Mamy Raboanarijaona pour la première partie concernant les PPP et Monsieur Henri Paul Eloma pour le reste des travaux. Elle était co-présidée par le Congo et la RDC représentés respectivement par Monsieur Lambert Bockandza-Paco, Directeur Général de l’Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées et Monsieur Benjamin BALONGELWA, Directeur de la coopération  de l’Institut Congolais de la Conservation de la Nature (ICCN).

 

 

Cet atelier a réuni les représentants des Pays (Directeurs Généraux des Agences des Parcs Nationaux, Directeurs en charge de la Faune et/ou des Aires Protégées et Conservateurs) de l’espace COMIFAC suivant: Burundi, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, RDC, RCA et Tchad,  des Représentants du GTBAC, de l’OFAC, des Secrétariats Exécutifs de la COMIFAC et du RAPAC,  des Partenaires au développement(UE, GIZ, JICA, TRAFFIC, WWF et UICN/BIOPAMA), WCS et le REPAR.

 

Résolutions

Le SGTAPFS-7 :

  • adopte la feuille de route 2017-2018 du SGTAPFS ;
  • prend acte : de la redynamisation de l’OCFSA, l’état d’avancement de la mise en œuvre du projet financement durable des aires protégées en Afrique centrale et du contenu du Programme BIOPAMA-Afrique Centrale et appuis potentiels....

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

belgium.be : Le lien entre smartphones et gorilles

La vidéo d’animation fait le lien entre la fabrication de smartphones nécessitant de grandes quantités de minerais et la destruction des habitats naturels par les exploitations minières, dont les gorilles sont les principales victimes.

En savoir plus...

climat.be : Contributions déterminées au niveau national et cycles d'évaluation

Un autre point important est que l'Accord est devenu contraignant : chaque Partie a l'obligation de préparer, de communiquer et de respecter des contributions déterminées au niveau national (Nationally Determined Contributions - NDCs) et de s'efforcer de prendre des mesures à l'échelle nationale en vue d'atteindre les objectifs qui y sont fixés.

En savoir plus...

Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En Afrique, des drones intelligents chassent les braconniers pour que les éléphants vivent en paix. Au Kenya, 28 braconniers arrêtés de nuit grâce à des caméras. Chypre - Utilisation des drones pour traquer les braconniers ?

En savoir plus...

Ramsar: Journée mondiale des zones humides, le 2 février 2018

Le Comité permanent de la Convention de Ramsar sur les zones humides a choisi les zones humides pour un avenir urbain durable comme thème pour la journée mondiale des zones humides en 2018.

En savoir plus...

Afrique Environnement Plus : PFBC Quel héritage deux ANS après la facilitation européenne ?

Pour cette année nouvelle, l’équipe AEP et son Directeur Général vous souhaitent leurs vœux les meilleurs, et vous invitent à parcourir l’édition spéciale PFBC et COP 23 sur le climat de sa dernière publication de Décembre 2017. Bonne année 2018...

En savoir plus...

FECAPROBOIS : communiqué de presse, franchir le cap de la légalité des bois

La Fédération Camerounaise des Associations et des Professionnels de la Seconde Transformation du Bois (FECAPROBOIS) informe l’opinion nationale et internationale qu'elle a procédé en date du 15 Novembre 2017 dans la ville de Djoum, à la signature d'une convention de collaboration avec l'Union des Forêts Communautaires de Djoum (UFCD).

En savoir plus...

Nouveau rapport RFUK : Le coût humain de la conservation en République du Congo

Ce rapport se fonde sur des recherches effectuées en République du Congo par nos partenaires locaux, principalement au sein de six communautés forestières vivant à l’intérieur ou à la périphérie des parcs nationaux de Conkouati-Douli (PNCD) et de Nouabalé-Ndoki (PNNN). Ces deux aires protégées ont été largement façonnées par l’intervention de l’ONG américaine Wildlife Conservation Society (WCS).

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018