Des experts à Douala pour la révision du plan de convergence de la COMIFAC !

 

La ville de Douala – Cameroun a abrité du 21 au 22 novembre 2013, l’atelier technique de validation des outils méthodologiques et de la structure du plan de convergence révisé.

 

Organisé par la COMIFAC, cet atelier a mobilisé près de 70 personnes de haut potentiel intellectuel et dotées d’une expertise en planification stratégique, venant du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, de la coopération et du programmation au sein des administrations nationales en charge des forêts et/ou de l’environnement, des organisations sous-régionales, internationales et des partenaires membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), les consultants et les personnes ressources.

 

L’atelier s’est déroulé suivant une approche participative à travers les sessions plénière et de groupe. Dans un premier temps, les participants ont eu droit à une série d’exposés sur des thèmes bien précis et qui a permis d’harmoniser leur compréhension sur :

 

♦ Le Contexte, les réalisations et le diagnostic de l’utilisation du PC ;

♦ Les éléments (Vision, Principes, stratégies, tendances mondiales) du cadre de révision du PC ;

♦ Les éléments du Cahier de charges du PC révisé ;

♦ Les outils méthodologiques pour la conduite des consultations nationales et sous-régionales.

 

Le brainstorming qui a suivi cette série d’exposée à permis aux participants de faire des propositions visant à améliorer le PC, tant sur le fond, en débattant sur les thématiques et les axes stratégiques du plan de convergence,  que sur la forme pour ce qui est de la structure qui doit être simple, explicative et inclusive. et  du fait du caractère politique du document, il ne devra pas être volumineux. En outre les participants ont évoqué la question procédurale pour faire des propositions relatives à transparence dans la gestion de l’information, la clarification dans les rôles et responsabilités des uns et des autres, et  la participation et l’adhésion des différentes parties au processus.

 

La fin de cette contribution de la part des participants a donné lieu aux travaux en groupe, qui leur a permis d’approfondir la réflexion sur des thématiques découlant de cet exercice du brainstorming.  Il s’agit notamment :

 

♦ Du rapport diagnostic de l’utilisation actuelle et potentielle du PC

♦ Des thématiques émergentes/prioritaires sous-régionales

♦ Des éléments du cahier de charges : Structurent du Plan de convergence révisé et propositions d’amélioration du PC

♦ Et des outils méthodologiques pour la conduite des consultations nationales et régionales

 

La restitution qui a clôturer cette session de travaux en groupe, a donné l’occasion aux participants de valider en plénière des résultats desdits travaux de groupe et de formuler des recommandations sur trois piliers à prendre en compte dans la révision du PC. Il s’agit :

 

1. Du fond du plan de convergence révisé, étant donné que ce dernier est un document stratégique et technique, à cet effet il sera question dans le processus de révision :

♦ Du respect strict de la démarche et des outils méthodologiques de la révision du Plan de Convergence;

♦ De la formulation des axes pour résoudre des problèmes ou pour répondre aux besoins ;

♦ De la planification (Global vers détail) Vs Opérationnalisation (Détail vers global)

♦ Du rôle des Pays membres, qui vont en rapport avec le Plan de Convergence, enrichir et modifier les propositions du groupe des experts.

2. De la forme du Plan de convergence révisé : de part son caractère mobilisateur sur le plan national, régional et international, le document doit :

♦ Etre succinct, clair, court et accessible (« 270 mots du Président Lincoln ») ;

♦ Etre traduit dans les langues officielles de la COMFAC ;

♦ Avoir un sommaire digestif.

 

3. Du processus de révision du plan de convergence : étant donné que sa mise en œuvre se fera essentiellement au niveau national, il faudra :

♦ Etre rigoureux dans l’identification des participants influents sur l’appropriation nationale du Plan de convergence et dans la prise en compte de leurs aspirations ;

♦ Capitaliser l’atelier de Consultation nationale en tant qu’instrument puissant pour le renforcement de l’ancrage de la COMIFAC au niveau national ;

♦ Eviter le Top Down ;

♦ Esprit d’équipe et de facilitateur/mobilisateur des animateurs du processus (CNC, Experts Nationaux et Consultant National).

 

Ces recommandations ont permis aux experts, satisfait de ces deux jours de travail, de jeter des bases solides pour la révision de ce plan de convergence, ce que reconnaitra le représentant de la CEEAC, Monsieur Remy MUKONGO SHABANTU dans son mots de clôture et dont le désir est de voir les consultants déposés le rapport dans un délai raisonnable.

 

Pour plus d’information sur le déroulement de l’atelier, vous pouvez consulter le rapport en téléchargeant le lien ci-après: 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Collège de la Société Civile se prépare à relever les grands défis liés à la préservation de la biodiversité et à l’action climatique

KIGALI du 10 au 11 Septembre 2019, le Collège de la Société Civile du PFBC, avec l’appui dudit partenariat et celui de la Coopération Allemande GIZ Projet d’appui à la COMIFAC, a organisé la première réunion de la task force chargée de préparer le processus devant conduire à la journée spéciale Société Civile prévue le 18 Décembre 2019. Bien vouloir télécharger le Communiqué Fanal de la réunion…

En savoir plus...

Les pays de l’Afrique centrale unissent leur voix pour le Sommet de l’action sur le Climat de New York.

Les ministres de l’Environnement et des Affaires étrangères composant la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté samedi 7 septembre à Brazzaville une position commune en vue de parler d’une même voix à l’occasion du sommet de l’action sur le climat du 23 septembre en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Bien vouloir télécharger la position commune et le communiqué final de la rencontre…

En savoir plus...

Les Partenaires du PFBC préparent la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena

Yaoundé, 6 septembre 2019 -­ S’est tenue dans la salle de réunion du Programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo de la GIZ, une réunion préparatoire de la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena des Ministres en charge de la défense, de la sécurité́ et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières.

En savoir plus...

environews-rdc-Climat : New York accueillera le 23 septembre prochain, un sommet de l’action sur le climat

En prélude au Sommet de l’action sur le climat prévu le 23 septembre 2019 à New York, plusieurs experts de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont pris part le 07 septembre à Brazzaville, à une réunion extraordinaire des ministres d’Afrique centrale sur la position commune à défendre lors de la prochaine rencontre.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA.

Les 27 et 28 Août 2019, s’est tenu à l'hôtel Bélavie Bonabéri - Douala, en République du Cameroun, l’Atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA (Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation).

En savoir plus...

La chine se remet au vert !

Pékin joue un rôle incontournable dans le commerce florissant du bois. Après avoir sacrifié toutes ses forêts à la construction pendant la période maoïste, la Chine replante ses arbres pour rendre le pays à nouveau respirable. Comment concilier exigence environnementale et importations massives ?

En savoir plus...

JM-Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

En savoir plus...

Journées du Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale (R2FAC), 27-28 septembre Douala Cameroun

Quatorze institutions de la sous-région et internationales en sont les membres fondateurs, mais il vise à fédérer le plus grand nombre de chercheurs, comme l'indique la Charte: "Ce réseau a vocation à rassembler les différentes institutions signataires afin de conduire en partenariat des activités de recherche et de développement relatives aux objectifs généraux du Réseau et mettre à disposition des informations de qualité en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion des forêts d’Afrique centrale. Le Réseau est également ouvert à des chercheurs individuels qui ne relèvent pas d’institutions de recherche mais qui ont démontré leurs capacités en matière de production scientifique.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019