Des experts à Douala pour la révision du plan de convergence de la COMIFAC !

 

La ville de Douala – Cameroun a abrité du 21 au 22 novembre 2013, l’atelier technique de validation des outils méthodologiques et de la structure du plan de convergence révisé.

 

Organisé par la COMIFAC, cet atelier a mobilisé près de 70 personnes de haut potentiel intellectuel et dotées d’une expertise en planification stratégique, venant du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, de la coopération et du programmation au sein des administrations nationales en charge des forêts et/ou de l’environnement, des organisations sous-régionales, internationales et des partenaires membres du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), les consultants et les personnes ressources.

 

L’atelier s’est déroulé suivant une approche participative à travers les sessions plénière et de groupe. Dans un premier temps, les participants ont eu droit à une série d’exposés sur des thèmes bien précis et qui a permis d’harmoniser leur compréhension sur :

 

♦ Le Contexte, les réalisations et le diagnostic de l’utilisation du PC ;

♦ Les éléments (Vision, Principes, stratégies, tendances mondiales) du cadre de révision du PC ;

♦ Les éléments du Cahier de charges du PC révisé ;

♦ Les outils méthodologiques pour la conduite des consultations nationales et sous-régionales.

 

Le brainstorming qui a suivi cette série d’exposée à permis aux participants de faire des propositions visant à améliorer le PC, tant sur le fond, en débattant sur les thématiques et les axes stratégiques du plan de convergence,  que sur la forme pour ce qui est de la structure qui doit être simple, explicative et inclusive. et  du fait du caractère politique du document, il ne devra pas être volumineux. En outre les participants ont évoqué la question procédurale pour faire des propositions relatives à transparence dans la gestion de l’information, la clarification dans les rôles et responsabilités des uns et des autres, et  la participation et l’adhésion des différentes parties au processus.

 

La fin de cette contribution de la part des participants a donné lieu aux travaux en groupe, qui leur a permis d’approfondir la réflexion sur des thématiques découlant de cet exercice du brainstorming.  Il s’agit notamment :

 

♦ Du rapport diagnostic de l’utilisation actuelle et potentielle du PC

♦ Des thématiques émergentes/prioritaires sous-régionales

♦ Des éléments du cahier de charges : Structurent du Plan de convergence révisé et propositions d’amélioration du PC

♦ Et des outils méthodologiques pour la conduite des consultations nationales et régionales

 

La restitution qui a clôturer cette session de travaux en groupe, a donné l’occasion aux participants de valider en plénière des résultats desdits travaux de groupe et de formuler des recommandations sur trois piliers à prendre en compte dans la révision du PC. Il s’agit :

 

1. Du fond du plan de convergence révisé, étant donné que ce dernier est un document stratégique et technique, à cet effet il sera question dans le processus de révision :

♦ Du respect strict de la démarche et des outils méthodologiques de la révision du Plan de Convergence;

♦ De la formulation des axes pour résoudre des problèmes ou pour répondre aux besoins ;

♦ De la planification (Global vers détail) Vs Opérationnalisation (Détail vers global)

♦ Du rôle des Pays membres, qui vont en rapport avec le Plan de Convergence, enrichir et modifier les propositions du groupe des experts.

2. De la forme du Plan de convergence révisé : de part son caractère mobilisateur sur le plan national, régional et international, le document doit :

♦ Etre succinct, clair, court et accessible (« 270 mots du Président Lincoln ») ;

♦ Etre traduit dans les langues officielles de la COMFAC ;

♦ Avoir un sommaire digestif.

 

3. Du processus de révision du plan de convergence : étant donné que sa mise en œuvre se fera essentiellement au niveau national, il faudra :

♦ Etre rigoureux dans l’identification des participants influents sur l’appropriation nationale du Plan de convergence et dans la prise en compte de leurs aspirations ;

♦ Capitaliser l’atelier de Consultation nationale en tant qu’instrument puissant pour le renforcement de l’ancrage de la COMIFAC au niveau national ;

♦ Eviter le Top Down ;

♦ Esprit d’équipe et de facilitateur/mobilisateur des animateurs du processus (CNC, Experts Nationaux et Consultant National).

 

Ces recommandations ont permis aux experts, satisfait de ces deux jours de travail, de jeter des bases solides pour la révision de ce plan de convergence, ce que reconnaitra le représentant de la CEEAC, Monsieur Remy MUKONGO SHABANTU dans son mots de clôture et dont le désir est de voir les consultants déposés le rapport dans un délai raisonnable.

 

Pour plus d’information sur le déroulement de l’atelier, vous pouvez consulter le rapport en téléchargeant le lien ci-après: 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020