Les aires protégées en République Démocratique du Congo

 

Dans la revue trimestrielle de conservation de la nature et de gestion durable d’Ardenne et Gaume • 3e trimestre 2013 -

 Bien vouloir télécharger le document ci-après:  Les aires protégées en République Démocratique du Congo

 

Les cinq grands parcs nationaux de la République Démocratique du Congo (Salonga, Virunga, Garamba, Upemba et Kundelungu) couvrent plus de 65.000 km2 soit plus du double de la superficie.

 

de la Belgique. L’article de François Misser dans ce fascicule décrit bien l’état inquiétant de ces sites extraordinaires repris sur la liste des sites du Patrimoine mondial en péril par l’UNESCO. L’Union européenne apporte une aide précieuse aux autorités congolaises pour consolider les acquis et redynamiser ces aires protégées. Malgré tout certaines espèces disparaissent (c’est le cas du rhinocéros blanc de la Garamba) ou sont fortement menaçées (c’est le cas de l’hippopotame au Virunga). Des sites sont envahis par des populations locales à la recherche de terres à cultiver. Des menaces sérieuses d’exploitation du pétrole persistent au Parc national des Virunga, le plus ancien parc africain (il date de 1925).

 

 

 

 

On ne peut qu’espérer que la situation s’améliorera peu à peu grâce au courage des équipes locales de gardes et au support des autorités responsables et des bailleurs de fonds, dont l’Union Européenne et les coopérations des Etats membres (RFA, Espagne, Belgique …).

 

Dès à présent, le Réseau des aires protégées en Afrique centrale (RAPAC), qui réunit 8 pays membres soit 82 aires protégées, a mis en place un Plan stratégique en vue de redresser cette situation difficile,

et grâce à l’appui de l’Union Européenne, développe sa stratégie sur le terrain via le programme ECOFAC V.

 

 

 

 

Une des mesures proposées est l’amélioration de la formation des cadres des aires protégées qui doivent faire face à des situations extrêmement complexes. Dans ce cadre, le RAPAC a demandé à l’Ecole régionale post-universitaire d’aménagement et de gestion intégrés des forêts et territoires tropicaux (ERAIFT) d’enquêter sur la situation des aires protégées d’Afrique centrale et d’identifier les besoins en formation de leurs cadres. L’article de François Misser s’inscrit bien dans cette démarche et montre très clairement que les cadres des aires protégées congolaises doivent faire face à des situations complexes nécessitant une approche systémique.

 

 

 

 

La formation classique basée sur la seule approche biologique est manifestement inadéquate et devrait être complétée par une approche multisectorielle mieux adaptée à la gestion d’aires protégées de grande étendue et devant faire face à des problèmes à la fois multiples et complexes. Ce nouveau type de formation devrait permettre de mieux gérer les conflits Populations / Aires protégées, d’améliorer la gouvernance et de participer aux réformes institutionnelles.

 

Éditorial de Baudoin MICHEL  (Directeur de l’ERAIFT ) et Willy DELVINGT (Président d’Ardenne & Gaume)

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous:  Les aires protégées en République Démocratique du Congo

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Le FVC est le plus grand fonds mondial consacré à la lutte contre le changement climatique.

Le Fonds vert pour le climat (FVC) est le plus grand fonds dédié au monde qui aide les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à renforcer leur capacité à répondre au changement climatique. Il a été mis en place par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2010.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020