Dialogue sur les Initiatives de Préparation pour REDD dans le Bassin du Congo

fleuve Le but de cette réunion était d'accroître la compréhension mutuelle et la collaboration entre un certain nombre de nouvelles initiatives dont l’objectif est d’aider les pays du Bassin du Congo à se préparer au développement et à la mise en œuvre des activités visant à réduire les émissions résultant de la déforestation et de la dégradation (REDD), en ligne avec le Plan d'Action de Bali de la CCNUCC.


Soixante-cinq personnes représentant 45 organisations ont participé à la réunion, y compris les Points Focaux de la CCNUCC, des représentants des organismes donateurs multilatéraux et bilatéraux, des organisations philanthropiques et des ONG.  La réunion a été suivie par une demi journée de réunion de travail avec les Points Focaux Nationaux de la CCNUCC et les représentants de plusieurs des initiatives des donateurs et organismes d'assistance technique pour affiner le programme de travail commencé plus tôt en 2008 au cours de sessions de travail entre les six Points Focaux Nationaux du Bassin du Congo, facilitées par l’organisme français ONFI.  Cette réunion de Washington n’est seulement qu’une étape d’un processus continu visant à mobiliser de plus en plus de parties prenantes pour des actions pour faire face au changement climatique à l’échelle globale, par des mesures appropriées de sensibilisation, de consultation et d'activités concrètes. 

 

Un résultat notable de cette réunion a été la reconnaissance de l'importance et de l'urgence pour les pays du Bassin du Congo de mettre au point un ensemble intégré de politiques qui reflètent les intérêts de la région dans les négociations en cours de la CCNUCC. En outre, la réunion a identifié le besoin d’actions opérationnelles pour atteindre le degré de préparation nécessaire pour mettre en œuvre des activités de réduction des émissions actuelles et futures de CO2 venant de la déforestation et de la dégradation et pour maximiser les bénéfices venant des mécanismes financiers liés aux négociations de la CCNUCC qui sont destinées à soutenir cet objectif. 


Les participants et les organisateurs reconnaissent que ces résultats ne représentent qu'une étape dans le processus de développement de la capacité dans les pays du Bassin du Congo de maximiser leur contribution potentielle à la réduction des risques associés aux changements climatiques catastrophiques et de leur potentiel d’accéder aux ressources financières nécessaires pour réaliser ces contributions à la stabilisation mondiale du climat. Tous les participants à cet exercice sont déterminés à poursuivre leur collaboration et à élargir la participation des parties prenantes venant des groupes les plus touchés par les changements climatiques et les initiatives REDD.  Une série d'activités sont prévues dans la région pour engager les principales parties prenantes dans la conception et la mise en œuvre des activités de préparation pour le REDD.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Brandi Klotz (brandi.klotz@wwfus.org ), +1 202.495.4790  

Photo: Richard Caroll - WWF-US


Télécharger le résumé de la réunion

Télécharger le projet actuel de "plan de travail", préparé par les Points Focaux Nationaux, en consultation avec les représentants des organisations participantes, qui décrit une série d'actions concrètes pour développer et mettre en œuvre des stratégies nationales de préparation au REDD.   Ces plans de travail sont destinés à être des documents «vivants» à mettre à jour et à réviser au fur et à mesure où les pays de la région progressent, tant en groupe que individuellement, dans l’amélioration et la mise en œuvre de programmes de réduction de la déforestation et de la dégradation des forêts, et dans la prise en compte des questions sociales et environnementales que ces programmes soulèvent inévitablement.

Les documents d'information distribués avant la réunion, les exposés présentés par les participants et d'autres documents compilés en tant que « annexes » peuvent être consultés dans la section "rapports".

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Declaration: London Conference on the Illegal Wildlife Trade 2018

Nous, les représentants des Gouvernements, réunis à Londres les 11 et 12 octobre 2018, reconnaissant l’ampleur des effets néfastes sur l’économie, l’environnement, la sécurité et la société du commerce illicite d’espèces sauvages, prenons l’engagement politique suivant et appelons la communauté internationale à se mobiliser pour soutenir et mettre en place des mesures collectives urgentes pour combattre le commerce illicite d’espèces sauvages comme un crime grave commis par des criminels organisés, et fermer les marchés des espèces de faune et de flore victimes de ce commerce illicite....

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel Septembre 2018

En septembre, l'équipe du Parc National de Nouabalé-Ndoki a fait ses adieux à Mr Nicholas Radford, qui a servi comme Chef du Service Administratif et Financier durant ces deux dernières années, et a accueilli Mme Camille Raynaud, qui arrivera bientôt à Bomassa pour assumer ce rôle important. La tâche est ingrate car souvent l'œuvre des services d'appui comme le Service administratif ou le Service logistique du parc n'est visible que dans les coulisses. Pourtant, ces services d'appui sont essentiels pour garantir le bon fonctionnement des opérations du parc.

En savoir plus...

afriquenvironnementplus: l’Hydrométéorologique bientôt au cœur d’un forum sous-régional

La ville de Libreville, au Gabon, va abriter du 14 au 16 novembre 2018, le 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale, sous l’égide de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD).

En savoir plus...

Burkinademain : La gestion des catastrophes naturelles traitée à Libreville

À l’initiative de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale (CEEAC) en partenariat avec le Gouvernement du Gabon, l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), la Banque Mondiale (BM) et la Banque Africaine de Développement (BAD), les experts et… vont se retrouver à Libreville, du 14 au 16 novembre 2018, au 1er Forum Hydrométéorologique d’Afrique centrale.

En savoir plus...

CEEAC-BAD : signature de l’aide-mémoire sur la préparation du Programme PACEBco2

Libreville(Rép. Gabonaise), le 25 septembre 2018- Le Secrétaire général adjoint de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC), l’honorable Tabu Abdallah Manirakiza et le chef de la mission de la Banque Africaine de Développement (BAD) M.  DIOP Amadou Bamba, Environnementaliste à la BAD, ont procédé à la signature ce matin de l’aide-mémoire pour la préparation du Programme d’Appui à la Conservation des Ecosystèmes et à la Résilience aux changements climatiques en Afrique Centrale (PACEBCo2).

En savoir plus...

CHARTE SUR LES MANGROVES DU GABON

La Charte pour la conservation des mangroves du Gabon a été validée par les parties prenantes le 29 Juin 2018. Cette charte, résultant d'un processus participatif réussi, constitue une base de plaidoyer pour l'engagement de toutes les parties prenantes dans la gestion durable de ce précieux écosystème naturel.

En savoir plus...

OSFACO Lettre d'information Septembre/Octobre 2018

Le projet OSFACO "Observation Spatiale des Forêts d'Afrique Centrale et de l'Ouest" vise à améliorer la connaissance des dynamiques passées et actuelles en matière d’occupation des terres et de changement d’usage des sols dans plusieurs pays d’Afrique Centrale et de l’Ouest, grâce aux outils d’observation spatiale. Le projet vise à mettre à disposition des images satellitaires et promouvoir leur utilisation à travers des projets de recherche et des appuis aux pays.

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus : Son Excellence François-Xavier de DONNEA, Facilitateur Belge pour la PFBC

Brazzaville a accueilli le 1er juin la 4e réunion des collèges du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo, PFBC. A cet occasion, AEP  a échangé avec  le Facilitateur Belge à la tête  de ce Partenariat, Son Excellence François-Xavier de DONNEA qui nous livre dans cette entretien sa vision globale sur le fonctionnement de cette institution et nous donne une idée de la feuille de route de la nouvelle sa Facilitation.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018