REPAR : un atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le communiqué final de l'atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique

 

Avec le soutien de la GIZ, la coordination régionale du REPAR Afrique Centrale, en partenariat avec l’Assemblée Nationale du Tchad, s’est tenu un atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique du 22 au 23 Avril 2014 à Ndjamena au Tchad.  Sous le thème central de « l’Afrique Centrale face au défi de la dégradation de l’environnement et la désertification », l’atelier a connu la participation de plusieurs corps constitués dont les institutions sous-régionales, des partenaires financiers et techniques, des organisations de la société civile, ainsi que quelques experts...

 

Répartis sur trois axes principaux à savoir les changements climatiques au niveau global, local et leurs conséquences ; les changements climatiques et le développement  et la sauvegarde du Lac-Tchad, l’atelier avait pour objectifs majeurs de :

 

♦ Contribuer au partage des expériences sur la désertification, la dégradation des terres et l’avancée de la sécheresse,

♦ Contribuer à l’implication des parlementaires dans les engagements nationaux en faveur de la lutte contre la désertification, la dégradation des terres et l’avancée de la sécheresse,

♦ Contribuer à l’implication des parlementaires dans la définition des politiques relatives aux problématiques,

♦ Promouvoir la coopération Internationale, Régionale et sous –régionale avec les réseaux des parlementaires en matière de lutte contre la désertification, la dégradation des terres et l’avancée de la sécheresse.

 

L’agenda de l’atelier quant à lui était constitué de quatre  grandes parties à savoir la cérémonie d’ouverture,  quelques communications, des travaux de groupe et restitution et la cérémonie de clôture.

 

 

Durant la cérémonie d’ouverture, trois allocutions différentes ont été faites respectivement par le coordonnateur National du REPAR-Tchad, le coordonnateur Régional du REPAR-AC et le président de l’Assemblée Nationale du Tchad.  Dans leurs différentes allocutions, ces personnalités ont mis de l’emphase sur la situation climatique propre au Tchad et à la sous-région, dont les menaces de l’avancée de la désertification et les efforts conjuguées pour réduire la désertification et la sècheresse.

 

Pour ce qui est de la deuxième partie, elle portait essentiellement sur des communications faites par des experts. Au nombre de dix, les différentes orientations de ces communications portaient sur un historique des changements climatiques, l’état des lieux de la situation climatique au Tchad, des actions menées/à mener et les acteurs impliqués.

 

Au cours de la troisième partie, les participants ont été repartis en petits groupes de reflexions, à l’issue desquels une restitution des différents travaux en séance plénière fut effectuée.

 

La dernière articulation enfin fut marquée par la cérémonie de clôture, la lecture du communiqué final dut effectuer joint au texte de plaidoyer, la lecture des motions et quelques allocutions de clôtures.

 

 

La dernière grande action, mais pas la moindre de cet atelier fut la formulation des  recommandations marquée par l’engagement des parlementaires de l’Afrique Centrale à conjuguer leurs efforts en faveur de la lutte contre les changements climatiques et la désertification.

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le communiqué final de l'atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Le FVC est le plus grand fonds mondial consacré à la lutte contre le changement climatique.

Le Fonds vert pour le climat (FVC) est le plus grand fonds dédié au monde qui aide les pays en développement à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à renforcer leur capacité à répondre au changement climatique. Il a été mis en place par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en 2010.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020