REPAR : un atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le communiqué final de l'atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique

 

Avec le soutien de la GIZ, la coordination régionale du REPAR Afrique Centrale, en partenariat avec l’Assemblée Nationale du Tchad, s’est tenu un atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique du 22 au 23 Avril 2014 à Ndjamena au Tchad.  Sous le thème central de « l’Afrique Centrale face au défi de la dégradation de l’environnement et la désertification », l’atelier a connu la participation de plusieurs corps constitués dont les institutions sous-régionales, des partenaires financiers et techniques, des organisations de la société civile, ainsi que quelques experts...

 

Répartis sur trois axes principaux à savoir les changements climatiques au niveau global, local et leurs conséquences ; les changements climatiques et le développement  et la sauvegarde du Lac-Tchad, l’atelier avait pour objectifs majeurs de :

 

♦ Contribuer au partage des expériences sur la désertification, la dégradation des terres et l’avancée de la sécheresse,

♦ Contribuer à l’implication des parlementaires dans les engagements nationaux en faveur de la lutte contre la désertification, la dégradation des terres et l’avancée de la sécheresse,

♦ Contribuer à l’implication des parlementaires dans la définition des politiques relatives aux problématiques,

♦ Promouvoir la coopération Internationale, Régionale et sous –régionale avec les réseaux des parlementaires en matière de lutte contre la désertification, la dégradation des terres et l’avancée de la sécheresse.

 

L’agenda de l’atelier quant à lui était constitué de quatre  grandes parties à savoir la cérémonie d’ouverture,  quelques communications, des travaux de groupe et restitution et la cérémonie de clôture.

 

 

Durant la cérémonie d’ouverture, trois allocutions différentes ont été faites respectivement par le coordonnateur National du REPAR-Tchad, le coordonnateur Régional du REPAR-AC et le président de l’Assemblée Nationale du Tchad.  Dans leurs différentes allocutions, ces personnalités ont mis de l’emphase sur la situation climatique propre au Tchad et à la sous-région, dont les menaces de l’avancée de la désertification et les efforts conjuguées pour réduire la désertification et la sècheresse.

 

Pour ce qui est de la deuxième partie, elle portait essentiellement sur des communications faites par des experts. Au nombre de dix, les différentes orientations de ces communications portaient sur un historique des changements climatiques, l’état des lieux de la situation climatique au Tchad, des actions menées/à mener et les acteurs impliqués.

 

Au cours de la troisième partie, les participants ont été repartis en petits groupes de reflexions, à l’issue desquels une restitution des différents travaux en séance plénière fut effectuée.

 

La dernière articulation enfin fut marquée par la cérémonie de clôture, la lecture du communiqué final dut effectuer joint au texte de plaidoyer, la lecture des motions et quelques allocutions de clôtures.

 

 

La dernière grande action, mais pas la moindre de cet atelier fut la formulation des  recommandations marquée par l’engagement des parlementaires de l’Afrique Centrale à conjuguer leurs efforts en faveur de la lutte contre les changements climatiques et la désertification.

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le communiqué final de l'atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Worldmigratorybirdday-10 Mai 2017 : Journée mondiale des oiseaux migrateurs. Thème 2017 : Leur avenir est notre avenir

La JMOM 2017 mettra en évidence l'interdépendance des peuples et de la nature, et plus particulièrement les personnes et les animaux migrateurs - en particulier les oiseaux, car ils partagent la même planète et donc les mêmes ressources limitées. La campagne 2017 vise à sensibiliser le public sur la nécessité d'une gestion durable de nos ressources naturelles, ce qui démontre que la conservation des oiseaux est également cruciale pour l'avenir de l’humanité.

En savoir plus...

Worldmigratorybirdday: Quelle est la Journée mondiale des oiseaux migrateurs?

Chaque année, les gens du monde entier prennent des mesures et organiser des événements publics tels que les festivals d'oiseaux, des programmes d'éducation, des expositions et des excursions d'observation d'oiseaux pour célébrer la JMOM.

En savoir plus...

RECEIAC: Des journalistes et communicateurs se dotent des outils de vulgarisation sur les changements climatiques et la REDD+

Douala (Cameroun), 5 au 7 avril 2017 - S’est tenu un atelier du réseau des communicateurs pour l’environnement et l’information en Afrique centrale (RECEIAC). Les travaux de cet atelier sous régional portaient sur le renforcement des capacités des journalistes et communicateurs en matière de Changements Climatiques et REDD+ pour la Gestion durable des écosystèmes du Bassin du Congo.

En savoir plus...

Les pays membres de la COMIFAC se préparent pour la 12ème session du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF)

Les 10 et 11 avril 2017, s’est tenue à Douala (Cameroun) à l’hôtel La FALAISE, un atelier préparatoire des pays membres de la COMIFAC à la 12ème session du Forum des   Nations Unies sur les Forêts (FNUF).

En savoir plus...

CIFOR : Les approches intégrées du paysage ont-elles réconcilié les problèmes sociétaux et environnementaux dans les tropiques ?

Les approches paysagères de la gestion intégrée des terres ont récemment attiré beaucoup d'attention dans la littérature scientifique et les forums internationaux. Cette approche est de plus en plus préconisée au niveau gouvernemental et intergouvernemental, et est également adoptée par un grand nombre d'organismes internationaux de recherche et de développement.

En savoir plus...

Daily Nation : Laisser les forêts subsister pour en profiter davantage

En résumé : En aidant à réguler les précipitations et à maintenir la qualité du sol, les forêts nous fournissent des terres agricoles productives ; en dégradant les forêts dans les châteaux d'eau, les collectionneurs de bois perdent des revenus d'environ 1,1 milliard de dollars par an.

En savoir plus...

Page : Les dirigeants de l'économie verte mondiale cherchent des moyens de lancer une nouvelle révolution verte - et s'inscrire dans l'agenda 2030

27 mars 2017, Berlin, Allemagne - Une vingtaine de ministres, des PDG, des représentants de haut niveau des agences des Nations Unies, des organisations non gouvernementales et des syndicats, ainsi que plus de 300 experts en développement durable se réunissent ce jour à Berlin pour le deuxième forum mondial sur l'économie verte. Ils sont rejoints par des économistes de renom, dont Jeffrey Sachs et PavanSukhdev, pour explorer les moyens de lutter contre les inégalités et la dégradation de l'environnement, en fonction des objectifs et cibles de transformation de l'Agenda pour le développement durable de 2030.

En savoir plus...

IISD : 3ième Forum sur l'énergie durable pour tous (SEforAll) - Aller plus loin, plus vite - Ensemble

Le troisième et dernier jour du Forum, la sonnette d'alarme quotidienne a contraint les pénalistes à considérer l'accès universel à l'énergie dans le contexte de la durabilité, suggérant que la réalisation des ODD imposera des compensations sur une base inégale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

UE Forest Watch Avril 2017
L'AIF et l'Agenda 2030