REPAR : un atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le communiqué final de l'atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique

 

Avec le soutien de la GIZ, la coordination régionale du REPAR Afrique Centrale, en partenariat avec l’Assemblée Nationale du Tchad, s’est tenu un atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique du 22 au 23 Avril 2014 à Ndjamena au Tchad.  Sous le thème central de « l’Afrique Centrale face au défi de la dégradation de l’environnement et la désertification », l’atelier a connu la participation de plusieurs corps constitués dont les institutions sous-régionales, des partenaires financiers et techniques, des organisations de la société civile, ainsi que quelques experts...

 

Répartis sur trois axes principaux à savoir les changements climatiques au niveau global, local et leurs conséquences ; les changements climatiques et le développement  et la sauvegarde du Lac-Tchad, l’atelier avait pour objectifs majeurs de :

 

♦ Contribuer au partage des expériences sur la désertification, la dégradation des terres et l’avancée de la sécheresse,

♦ Contribuer à l’implication des parlementaires dans les engagements nationaux en faveur de la lutte contre la désertification, la dégradation des terres et l’avancée de la sécheresse,

♦ Contribuer à l’implication des parlementaires dans la définition des politiques relatives aux problématiques,

♦ Promouvoir la coopération Internationale, Régionale et sous –régionale avec les réseaux des parlementaires en matière de lutte contre la désertification, la dégradation des terres et l’avancée de la sécheresse.

 

L’agenda de l’atelier quant à lui était constitué de quatre  grandes parties à savoir la cérémonie d’ouverture,  quelques communications, des travaux de groupe et restitution et la cérémonie de clôture.

 

 

Durant la cérémonie d’ouverture, trois allocutions différentes ont été faites respectivement par le coordonnateur National du REPAR-Tchad, le coordonnateur Régional du REPAR-AC et le président de l’Assemblée Nationale du Tchad.  Dans leurs différentes allocutions, ces personnalités ont mis de l’emphase sur la situation climatique propre au Tchad et à la sous-région, dont les menaces de l’avancée de la désertification et les efforts conjuguées pour réduire la désertification et la sècheresse.

 

Pour ce qui est de la deuxième partie, elle portait essentiellement sur des communications faites par des experts. Au nombre de dix, les différentes orientations de ces communications portaient sur un historique des changements climatiques, l’état des lieux de la situation climatique au Tchad, des actions menées/à mener et les acteurs impliqués.

 

Au cours de la troisième partie, les participants ont été repartis en petits groupes de reflexions, à l’issue desquels une restitution des différents travaux en séance plénière fut effectuée.

 

La dernière articulation enfin fut marquée par la cérémonie de clôture, la lecture du communiqué final dut effectuer joint au texte de plaidoyer, la lecture des motions et quelques allocutions de clôtures.

 

 

La dernière grande action, mais pas la moindre de cet atelier fut la formulation des  recommandations marquée par l’engagement des parlementaires de l’Afrique Centrale à conjuguer leurs efforts en faveur de la lutte contre les changements climatiques et la désertification.

 

Bien vouloir télécharger ci-dessous le communiqué final de l'atelier international sur les changements climatiques et la désertification en Afrique

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

FAO-21 mars 2017 : Journée internationale des forêts

Chaque année, la Journée est consacrée à un thème particulier décidé par le Partenariat de collaboration sur les forêts. En 2017, le thème sera les forêts et l'énergie. Une occasion de rappeler que le bois énergie est une source d'énergie renouvelable majeure pour la planète. La FAO estime que le bois fournit au monde environ 40% de l'approvisionnement global actuel en énergie renouvelable.

En savoir plus...

A la reconquête des forêts

Bien vouloir regarder un excellent documentaire de Gil KEBAILI sur la façon dont les opérateurs forestiers mettent en œuvre des pratiques responsables (FSC) dans le bassin du Congo et concilient développement économique, prise en compte des droits des populations locales et autochtones et préoccupations écologiques, avec l’exemple de la société IFO (Interholco) ..

En savoir plus...

FAO #LoveForests: Concours de vidéos pour la Journée internationale des forêts 2017

Publiez une vidéo de votre forêt pour la Journée internationale des forêts ! Les vidéos qui auront obtenu le plus de préférences seront réaffichées sur le compte Twitter @FAOForestry, et au cours de la Journée internationale des forêts, le 21 mars, les meilleures vidéos seront présentées sur le site web de la FAO et sur les réseaux sociaux de la FAO...

En savoir plus...

Tandf online: Rôle des ressources forestières dans les inégalités de revenu au Cameroun

La présente étude est axée sur les revenus forestiers des ménages dans le voisinage des concessions forestières au Cameroun. Les contributions des concessions forestières à l'économie et au bien-être des ménages ont été mesurées et les facteurs explicatifs de l'hétérogénéité déterminés. Nous utilisons l'indice de Gini pour évaluer la répartition des revenus forestiers des ménages et leur influence sur le bien-être et les inégalités de revenu parmi les ménages dépendants des forêts.

En savoir plus...

Pour des Accords de Partenariat Volontaires (APV) au service des Forêts, des Peuples et du Climat Recommandations de la société civile sur le futur des APV

La note fournit un aperçu sur les progrès accomplis après une décennie de mise en œuvre y compris la participation multipartite, une transparence accrue et la réduction de la déforestation illégale. Elle suggère des pistes concrètes pour relever les défis et intensifier les efforts actuels notamment à travers l'application accrue de lois justes, une meilleure cohérence des politiques et la prise de décision inclusive. Si les changements proposés sont pris en compte, les APV pourront continuer de contribuer efficacement à l'amélioration de la gouvernance, à la protection des forêts et au renforcement des moyens de subsistance locaux durables.

En savoir plus...

COMIFAC : Les experts de l'Afrique Centrale à l'école de la finance climatique

S'est tenu du 13 au 15 mars 2017 à Kigali (Rwanda), l’atelier sous-régional sur la mise en œuvre de l’accord de Paris et de renforcement des capacités sur la finance climatique en Afrique Centrale. Cet atelier a été organisé par la COMIFAC avec les appuis technique et financier de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) à travers la Banque Mondiale avec le Projet régional REDD+, du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) sous la facilitation de l’Union Européenne, de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et du Fonds Mondial pour la Nature (WWF).

En savoir plus...

Cameroun24 : Cameroun - Environnement. Bertoua: 144 pointes d’ivoire saisies

« C’est une prise exceptionnelle que viennent d’opérer les douaniers de l’Est», affirme Grégoire Mvongo, gouverneur de la région, venu apprécier l’ampleur du butin sur le parvis de l’hôtel des Finances de Bertoua ce lundi 13 mars 2017.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2017

L'AIF et l'Agenda 2030