Le Burundi a désormais son « Readiness Plan Proposal » (RPP) validé !

 

Bien vouloir télécharger le communiqué final

 

Du 27 au 28 Mars 2014, l’hôtel le panoramique –celexon de Bujumbura a été le point de convergence des représentants du partenaires au développement, du Parlement, de l’administration de plusieurs Ministères, des acteurs de la société civile, du secteur privé, des confessions religieuses, des peuples autochtones, etc, venus prendre part à l’atelier de validation du « Readiness Plan Proposal » (RPP) ceci dans un climat d’enthousiasme de voir le « bout du tunel blanc » du processus d’élaboration du RPP du Burundi. Cette joie pouvait se lire dans les discours de circonstance prononcé par le Ministre en charge des forêt et de l’environnement, le représentant de la FAO devant les 60 participants, dans lequel ils sortaient d’une part, la reconnaissance du Gouvernement Burundais aux partenaires pour leurs efforts déployés afin de doter le Burundi d’un tel document technique qui lui permet de développer un système national de suivi des forêts et de MNV conformément à la Décision 1/CP.16, paragraphe 70 (c) du CCNUCC. Et d’autre la satisfaction et la fierté de la FAO d’avoir contribue pour l’élaboration d’un tel document dans le cadre du projet.

 

 

 

Dans ce même élan, les organisateurs ont voulu d’abord améliorer la compréhension des participants sur le processus à travers les présentations sur :

 

-       les concepts de changement climatique et de REDD+;

-       Le partage de l’information et le dialogue initial avec les groupes clés de parties prenantes et le processus de consultation et de participation ;

-       Les dispositifs nationaux de gestion de la préparation de REDD+ et Cadre de mise en œuvre;

-       L’évaluation de l’utilisation des terres, des causes des changements d’affectation des terres, de la loi forestière, des politiques et de la gouvernance et les options stratégiques ;

-       Les impacts sociaux et environnementaux du processus de préparation à la REDD+ et de sa mise en œuvre;

-       La méthodologie de mise en œuvre et Enjeux de la REDD+ et du MRV ;

-       L’élaboration du niveau d’émission de référence ;

-       Le système national de MNV, de suivi des activités REDD+ et d’information sur les garanties et les co-avantages au Burundi ;

-       le système de suivi-évaluation et un résumé exécutif du contenu du R-PP du BURUNDI

 

Ce qui par la suite, a suscité des débats édifiants entre les participants et leur a permis d’avoir une meilleure visibilité sur le contenu du RPP et de faire des recommandations en vue d’améliorer le contenu dudit document. Ces recommandations portaient essentiellement sur le mécanisme de sensibilisation et d’information, l’implication  des institutions et le mécanisme de collaboration avec ces dernières pour la mise en œuvre, et sur des questions de forme du document.

 

Au terme de ces recommandations le visage des participants exprimaient déjà l’approbation du RPP, qui s’est traduit à travers le communiqué final élaboré à cet effet auquel ils ont tous adhéré et qui peut être consulté ci-dessous:

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

Le 3 mars 2013 est dorénavant célébrée dans le monde entier comme la journée mondiale de la vie sauvage. Une journée symbolique mais cruciale pour rappeler que nous devons oeuvrer partout et au quotidien pour enrayer le déclin massif de la biodiversité et la disparition des derniers grands mammifères terrestres, victimes de la cupidité insensée de l'Homme.

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC