Conférence de Londres sur le commerce illégal des espèces sauvages

Au cours de la conférence, 46 pays s’accordent sur une déclaration forte pour combattre le commerce illégal des espèces sauvages qui décime des milliers d’éléphants, de rhinos et d’autres espèces menacées chaque année. La déclaration de Londres se décline en trois points : (1) renforcer le respect de la loi et l’application du système de justice pénale (2) réduire la demande en produits fauniques illégaux (3) appuyer le développement de moyens de subsistance durables au sein des communautés affectées par le commerce illégal de la faune...

 

Bien vouloir télécharger  La Déclaration de Londres sur le commerce illégal des espèces sauvages (13 pages)

 

 

Londres (Royaume-Uni) – 13 février 2014 -  Le gouvernement britannique a abrité à Lancaster House, une conférence internationale sur le commerce illégal des espèces sauvages. Afin de contribuer à l’éradication du commerce illégal des espèces sauvages et de mieux protéger les espèces les plus emblématiques du monde et menacées d’extinction, la conférence de Londres a réuni le Prince de Galles et ses fils, le Duc de Cambridge et le Prince Harry, quatre chef d’État africains et une "brochette" de célébrités liguées contre le braconnage, la star du film d’action Jackie Chan, le footballeur David Beckham et l’ex-jouer de basketball, Yao Ming.

 

Cette conférence visait à parvenir à un engagement politique de haut niveau en vue d’une action urgente contre le commerce illégal des espèces sauvages. La conférence de Londres, qui était focalisée sur les éléphants, les rhinos et les tigres, entendait s’attaquer à trois aspects liés du commerce illégal de la faune.

 

  • Renforcer le respect de la loi et du système de justice pénale
  • Réduire la demande en produits fauniques illégaux
  • Appuyer le développement de moyens de subsistance durables au sein des communautés affectées par le commerce illégal des espèces sauvages

 

Ainsi se résume l'enjeu: Le commerce illégal des espèces sauvages est une véritable industrie criminelle grave qui brasse plus de 6 milliards de livres chaque année. Non seulement il menace l’existence future d’espèces entières, il dévaste des communautés vulnérables, alimente la corruption et compromet les efforts de lutte contre la pauvreté. Il existe des risques que des insurgés ou des groupes terroristes bénéficient de ce commerce qui remet en question l’état de droit à l’international et affecte les économies de nos partenaires commerciaux africains.

 

L’Éthiopie, le Botswana, le Tchad, le Rwanda et l’Ouganda ont lance une initiative de protection des éléphants au cours de ce sommet. Le Botswana abritera une réunion de suivi de haut niveau en 2015 avec pour objectif de faire le bilan de la lutte contre le commerce des espèces sauvages.

 

Dans la presse :

 

  • Accord mondial sur la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages signé par 46 nations

Pour William Hague, l’évènement de Londres est un « tournant décisif » dans la lutte contre l’abattage de milliers de rhinos et d’éléphants chaque année – quarante-six pays ont signé jeudi une déclaration sur la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages qui cause chaque année la perte de milliers d’éléphants, de rhinos et d’autres espèces menacées. Le ministre des Affaires étrangère, William Hague, a déclaré qu’il pense que l’évènement de haut niveau inédit de Londres sera une conférence historique et un tournant décisif dans la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages qui se chiffre à 12 milliards de livres par an et est considéré comme le quatrième crime le plus lucratif derrière le trafic des être humains, le commerce des armes et de la drogue… en savoir plus…

 

·      Les princes s’en prennent aux braconniers : Charles se joint aux fils William et Harry pour demander aux dirigeants du monde de suivre la piste de l’argent et de fermer le robinet aux gangs de criminels fauniques

  • Le futur roi prend la parole au cours de la réunion des dirigeants du monde et des ministres des affaires étrangères

  • Charles tire la sonnette d’alarme d’une crise qui a atteint une « ampleur inimaginable »

  • Il a révélé aux délégués qu’il avait été approché par des dirigeants africains appelant à son intervention

  • David Beckham, Yao Ming et Jackie Chan apparaissent tous dans la campagne vidéo de WildAid


En savoir plus...

 

 

  • À Londres, le Prince Charles et des poids lourds mondiaux s’attaquent au braconnage

 

Les dirigeants du monde se sont retrouvés à Londres et ont convenu de combattre le commerce illégal des espèces sauvages. Ils sont particulièrement préoccupés pas le sort des éléphants, des rhinos et des tigres, recherchés, respectivement pour leurs défenses, leurs cornes et leur peau. En savoir plus…

 

  • Conférence de Londres contre le commerce illégal des espèces sauvages 2014

Le gouvernement britannique a abrité une conférence internationale sur le commerce illégal des espèces sauvages le 13 février. La conférence a réuni des leaders mondiaux afin d’éradiquer le commerce illégal des espèces sauvages et mieux protéger les espèces les plus emblématiques de la menace d’extinction. En savoir plus… 

 

  • David Cameron s’en prend au commerce illégal des espèces sauvages par un sommet mondial

Cinquante chefs d’État invités au sommet de Londres qui vise à estomper la demande croissante en produits à base d’ivoire et de corne de rhino. - David Cameron accueillera le sommet mondial au plus haut niveau de tous les temps sur la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages à Londres… En savoir plus...

 

  •  L’Allemagne demande une résolution des Nations Unies sur le braconnage

 

Le braconnage et le commerce illégal des espèces sauvages constituent une menace non seulement contre les animaux mais aussi contre les humains. Leurs retombées financent la violence et le terrorisme. L’Allemagne et le Gabon en appellent à une résolution des Nations Unies. En savoir plus…

 

Source images -  voir dans la presse

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les pays de l’Afrique centrale unissent leur voix pour le Sommet de l’action sur le Climat de New York.

Les ministres de l’Environnement et des Affaires étrangères composant la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) ont adopté samedi 7 septembre à Brazzaville une position commune en vue de parler d’une même voix à l’occasion du sommet de l’action sur le climat du 23 septembre en marge de l’Assemblée générale de l’ONU à New York. Bien vouloir télécharger la position commune et le communiqué final de la rencontre…

En savoir plus...

Les Partenaires du PFBC préparent la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena

Yaoundé, 6 septembre 2019 -­ S’est tenue dans la salle de réunion du Programme Gestion durable des Forêts dans le Bassin du Congo de la GIZ, une réunion préparatoire de la réunion des experts du suivi de la conférence internationale de N'Djamena des Ministres en charge de la défense, de la sécurité́ et des aires protégées sur la lutte contre le braconnage et autres activités criminelles transfrontalières.

En savoir plus...

environews-rdc-Climat : New York accueillera le 23 septembre prochain, un sommet de l’action sur le climat

En prélude au Sommet de l’action sur le climat prévu le 23 septembre 2019 à New York, plusieurs experts de la Communauté Économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) ont pris part le 07 septembre à Brazzaville, à une réunion extraordinaire des ministres d’Afrique centrale sur la position commune à défendre lors de la prochaine rencontre.

En savoir plus...

Communiqué Final : Atelier de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA.

Les 27 et 28 Août 2019, s’est tenu à l'hôtel Bélavie Bonabéri - Douala, en République du Cameroun, l’Atelier de renforcement des capacités des organisations de la société civile africaine sur les politiques climatiques internationales notamment le mécanisme CORSIA (Carbon Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation).

En savoir plus...

La chine se remet au vert !

Pékin joue un rôle incontournable dans le commerce florissant du bois. Après avoir sacrifié toutes ses forêts à la construction pendant la période maoïste, la Chine replante ses arbres pour rendre le pays à nouveau respirable. Comment concilier exigence environnementale et importations massives ?

En savoir plus...

JM-Journée Internationale de la protection de la couche d'ozone

En 1994, l'Assemblée générale de l'ONU a proclamé le 16 septembre, date anniversaire de la signature, en 1987, du Protocole de Montréal relatif à des substances qui appauvrissent la couche d'ozone, Journée internationale de la protection de la couche d'ozone (résolution 49/114 du 19 décembre).

En savoir plus...

Journées du Réseau de Recherche sur les Forêts d’Afrique Centrale (R2FAC), 27-28 septembre Douala Cameroun

Quatorze institutions de la sous-région et internationales en sont les membres fondateurs, mais il vise à fédérer le plus grand nombre de chercheurs, comme l'indique la Charte: "Ce réseau a vocation à rassembler les différentes institutions signataires afin de conduire en partenariat des activités de recherche et de développement relatives aux objectifs généraux du Réseau et mettre à disposition des informations de qualité en vue de contribuer à l’amélioration de la gestion des forêts d’Afrique centrale. Le Réseau est également ouvert à des chercheurs individuels qui ne relèvent pas d’institutions de recherche mais qui ont démontré leurs capacités en matière de production scientifique.

En savoir plus...

Vers plus de Co-Management, Partenariat Public et Privé en Afrique centrale

Deux articles scientifiques recommandent des partenariats Public et Privé pour améliorer la conservation de la biodiversité des forêts du Bassin du Congo; la gestion des aires protégées et faciliter un soutien financier et technique à long terme…

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019