Gestion intégrée et suivi des forêts en Afrique Centrale mobilise au Congrès forestier mondial 2015 de Durban

Organisé par la COMIFAC avec l’appui de la GIZ le mercredi 9 septembre 2015 de 19h45 à 21h00, ce side event a mobilisé une soixante dizaine de participants.  Le thème central du Side event était : Gestion intégrée et suivi des forêts en Afrique Centrale mobilise « Des expériences à partager pour gouverner efficacement les forêts ». La session a servi de cadre pour partager des expériences du Bassin du Congo relatives à la gestion intégrée et au suivi des forêts et à formuler quelques recommandations et pistes de réflexions sur les problématiques liées à la gestion intégrée et au suivi des forêts en Afrique Centrale….

 

Bien vouloir télécharger toutes les présentations de la session parallèle modérée par Mme Clothilde Ngomba, CBFF : 

 

S4-1- Bilan et premières leçons du Programme d’Appui à la Conservation des Écosystèmes du Bassin du Congo (PACEBCo) - Martin TADOUM, Secrétaire Exécutif Adjoint-COMIFAC

 

S4-2- Leçons apprises des initiatives de surveillance des forêts dans le Bassin du Congo -  Cas du Gabon - Présenté par : M. Lionel NGUEMA ENDAMNE, Responsable de la Composante Inventaire Forestier

 

S4-3- Development of a Landuse ATLAS of Central Africa: a Tool for Decision-makers – Paul Scholt, GIZ COMIFAC

 

S4-4- Expérience du WWF dans le suivi de l’expansion de l’agro-industrie en Afrique Centrale - Belmond Tchoumba -  Central Africa Forest Program Coordinator

 

S4-5- Observatoire des Forêts d’Afrique Centrale et Gestion intégrée et suivi des forêts en Afrique Centrale – Florence Palla, OFAC

 

S4-6- PROGRAMME NATIONAL D’AFFORESTATION ET DE REBOISEMENT (PRONAR):   OPPORTUNITE D’INVESTIR DANS LE REBOISEMENT EN RÉPUBLIQUE DU CONGO - Dr Rosalie MATONDO -  Enseignant-Chercheur, ENSAF (Université Marien Ngouabi)

 

S4-7- PRÉSENTATION de E.F.C. - Eucalyptus Fibres Congo

 

S4-8- RESEAU FEMMES AFRICAINES POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE EN AFRIQUE CENTRALE (REFADD) -  Vulgariser la Stratégie Genre du REFADD en matière de REDD+ et Adaptation au Changement Climatique - Par BISSECK Epse YIGBEDEK Monique C.- REFADD

 

Note d’information :

 

La gestion durable des forêts est confrontée à une problématique majeure, celle de remplir au mieux l’ensemble de ses fonctions écologiques, économiques et sociales, en préservant toutes ses potentialités pour les générations à venir.

 

Pour faire face à cette situation, les pays de la COMIFAC ont opté pour une approche inclusive dans le cadre de la gestion de leurs forêts. Cette approche basée sur la concertation de l’ensemble des acteurs (administration, société civile, secteur privé, populations locales) vise entre autres à améliorer l'information sur les forêts et à intégrer

d’autres manières d’utiliser celles-ci pour un développement durable.

 

Ainsi, les leçons tirées des douze paysages COMIFAC/PFBC démontrent clairement que les aires protégées bien gérées peuvent servir de point d'ancrage pour la gestion durable des ressources naturelles des grands paysages.

 

Ces paysages peuvent également optimiser non seulement la conservation mais aussi les objectifs de développement, assurer l’éducation et l’emploi pour les jeunes et sécuriser le futur des populations et de la faune dans un contexte de changement climatique.

 

Parallèlement, les résultats des initiatives de la JICA relatives à la surveillance des forêts ou celle de développement d’un atlas sous régional sur l’utilisation des terres forestières de la GIZ alimentent l’OFAC dans l’exécution de son mandat relatif au suivi des forêts du bassin du Congo.

 

La session vise de façon globale à partager des expériences du bassin du Congo relatives à la gestion intégrée et au suivi des forêts et à formuler quelques recommandations et pistes de réflexions sur les problématiques liées à la gestion intégrée et au suivi des forêts en Afrique Centrale.

 

Évènement Parallèle COMIFAC en collaboration avec JICA et la GIZ : « Gestion intégrée et suivi des forêts en Afrique Centrale » le Mercredi 09/09/2015 de 19h45 à 21h00 à la Salle Mystrals Lower, Exhibition Centre

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Synthèse numéro 6 des rapports d'Observation Indépendante Externe du Système Normalisé d'Observation Indépendante Externe (SNOIE)

De Juin à Août 2019, six (6) missions de vérification d’allégations d’activités forestières illégales ont été réalisées dans les régions de l’Est et du Sud. Les rapports de ces missions produits ont été soumis au Ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), aux délégations régionales du Sud et du Littoral au Cameroun. Au cours des missions, des infractions présumées ont été relevées par ces OSC membres du Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE), certifié ISO 9001 :2015. Trouvez la liste des infractions présumées et les auteurs présumés en téléchargeant la synthèse de ces rapports de dénonciation....

En savoir plus...

Le PFBC mobilise à Shanghai, Chine : Le Ministre d'État François-Xavier de Donnea Facilitateur du PFBC renforce le dialogue du Bassin du Congo avec les principaux acteurs chinois du secteur Forêt-Bois

Du 21 au 15 novembre 2019, Shanghai (Chine), le Ministre d'État Francois-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC, a participé au Forum international sur les chaînes d’approvisionnement vertes des produits de l’industrie forestière., en anglais : “Together towards Global Green Supply Chains - A Forest Products Industry Initiative”. (Flyer disponible en téléchargement). Le Conseil d’Administration et l’Assemblée de l’Association technique internationale des Bois tropicaux (ATIBT) se sont tenus en marge du Forum.

En savoir plus...

Forestnews.cifor - Malgré sa taille, le Bassin du Congo attire moins de fonds que les autres grandes zones forestières.

L'étude montre que les forêts d'Afrique centrale ont reçu 2 milliards de dollars de sources bilatérales (52,5 %) et multilatérales (47,5 %), l'Allemagne représentant 25 % du financement, suivie par l'Union européenne et le Fonds pour l'Environnement Mondial (FEM). La plupart des fonds sont allés à la République Démocratique du Congo (40 %), au Tchad (17 %) et au Cameroun (14 %).

En savoir plus...

Woodbois : 115ième membre du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo !

Bruxelles, Belgique, le 30 septembre 2019 : Woodbois Ltd. rejoint officiellement le Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC). Dans le cadre du processus d'adhésion, Woodbois a présenté les documents requis et s'est engagée à respecter le cadre de coopération des membres du PFBC pour la promotion de la gestion durable des écosystèmes forestiers d'Afrique Centrale.

En savoir plus...

Communique final des travaux de la dixième réunion du SGTAPFS

Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui technique et financier de la Coopération allemande à travers le projet GIZ d’appui régional à la COMIFAC, a organisé du 05 au 09 Novembre 2019 à Kigali au Rwanda, la dixième réunion du Sous- Groupe de Travail sur les Aires Protégées et la Faune Sauvage (SGTAPFS). Bien vouloir télécharger le communiqué final de la réunion…

En savoir plus...

OIBT - Plus de professionnels forestiers nécessaires dans le Bassin du Congo

Les marchés de consommation exigent de plus en plus la preuve de la légalité du bois, mais les pays du Bassin du Congo manquent encore de personnel qualifié pour mettre en place des mesures de durabilité et de légalité, selon Claude Kachaka Sudi, coordinateur régional du Réseau des institutions de formation forestière et environnementale en Afrique centrale (RIFFEAC).

En savoir plus...

Le FVC rencontre les principaux investisseurs mondiaux pour stimuler le financement du secteur privé dans le domaine du climat

Songdo, 11 octobre 2019 Le Fonds Vert pour le Climat a récemment exploré comment surmonter les obstacles du marché et forger de nouvelles voies de financement du climat dans les pays en développement en tirant parti de l'expérience de certaines des plus grandes sociétés financières du monde.

En savoir plus...

RIFFEAC : Bientôt 7 ans et 13 Editions ! Comme le temps passe vite !!!

Dans l'Editorial de cette édition, le Pr Antoine VIANOU (Chevalier OIPA du CAMES) tire la sonnette d'alarme sur « l'urgence d’actions concrètes et concertées pour la survie des espèces endogènes, la préservation des ressources renouvelables et l’épanouissement des populations environnantes » du Bassin du Congo. Tout en appréciant l'accompagnement du RIFFEAC dans le cadre de la formation "LMD" de ses institutions membres, il encourage les Partenaires et Bailleurs de Fonds à plus d'efforts dans l'accompagnement de la "Formation-Recherche-Communication".

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019