Le système national chinois de certification des forêts (CFCS) obtient la reconnaissance du PEFC

 

Le système chinois de certification des forêts obtient la reconnaissance du Programme pour la certification des forêts (PEFC), le leader mondial de la certification forestière. 

Les systèmes nationaux de certification forestière qui ont mis au point des normes conformes aux exigences du PEFC peuvent demander une reconnaissance par le PEFC. Pour l’obtenir, ils doivent se conformer aux références de durabilité du PEFC, qui sont basées sur un large consensus sociétal exprimé dans des processus et directives internationaux, intergouvernementaux et multi-acteurs. La conformité est confirmée après une évaluation des exigences nationales par une tierce partie par rapport aux références internationales, avec une consultation publique mondiale pour recueillir la contribution des parties prenantes à travers le monde.

 

La reconnaissance de la norme nationale chinoise de certification des forêts constitue un tournant décisif pour la protection des forêts mondiale compte tenu de l’importance de ce pays dans la chaîne de valeur des produits forestiers et la taille de ses forêts. La Chine n’est pas seulement le plus grand fabricant de produits forestiers, elle compte aussi parmi les cinq pays les ayant les espaces de forêts les plus vastes au monde.

 

La Chine possède actuellement le taux de reboisement le plus élevé au monde, sa couverture forestière étant passé de 12 % trente ans en arrière à plus de 21 % en 2013. Le pays poursuit la mise en œuvre de mesures stratégiques visant à accroître la qualité et la taille de ses forêts et à porter la couverture forestière à 23 %, soit 223 millions d’hectares, d’ici à 2020.

 

La Chine est le deuxième pays asiatique, après la Malaisie, qui a réussi à obtenir la reconnaissance du PEFC pour son système national de certification, et l’IFCC (Coopération Indonésienne pour la Certification Forestière) a soumis son système à une évaluation du PEFC en novembre 2013.  Un ensemble d’autres pays dans la région, notamment l’Inde, le Japon, le Myanmar, le Népal, les Philippines, la Corée du Sud et la Thaïlande, progressent dans la mise au point d’un système national et explorent des possibilités d’une reconnaissance par le PEFC.

 

Déjà environ 2 millions d’hectares de forêts en Chine sont certifiées CFCS et plus de 200 professionnels ont participé à la formation des auditeurs CFCC au cours des récentes années afin de pouvoir répondre à la hausse prévue de la demande des services de certification après une reconnaissance par le PEFC.

 

Le PEFC est une organisation indépendante, à but non lucratif qui promeut la gestion durable des forêts par la certification de celles-ci et des produits qui en proviennent. Le PEFC est le plus grand système de certification au monde et le système de certification préféré des propriétaires forestiers individuels ou familiaux.

 

Pour plus d’informations :

 

· Le Système de certification forestière chinois obtient la reconnaissance du PEFC – www.pefc.org/news-a-media/general-sfm-news/1459-china-s-national-forest-certification-system-achieves-pefc-endorsement

·  Comment développer des systèmes de certification forestière conformes au PEFC – www.developingstandards.org/

·   Plus d’informations sur le PEFC – www.pefc.org

 

Thorsten Arndt, Responsable des Communications

PEFC International

World Trade Centre 1

10 route de L'Aéroport

CH-1215 Genève

Suisse

www.pefc.org

t.arndt@pefc.org

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Ecologiste : Guilaume Pitron. La guerre des métaux rares

La face cachée de la transition énergétique et numérique : écologie, économie, géopolitique, voici une enquête saisissante sur les "métaux rares" devenus indispensables dans notre société actuelle.  Préface d'Hubert Védrine. Paru en janvier 2018.

En savoir plus...

Expertisefrance : Un groupe de travail pour mieux mesurer les progrès faits en matière d’ODD en Afrique

Les 5 et 6 janvier 2018, Expertise France, avec l’appui de l’INSEE et d’AFRISTAT a organisé la première réunion du groupe de travail sur les indicateurs de suivi des Objectifs de développement durable (ODD), dans le cadre du projet d’appui au suivi des ODD en Afrique (SODDA) financé par le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Janvier 2018

Ce mois-ci, le parc a connu une augmentation spectaculaire du braconnage ! Deux événements majeurs ont été détectés. Dix carcasses d'éléphants braconnés ont été découvertes dans le parc et sa périphérie, un nombre qui nous stupéfait tous.

En savoir plus...

cop23: La Semaine Africaine du Climat va façonner les stratégies d'actions climatiques

ONU Changements climatiques Infos, 14 fév. 2018 - Organismes publics et entreprises privées sont conviés à la première Semaine Africaine du Climat du 9 au 13 avril 2018, à Nairobi au Kenya, pour aider à concevoir et mener l'action climatique.

En savoir plus...

JOURNÉE MONDIALE DU PANGOLIN 2018

La célébration de la Journée mondiale du Pangolin 2017 (18 février) est un événement international qui se célèbre chaque année le troisième samedi du mois de février. Elle vise à assurer la sensibilisation à l’échelle mondiale sur les pangolins.

En savoir plus...

UICN : Massacre des éléphants à la RFBL

Le grand braconnage (particulièrement pour les ivoires afin d’alimenter la grande demande sur le marché illicite) frappe en ce début d’année 2018 la Réserve de faune de Binder Léré (RFBL) situé dans le Mayo-Kebbi Ouest (Départements de Léré et Binder) avec un bilan très lourd. Pour l’instant, il fait état de 19 éléphants tués entre le 18 et le 30 janvier 2018 dont les carcasses identifiées.

En savoir plus...

Cameroun - Insécurité : Six militaires du BIR et deux civils tués au Parc National de Bouba Ndjidda, région du Nord

Ils sont tombés dans une embuscade tendue par des braconniers dans la nuit du 8 au 9 février 2018. Six militaires du Bataillon d’Intervention Rapide (BIR) et deux villageois qui leur servaient de guides ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi au Parc National de Bouba Ndjidda selon des sources auprès de la 3e région militaire interarmées du Nord.

 

En savoir plus...

environews-rdc-Actualités, Forêt : Forêt : Kinshasa et Brazzaville s’accordent pour promouvoir les tourbières de la cuvette centrale

Le Ministre  de l’Environnement et développement  durable  de la RDC, Amy Ambatobe,  et son homologue  de la République du Congo,  Arlette Soudan  Nonault ont échangé  ce samedi  à  Kinshasa, sur la nécessité  de mettre en place une coordination pour la protection et la valorisation  des tourbières, récemment  découvertes par les scientifiques en RDC et au Congo Brazzaville.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018