TRAFFIC: Compilation d’information sur la conservation et le commerce de la faune et de la flore sauvage en Afrique Centrale

 

Dans ce numéro : Cameroun : 30 pointes d’éléphants saisies à Edéa – Des maires en croisade contre la destruction des forêts -  Parc National de Waza: Des micros subventions pour 32 organisations paysannes – Congo Brazzaville: Les ressources biologiques subissent des pressions humaines de plus en plus fortes qui contribuent à leur épuisement -– Brazzaville abritera une conférence internationale sur la lutte contre le Braconnage  - Gabon: application de la loi faunique : Cas de Franceville – Haut-Ogoue – Saisie d’armes à l’Ouest de Minkébe – Une unité canine de l’ANPN pour débusquer les trafiquants d’animaux sauvages – 2025: L’émergence peut-être mais sans éléphants...

 

Cameroun

 

♦ CAMEROUN : 30 POINTES D’ELEPHANTS SAISIES A EDEA - 30 pointes d’éléphants ont été saisies le 18/05/2014 à Edéa par  les agents du  MINFOF, les forces de l’ordre  et   la douane dans un bus d’une des plus grandes agences de voyages au Cameroun en provenance de Yaoundé pour Douala.  Une personne a été arrêtée et entendue  sur procès verbal. Elle est gardée à la gendarmerie d’Edea.  Nous y reviendrons  avec plus de détails dans nos prochaines éditions.

♦ CAMEROUN: DES MAIRES EN CROISADE CONTRE LA DESTRUCTION DES FORETS

Au cours de leur réunion mardi dernier à Ngaoundé, ils ont développé des idées visant la réduction de la pression des populations sur les essences ligneuses et fauniques. La culture itinérante sur brûlis, l'élevage extensif du bétail, la coupe anarchique du bois constituent les principaux facteurs de la dégradation des forêts dans la région de l'Adamaoua. Dans un instinct de survie, les populations riveraines exercent une forte pression sur les forêts, ce qui contribue à la dégradation de la couche d'ozone. L'exposé présenté le 15 avril 2014 à Ngaoundéré par Tchouassi Wansi, cadre chargé des aspects socio-environnementaux au PNDP aux 21 maires de l'Adamaoua venus chercher les voies et moyens devant permettre de réduire le phénomène de destruction et de dégradation des forêts les a édifiés dans ce sens.

♦ PARC NATIONAL DE WAZA : Des micro subventions pour 32 organisations paysannes

Dans le cadre du Projet MINFOF-UICN- PPTE financé par les  fonds PPTE et mis en œuvre par l’UICN et le Ministère des Forêts et de la Faune, trente deux (32) organisations paysannes ont signé des conventions de financement au cours d’une cérémonie,  présidée par le Sous-Préfet, en présence du Conservateur du Parc National de Waza, des autorités traditionnelles et des responsables des Services Déconcentrés de l’Etat en charge du secteur rural de la localité le 21 avril 2014, à Waza  Au travers de  cette cérémonie qui s’inscrivait dans le processus d’accompagnement des communautés à l’octroi des micro subventions  pour la conduite des Activités Génératrices de Revenus (AGR)  l’opération enclenchée par l’équipe du projet dans les villages périphériques du Parc National de Waza est entrée dans sa phase terminale. Très touchés par les appuis à eux apportés, Les groupements bénéficiaires, ont pris l’engagement de gérer de manière pérenne les micro subventions  reçues en diversifiant les activités et au travers d’une gestion rigoureuse des ressources reçues.

 

BURUNDI

 

♦ ASSUMES PRESIDENCY OF COMIFAC AND CBFP - 7 April 2014: The Congo Basin Forest Partnership (CBFP) announced that the Government of Burundi has taken up the presidency of the CBFP and the Commission des Forêts d' Afrique Centrale (COMIFAC). The rotation in presidency was marked by a meeting of the CBFP Facilitator, Matthew Cassetta of the US, and His Excellency Pierre Nkurunziza, President of the Republic of Burundi. Topics discussed during the visit included sustainable forest management (SFM), biodiversity conservation, climate change mitigation, and other challenges and opportunities facing COMIFAC. The visit from the US facilitator also included meetings with Burundian ministers, site visits to the Kibira National Forest as well as consultations with civil society and representatives from CBFP partners in Burundi. [Press Release]

 

CONGO-BRAZZAVILLE

 

♦ Conservation de la faune - La chasse sportive rouverte 

♦ GESTION DES FORETS - LA COMIFAC MET EN OEUVRE DES OUTILS DE CALCUL

♦ CONGO-BRAZZAVILLE: LES RESSOURCES BIOLOGIQUES SUBISSENT DES PRESSIONS HUMAINES DE PLUS EN PLUS FORTES QUI CONTRIBUENT A LEUR EPUISEMENT

♦ PRESERVATION DE LA FAUNE - BRAZZAVILLE ABRITERA UNE CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA LUTTE CONTRE LE BRACONNAGE

 

GABON

 

 GABON: APPLICATION DE LA LOI FAUNIQUE - CAS DE FRANCEVILLE

♦ HAUT-OGOOUE : SANCTUAIRE DU BRACONNAGE AU GABON?

♦ LUTTE CONTRE LE BRACONNAGE : SAISIE D’ARMES A L’OUEST DE MINKEBE

♦ UNE UNITE CANINE DE L’ANPN POUR DEBUSQUER LES TRAFIQUANTS D’ANIMAUX SAUVAGES

♦ 2025 : L’EMERGENCE PEUT-ETRE, MAIS SANS ELEPHANTS

♦ GROSSE SAISIE D'IVOIRE A L'AEROPORT DE MVENGUE

 

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

 

♦ Congo-Brazzaville: Gestion forestière - Le Congo déterminé à renforcer la légalité du bois

♦ CONGO-KINSHASA: LE RWANDA REND A LA RDC LE GORILLE «IHIRWE» CONFISQUE DEPUIS 2011

♦ Le directeur du PN des Virunga blessé après une attaque:

♦ La RDC désormais éligible au crédit carbone (Le Potentiel)

POUR UNE MEILLEURE SYNERGIE DANS LA CONSERVATION DE GRANDS SINGES EN AFRIQUE - UN CADRE DE CONCERTATION SE MET EN PLACE

 

  TCHAD

 

 ♦ Remaniement du Gouvernement au Tchad - Son Excellence Madame Baîwong Djibergui Amane Rosine, nouvelle Présidente en exercice de la COMIFAC

 

AFRIQUE

 

♦ Afrique: Les États-Unis adoptent de nouvelles mesures pour protéger les éléphants d'Afrique

 

♦Afrique: L'ONUDC adopte un programme pour lutter contre le braconnage et l'exploitation illicite des forêts

 

MONDE  

  

♦ LA BELGIQUE AUSSI DETRUIT SON STOCK 

♦ Nouvelles enchères record d'ivoires d'éléphant à Cannes

♦ WWF CARPO : Hong Kong : Destruction record de stocks d’Ivoire ...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

CAWHFI (Central African World Heritage Forest Initiative) NEWS N°003

Comme vous le lirez ou découvrirez dans cette lettre d’information, l’UNESCO a organisé, en décembre 2018, un atelier pour le lancement de « Patrimonito au Cameroun : le tourisme durable dans la Réserve de Faune du Dja » pour les jeunes et les enfants des écoles dans la localité riveraine du site, dont les détails sont ci-dessous. Ce lancement fut un succès et nous espérons renouveler l’expérience, qui est une première dans la région, dans le courant de l’année…

En savoir plus...

unenvironmen-La Chine accueillera la Journée mondiale de l'environnement 2019 qui aura pour thème la pollution de l'air

Chaque année, environ 7 millions de personnes dans le monde meurent prématurément des causes la pollution atmosphérique, dont environ 4 millions en Asie-Pacifique. La Journée mondiale de l'environnement 2019 exhortera les gouvernements, l'industrie, les communautés et les individus à se réunir pour explorer les possibilités existantes en termes d'énergies renouvelables et de technologies vertes et à améliorer la qualité de l'air dans les villes et les régions du monde.

En savoir plus...

Forêt : En RDC, l’exploitation du bois d’Afrormosia prend des allures inquiétantes

Très prisé dans l’industrie du bois d’œuvre, Afrormosia de son scientifique (Pericopsis elata) attire l’attention des scientifiques au regard de menaces de disparition auxquelles cette espèces est actuellement confrontée en République démocratique du Congo.  Cette espèce qui a déjà disparu dans plusieurs pays du bassin du Congo risque de disparaître également en RDC à cause d’une demande de plus en plus croissante sur le marché national et international.

En savoir plus...

Environews-Forêt : Les scientifiques volent au secours de l’Afrormosia dans la Tshopo

C’est une expérience inédite que les scientifiques du projet FORETS (Formation, Recherche, et Environnement dans la Tshopo) mènent depuis 1 an et demie à Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo. Ils sont motivés par le souci de trouver une solution durable à la disparition de cette espèce qui manifeste de sérieux problèmes de régénération. Ces experts forestiers voient en la disparition de l’Afrormosia (Pericopsis elata), une perte économique énorme pour la République démocratique du Congo dont le secteur de l’exploitation du bois d’œuvre repose notamment sur cette espèce très prisée dans l’industrie, à cause de la très haute qualité de son bois.

En savoir plus...

14e session du Forum des Nations Unies sur les forêts (FNUF-14) : l’Afrique Centrale se prépare

Douala- Cameroun –29 et 30 avril 2019. La réunion sous-régionale préparatoire des pays membres de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) à la 14ème session du Forum des Nations Unies sur les Forêts (FNUF) s’est tenue à l’Hôtel la Falaise Akwa, en vue de formuler une position commune consensuelle sous régionale sur les thématiques inscrites à l’ordre du jour de la session du FNUF prévue du 6 au 10 mai 2018 au siège des Nations Unies à New York.

En savoir plus...

Les Populations Autochtones se mobilisent pour une gestion durable des forêts d’Afrique Centrale

Brazzaville- République du Congo- 23 au 24 avril 2019. Il s’est tenu dans la salle de conférence du Ministère de l’Économie Forestière, l’atelier de lancement du plan opérationnel du cadre stratégique du REPALEAC pour le développement des populations autochtones et communautés locales de la République du Congo.

En savoir plus...

Gestion des aires protégées en Guinée Equatoriale : de nouvelles compétences disponibles

Altos de Nsork, République de Guinée Equatoriale, 15-17 avril 2019- Un atelier de formation pour renforcer les compétences des conservateurs et administrateurs sur la gestion des aires protégées à travers l’utilisation de l’outil d’évaluation de l’efficacité de gestion des aires protégées et d’aide à la décision, dénommé IMET (Integrated Management Effectiveness Tool) a été organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l'appui technique et financier du Centre Commun de Recherche de la Commission Européenne (CCR-CE).

En savoir plus...

République de Guinée Equatoriale: les acteurs du groupe national mieux outillés pour la collecte des données des indicateurs COMIFAC

Malabo, Guinée Equatoriale,10 au 12 Avril 2019 : l’atelier national de formation des acteurs du groupe national et de lancement de la campagne de collecte des données des indicateurs COMIFAC dont les principaux objectifs étaient de renforcer les capacités du groupe national sur le processus harmonisé et l’utilisation des outils de collecte et d’encodage des données des indicateurs COMIFAC d’une part...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

Forest Watch Mars 2019