UICN- Expérience et leçons apprises du Cameroun en matière d’élaboration du Readiness Preparation Proposal (R-PP) dans le cadre de l’initiative REDD+

 

 

Bien vouloir télécharger : Expérience et leçons apprises du Cameroun en matière d’élaboration du Readiness Preparation Proposal (R-PP) dans le cadre de l’initiative REDD+

 

 

Suite à la validation par la Banque mondiale de son Readiness Plan Idea Note (R-PIN) en 2008, le Cameroun a été retenu parmi une vingtaine de pays bénéficiaires d’un appui financier de 200 000 dollars américains pour l’élaboration de son document Readiness Preparation Proposal (R-PP). Celui-ci ayant été, à son tour, validé par les bailleurs de fonds, l’expérience du Cameroun constitue désormais une référence utile pour les autres pays engagés dans le processus.

 

L’objectif de ce travail est de documenter l’expérience de ce pays et les leçons apprises, dans l’optique d’élaborer une directive sous-régionale en la matière. Le processus d’élaboration du R-PP du Cameroun s’est déroulé en trois phases essentielles : la phase préparatoire, la phase d’élaboration proprement dite et la phase de validation. La phase préparatoire est d’une grande importance. En effet, une préparation minutieuse garantirait au processus l’essentiel de ses chances de succès. A contrario l’inverse justifierait un scénario de chaos. Tirant profit de l’historique et de la vision du Cameroun en matière de REDD+, cette phase a permis de mettre sur pied un mécanisme institutionnel et d’amorcer des consultations préliminaires multi-acteurs. Outre la coordination assurée par le MINEPDED, la structure institutionnelle retenue comprend un organe décisionnel au niveau national (le comité de pilotage) et un organe opérationnel (le Secrétariat Technique).

 

La formulation du R-PP doit être inclusive, transparente et responsable, toutes choses qui nécessitent, dès le départ, un partage d’informations et des discussions intenses. C’est cette stratégie qui a été privilégiée, de manière à construire un capital de confiance entre tous les acteurs (secteurs public et privé, société civile, populations) et à appuyer leur capacité à participer activement et efficacement au processus. Dans la phase d’élaboration proprement dite du R-PP, l’administration, 2 après une phase d’incompréhension avec les bailleurs de fonds a eu recours exclusivement aux consultants nationaux et à d’autres acteurs locaux, notamment ceux de la Société Civile pour faire démarrer les actions. Ces consultants nationaux, travaillant sur une base volontaire, se sont mis au travail et, progressivement les résultats ont été produits et appréciés. La validation du R-PP, quant à elle, s’est déroulée en deux temps.

 

Tout d’abord, au plan interne, avec des consultations régionales permettant de compléter certaines informations. Ensuite, au plan externe, avec la validation du document sous réserve de certaines modifications, par le Participants Comitee (PC) du FCPF. Les derniers réglages prescrits par les partenaires ont alors nécessité la tenue d’un ultime atelier regroupant les partenaires au développement, l’équipe de la Coordination Nationale REDD+, la société civile, les consultants nationaux et internationaux. Au total, la validation du R-PP du Cameroun est le résultat d’efforts entrepris depuis Juin 2011 et le fruit des consultations réalisées depuis lors à tous les niveaux (national, régional et local). Le tableau ci-après résume les composantes thématiques et méthodologiques de ce travail.

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Le Ministre Raymond Mbitikon de la République centrafricaine : Nouveau Co-Facilitateur de la République fédérale d'Allemagne du PFBC

C’est à Fafara ( Bimbo) en République centrafricaine que le nouveau Co-Facilitateur du PFBC voit le jour en 1951. Son cursus scolaire va être couronné par l’obtention entre autres d’un diplôme d’Ingénieur des Techniques Forestières et d’un Certificat des Techniques et Gestions des Projets de Développement.

En savoir plus...

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020