Vers une assemblée générale du Réseau des Populations Autochtones et Locales pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPALEAC) et la mise en place des coordinations nationales dans tous les pays de la COMIFAC

 

A l’issue du huis clos tenu par les membres du réseau, un comité technique a été constitué pour l’organisation de l’assemblée générale du REPALEAC  et  finaliser les statuts et le règlement intérieur sur la base des drafts adoptés ceci avec l’appui d’un Consultant juriste. En somme à Douala, le REPALEAC est sorti revigoré  et fortifié.

 

docs/news/Jan-Mars 2012/REPALEAC-Logo.jpgDouala (Cameroun), du 22 au 23 mars 2012 –S’est tenu un atelier sous-régional de finalisation des textes statutaires et du plan d’action stratégique, feuille de route du Réseau des Populations Autochtones et Locales pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPALEAC). L’atelier était organisé par le Secrétariat Exécutif de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) avec l’appui financier de la GIZ. Il avait pour objectif principal d’actualiser et finaliser les textes du REPALEAC pour renforcer sa crédibilité et garantir une meilleure visibilité de ses interventions et de la participation des autochtones à la gestion durable des ressources naturelles en Afrique Centrale.

 

Y ont pris part une trentaine de participants,  représentant le REPALEAC et les associations membres du réseau venus du Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Rwanda et Tchad. Ont également pris part aux travaux : le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, la GIZ, l’IUCN, la Facilitation du PFBC et les personnes ressources. La liste des participants est jointe en annexe.

 

Suite à la cérémonie d’ouverture marquée par le discours d’ouverture de Monsieur Martin TADOUM, représentant le Secrétaire Exécutif de la COMIFAC, les objectifs et l’agenda de l’atelier ont été présentés par le modérateur Monsieur ABOUEM a THOYI et adoptés par les participants avec amendements.  Les débats ont porté  sur les points ci-après (1) l’état d’avancement du plan d’action stratégique 2009-2011 du REPALEAC ; (2) la désignation des membres du Comité technique chargé de préparer l’organisation de l’Assemblée Générale ; (3) les prochaines étapes jusqu’à la tenue de l’assemblée générale du REPALEAC ; (4) l’examen des statuts et du Règlement intérieur du réseau.

 

Un huis clos tenu par les membres du réseau a résulté en l’élection d’un comité technique en charge dans un délai de trois mois de l’organisation de l’assemblée générale du REPALEAC. Ces Termes de références et son plan d’action a été adoptés ainsi qu’un budget pour assurer son fonctionnement surtout pour la finalisation des statuts et du règlement intérieur.

 

Après des échanges intenses et fructueux sur les statuts et règlement intérieur, les participants ont adopté : le draft des statuts, le draft du plan d’action opérationnel triennal aux niveaux national et sous-régional et la feuille de route. Une série de recommandations a été formulée à l’endroit du REPALEAC  avec une emphase entre autre sur : (1) « Toutes les Coordinations nationales devraient être mises en place au plus tard fin juin 2012 » et (2) « la Coordination régionale du réseau devra constituer des archives documentaires (plans d’actions, statuts, règlement intérieur, feuilles de route, rapports, etc.), à cet effet il devra se rapprocher de l’IUCN pour entrer en possession de ces documents avec l’appui du Secrétariat Exécutif. Par ailleurs, lesdits documents pourraient être mis en ligne sur un site web à identifier ou à créer ».

 

 

Pour de plus amples informations, bien vouloir consulter :

 

COMMUNIQUE FINAL de l’atelier sous-régional de finalisation des textes statutaires et du plan d’action stratégique, feuille de route du Réseau des Populations Autochtones et Locales pour la Gestion Durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REPALEAC)

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les partenaires de suivi du processus de N’Djamena et du Plan d’action de Douala au autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne, l’Honorable Dr Christian Ruck

Tous mobilisés au cours d’une conférence virtuelle, les partenaires du PFBC en rangs serrés et engagés font le point sur la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djamena (janvier 2019) et du plan d’action de Douala (décembre 2019) sur la sécurité, la lutte anti-braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale…

En savoir plus...

Cameroun - Secteur bois: Jules Doret Ndongo, le ministre des Forêts et de la Faune, reçoit les doléances des entreprises forestières - Cameroon-info

Le ministre des Forêts et de la Faune (MINFOF), Jules Doret Ndongo, a reçu les doléances des entreprises forestières le 27 mai 2020 à Yaoundé, par l’intermédiaire de Giogio Giorgetti, le président du Groupement de la filière bois du Cameroun (GFBC).

En savoir plus...

Bas-Uele/ Urgent: encore une nouvelle incursion de la coalition Mbororo-LRA à Dignoli – orientalinfo

Une psychose règne depuis l’après-midi de ce vendredi 22 mai 2020 au centre de négoce de Bili et dans les villages environnants en territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

55 personnes kidnappées par des présumés LRA à Bondo - Bas-Uele – Radio Okapi

Cinquante cinq personnes ont été kidnappées par les présumés éléments de la LRA lors d'une double incursion le 18 et le 19 mai, dans les localités de Bili et de Baye, en territoire de Bondo (Bas-Uele).

En savoir plus...

Marche des jeunes contre l’insécurité à Bili - Bas-Uele – Radio Okapi

Des jeunes gens ont organisé une marche samedi 23 mai matin pour dénoncer l’insécurité devenue récurrente dans la contrée de Bili située à plus ou moins 200 km du chef-lieu du territoire de Bondo dans la province du Bas-Uele.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020