Une vidéo : Bande-annonce de Heart of Iron - Exploitation minière dans les forêts tropicales du Bassin du Congo

 

Dans le Bassin du Congo, la ruée mondiale vers l'acier a conduit des exploitants du fer dans un paysage forestier retiré appelé Tridom. Heart of Iron explore la complexité de l'exploitation minière dans cette région accidentée qui abrite les Baka, les Bakola et des tribus bantou, et est également un refuge pour des gorilles, des chimpanzés et des éléphants. Des ministres aux mineurs, des conservateurs aux membres de communautés, le film interroge : Comment pouvons-nous assurer que l'exploitation minière profite aux pauvres et permet de conserver le riche patrimoine culturel et naturel du Tridom ?

La bande-annonce est disponible ici : VIMEO.COM, et le film complet (30 min.) est disponible ici : VIMEO.COM 

 

Dans la presse :

 

 

L'exploitation minière dans le Bassin du Congo : Prendre le taureau par les cornes

 

Le cinéma est un outil puissant pour expliquer les questions environnementales. J'ai appris cette leçon pour la première fois en essayant de mobiliser des communautés locales dans le nord du Vietnam pour aider à protéger un étrange primate au visage bleu et particulièrement menacé appelé le singe rhinopithèque de Tonkin. Après une matinée passée à gaver les dirigeants locaux de faits et de chiffres, ils étaient polis mais impassibles.

 

J’ai ensuite diffusé un court-métrage de singes vivant dans la forêt qui borde leurs villages. Les vidéos de ces animaux ventrus et colorés sautant à travers des arbres ont illuminé les yeux, susciter des questions et finalement, le chef de la communauté s’est levé et a déclaré qu'ils feraient tout leur possible pour nous aider à les protéger.

 

En Afrique centrale, WWF et la Banque mondiale ont produit un film pour favoriser une meilleure compréhension des impacts environnementaux des mines prévues dans le Bassin du Congo. Heart of Iron : Mining in the Congo Basin Rainforest explores plans to mine iron ore in Tridom (Tri-national Dja-Odzala-Minkébé) (L'exploitation minière dans les forêts tropicales du Bassin du Congo envisage l’exploitation du minerai de fer dans le Tridom (Tri-national Dja-Odzala-Minkébé) - un vaste paysage forestier entre le Cameroun, le Gabon et la République du Congo). Le film met en évidence les avantages et les risques potentiels de l'exploitation minière dans une région qui abrite les pygmées Baka et Bakola et des tribus bantoues, dont le mode de vie est étroitement lié à l'environnement naturel.

 

Il révèle également la faune abondante de la région, dont des gorilles, des chimpanzés et des éléphants et leur habitat forestier, soulignant l'importance d'une étroite coordination entre les parties prenantes, notamment les communautés locales, ainsi que la Banque mondiale, WWF, le gouvernement et le secteur privé. Tous affichent un intérêt à conjuguer les efforts pour s'assurer que l'exploitation minière se fait d'une manière durable et responsable, et avec des avantages évidents pour les communautés affectées par ces projets.

L’exploitation des gisements de fer de classe mondiale du Tridom entraînera l'afflux de milliers de travailleurs et nécessite des chemins de fer et des ports en eau profonde pour le transport du minerai de fer vers des marchés, principalement en Asie. Les informations sur ces projets sont restées enfermées dans de longues études d'impact environnemental (EIE), qui sont généralement plein de termes techniques complexes qui, pour le profane, ne sont pas différents d’hiéroglyphes. Décrypter ces documents énigmatiques, quand ils sont disponibles à tous, est coûteux pour les ONG et autres. Cet inconvénient laisse de nombreuses évaluations mal comprises et limite le consentement libre, préalable et informé des communautés environnantes, condition essentielle pour la planification efficace de ce type de mégaprojets.

 

Veuillez consulter l'article intégral à l'adresse suivante : L'exploitation minière dans le Bassin du Congo : Prendre le taureau par les cornes

 

 

WWF: L'exploitation minière dans le poumon vert de l'Afrique

 

Les sols dans le Bassin du Congo contiennent d’abondantes ressources minérales, y compris le pétrole, le fer, le cuivre, le manganèse, l'uranium, ainsi que des diamants et de l'or. Ces ressources génèrent des revenus importants pour les pays de la région.

L'impact de l'exploitation minière sur le Bassin du Congo est croissant. Les prix ​​élevés des minéraux et la forte demande (en particulier de la Chine) encouragent l’exploitation de gisements de minéraux, dont certains n’étaient antérieurement pas viables. Et les entreprises sont de plus en plus disposées à investir des ressources importantes dans l’exploitation de champs miniers. Pour que ces projets soient viables, ils doivent être accompagnés par les grandes constructions d'infrastructures, telles que des routes, des lignes de chemin de fer et les centrales électriques. Find more…

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

SEP2D : Lancement de la seconde revue de l'évaluation mondiale de l'IPBES par les gouvernements et les experts

L’IPBES (Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques) lance une revue externe de l’évaluation mondiale de la biodiversité jusqu’au 29 juin 2018 (documents disponibles depuis le 14 mai). Le souhait de l’IPBES est que cette démarche concerne le plus large panel de réviseurs : « experts intéressés et qualifiés, y compris scientifiques, décideurs, praticiens et autres détenteurs de connaissances ».

En savoir plus...

FNUF : Le Forum sur les forêts achève ses travaux en adoptant une stratégie de communication sur la mise en œuvre du Plan stratégique de l’ONU sur les forêts

Pendant une semaine, le Forum a examiné, à titre prioritaire, la mise en œuvre du Plan stratégique sur les forêts qui offre un cadre global d’action pour assurer une gestion durable de tous les types de forêts et d’arbres en général, et pour mettre un terme à la déforestation et à la dégradation des forêts.  La planète perd en moyenne 13 millions d’hectares de couvert forestier par an.

En savoir plus...

Mise en œuvre du Protocole de Nagoya. Les juristes et experts chargés de politiques publiques de l’espace COMIFAC outillés pour l’élaboration des mesures APA

15 juristes et experts chargés de politiques publiques ont été formés sur les connaissances en matière de formulation et d’élaboration de mesures législatives, administratives et de politique générale relative à l’APA.

En savoir plus...

Harmattan : La gouvernance climatique au Cameroun

La multiplication des événements climatiques extrêmes (sécheresses, inondations) du fait de la hausse de la température mondiale a conduit les États de la planète à mettre la question du changement climatique sur leur agenda politique. Le Cameroun n’en fait pas exception. Traiter de la gouvernance climatique au Cameroun conduit nécessairement à analyser comment se construit l’action publique de lutte contre le changement climatique au Cameroun. Elle apparaît comme une configuration d’action publique multi-niveaux. Ainsi, la Convention cadre des Nations Unies sur le changement climatique en constitue l’arène climatique globale.

En savoir plus...

L’Afrique centrale parle aux parties du FNUF sur la mise en œuvre du Plan stratégique des Nations Unies sur les Forêts (2017-2030)

Le Gabon et la République du Congo font des déclarations forte sur le point concernant les discussions générales (point 6) et sur les remarques de clôtures… la COMIFAC rehaussée dans le plaidoyer des Ministres au FNUF 13...

En savoir plus...

Afdb : Afrique de l’Ouest : le 3 ème Forum sur le financement climatique et des énergies propres s’achève à Abidjan sur un succès

La troisième édition du Forum sur le financement climatique et des énergies propres en Afrique de l’Ouest (WAFCCEF-3, sigle en anglais) a eu lieu jeudi 12 avril 2018 à l’auditorium Babacar Ndiaye de la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d’Ivoire, en présence de représentants d’institutions internationales, de promoteurs privés, d’experts en énergie ainsi que de nombreux enseignants-chercheurs et étudiants.

En savoir plus...

Entrée diplomatique et politique réussie du Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du Royaume de la Belgique du PFBC

Du 19 au 20 avril 2018, le Ministre d’Etat François-Xavier de Donnea, Facilitateur du PFBC a effectué une mission à Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Entre autres au programme de cette importante mission, une table ronde des Chefs de Missions des partenaires du PFBC, une visite du Facilitateur au Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, des réunions avec les partenaires techniques et les représentants des différents collèges du PFBC au tour de la nouvelle vision et orientation stratégique de la Feuille de route de la Facilitation du Royaume de la Belgique du PFBC.

En savoir plus...

Le Facilitateur du PFBC à la rencontre des acteurs de la société civile et du Secteur privé…

Durant sa mission du 19 au 20 Avril 2018, Le Facilitateur du PFBC a rencontré successivement les acteurs de la société civile et du Secteur privé..

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2018