WWF Virunga campaign: Plainte de WWF International à l’OCDE contre SOCO International plc ACCEPTÉE-

 

Le Document : « Évaluation initiale par le Point de Contact national britannique pour les directives de l’OCDE relatives aux multinationales: plainte de WWF International contre SOCO International plc »

 

La présente déclaration contient la décision de la NCP (National Contact Point) d’accepter d’examiner une plainte de WWF International contre SOCO International plc, une société britannique installée en République Démocratique du Congo.

 

Bien vouloir télécharger aussi : WWF - KEY ELEMENTS OF THE DECISION AGAINST SOCO

 

Un extrait du Communiqué de WWF  disponible ci-dessous: WWF Virunga Campagn : Une grande victoire pour la conservation de la nature remportée contre une compagnie pétrolière

 

Londres, 14 Fev 2014 – Une grande agence de responsabilité sociétale des entreprises a annoncé aujourd’hui qu’elle allait analyser la plainte déposée contre Soco International PLC, qui concerne des violations présumées des droits de l’homme et des protections environnementales liées aux opérations de l’entreprise dans un site africain Patrimoine Mondial de l’Humanité.

 

Cette plainte a été introduite par le WWF qui affirme que Soco a enfreint les standards les plus respectés en matière de responsabilité sociétale des entreprises dans sa recherche de pétrole au Parc national des Virunga, en République Démocratique du Congo (RDC). L’agence britannique de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) a déclaré que le WWF a exposé « des éléments et des problèmes qui méritent un examen approfondi » dans son évaluation initiale publiée aujourd’hui.

 

Dans sa plainte, le WWF fournit des preuves des violations présumées de Soco des ‘Principes Directeurs pour les Entreprises Multinationales’  incluant de l’intimidation, des menaces et des détentions illégales d’activistes locaux, ainsi que de la rétention d’information concernant les risques sociaux et environnementaux envers les personnes susceptibles d’être impactées par les activités de l’entreprise.

 

« Aujourd’hui, les inquiétudes du WWF quant aux activités de Soco ont été validées. Ce premier jugement est une victoire pour la conservation de la nature et envoie un signal fort à toute entreprise qui pense qu’elle peut s’en sortir en ne respectant pas les standards internationaux » a déclaré Lasse Gustavsson, Directeur Exécutif de la Conservation  au WWF. « Nous appelons tous les gouvernements et les institutions financières à nous rejoindre pour dire à Soco de quitter les Virunga. Si Soco refuse, l’entreprise risque d’endommager sa réputation et celle de l’industrie qu’elle représente de manière irréversible. »

 

Le Royaume-Uni, la Belgique et l’Allemagne ont tous exprimé leur désaccord face aux activités de Soco dans les Virunga, et plus de 600000 supporters du WWF ont signé une pétition contre l’entreprise. Egalement, l’UNESCO a demandé l’annulation du permis de l’entreprise et le géant pétrolier Total s’est engagé publiquement à ne pas entrer dans ce Patrimoine Mondial de l’Humanité.

                                       

Le WWF est la première organisation de cette ampleur à utiliser le mécanisme de plainte à l’OCDE contre une entreprise. Les principes directeurs de l’OCDE s’appliquent aux entreprises qui opèrent dans et à partir de 45 pays qui adhèrent à ces principes. Dans le cadre de son mandat de promotion du développement responsable à l’étranger, l’OCDE a développé ce processus transparent pour obliger les entreprises multinationales à remplir leurs obligations sociétales.

 

« Cette décision constitue un précédent et ouvre un nouveau chemin à la communauté de la conservation de la nature pour préserver l’environnement à l’aide de l’OCDE » a dit Gustavsson. « En travaillant avec les gouvernements et les entreprises responsables, nous pourront contrer les pressions qui augmentent sur les endroits les plus précieux de la planète. »

 

Le Parc national des Virunga est le plus vieux parc d’Afrique et abrite plus de plantes et d’espèces que toute autre zone protégée du continent. 85 pourcents du parc ont été alloués en concessions pétrolières, mais Soco est la seule entreprise qui veut y pratiquer de l’exploration pétrolière.

 

«Des investissements responsables pourront assurer aux Virunga un avenir prospère qui amènera du développement durable à la région et protègera les ressources naturelles dont les populations locales ont besoin » a dit Gustavsson. « Le pétrole met le parc en danger, donc nous demandons à Soco de se retirer immédiatement du Parc national des Virunga. »

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

UNESCO: Fonds d'intervention d'urgence (RRF) - Parc national des Virunga en RDC

Suite aux événements tragiques au Parc national des Virunga en RDC qui est un site du patrimoine mondial et dans le cadre du projet UNESCO de Rapid Response Facility, une subvention d'urgence d’un montant de 40 000 $ a été octroyée au Parc national des Virunga en RDC.

En savoir plus...

Étude sur l'interaction entre la sécurité et la conservation des espèces sauvages en Afrique subsaharienne – Europa

Cette étude rassemble des informations solides tirées de plus de 20 sites marins et terrestres en Afrique subsaharienne et met en lumière la nature et l'étendue des liens entre la sécurité, y compris la sécurité socio-économique, et la vie sauvage (protection des espèces et des écosystèmes, interactions entre l'homme et la nature, et trafic).

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020