Le Bloc géographique Ouest accélère la mise en œuvre de la Déclaration de N'Djamena sur la Transhumance : Vers une conférence des experts des pays concernés en juin 2021

Bien vouloir télécharger les documents ci-dessous :

0 FINAL CF Atelier d'Information et de Plaidoyer 03-07052021.pdf (715.4 Ko)

TdRs Atelier Plaidoyer ONAPCAM AP FINAL 20Avril2021 CMR sz 20042021 (003).pdf (654.2 Ko)

À la suite de la rencontre d'évaluation de la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djaména, du mardi 4 mai 2021 à l'hôtel Hilton de Yaoundé, sous la présidence de l'Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d'Allemagne du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), une accélération de la mise en œuvre de la Déclaration de N'Djamena est annoncée.

 

Les Blocs géographiques Ouest, Centre et Est du PFBC tiennent ainsi à faire large écho en vue de la mobilisation à venir de toutes les parties prenantes des pays concernées le moment venu pour une implication forte, déterminante pour les prochaines étapes dont l'importance est soulignée. À cet effet, il est envisagé au courant du mois de juin 2021, une conférence des experts des pays concernés par la mise en œuvre de la Déclaration de N’Djaména.

 

Des correspondances ont été également adressées par le Facilitateur du PFBC à tous les ministres des pays concernés des différents Blocs géographiques (Ouest, Centre et Est).

 

Pour d’amples informations, bien vouloir consulter ci-dessous une synthèse des points saillants de la réunion de concertation par le Leader du Bloc Ouest GIZ BSB Yamoussa :

 

  • Au sortir de la journée de réflexion stratégique sur la thématique de la transhumance apaisée à Kinshasa, il avait été recommandé que l’implication des états dans la gestion de cette transhumance apaisée soit effective dans la mesure où ils sont tributaires de la souveraineté. Où en sommes-nous avec ce processus d’appropriation ? Qu’est-ce qui a été fait ? La facilitation a envoyé des correspondances officielles aux Ministres en charge de l’administration forestière des pays représentés à Kinshasa. Cette correspondance fait le point de la mise en œuvre du suivi de la Déclaration de N’Djamena, présente les extrants des travails effectués à ce jour et annonce les prochaines étapes, notamment l’élaboration des plans d’investissements pays qui devraient nous conduire vers Ndjamena 2 et la Conférence des bailleurs à la fin de l’année 2021.  

  • La problématique de la transhumance et gestion efficace des Aires protégées est complexe. Elle va au-delà des frontières des États, conséquemment, la Facilitation devrait s’investir particulièrement auprès des Administrations Forestières des pays concernés par la Déclaration de N’Djamena dans l’optique d’assurer la participation des autres sectorielles administratives clés à ce processus. Une approche inclusive et participative sera d’un grand apport dans la recherche des solutions idoines aux maux qui minent la conservation de la biodiversité dans les forêts du bassin du Congo.
  • Le Bloc Ouest demande à la Facilitation du PFBC de faire un lobbying auprès des Administrations Forestières des pays concernés afin qu’elles impliquent les fortes figures du pouvoir traditionnel dans la gestion apaisée de la transhumance. L’implication des autorités traditionnelles et l’ancrage institutionnel de ‘’l’Action Transhumance Apaisée’’ des pays et leurs partenaires stratégiques sont primordiales pour assurer la coordination de l’action de tous les acteurs .

 

  • Concernant la démarche liée à la préparation des plans d’investissement pays, il a été convenue que le leader du Bloc Ouest ( GIZ/BSB Yamoussa ) en collaboration avec les leaders des blocs assistera les partenaires étatiques dans l’ensemble des tâches relatives au développement des instruments pour l’élaboration des plans d‘investissement  pays ( cadre logique, fiche de collecte de données… etc.). À cet effet, sous la haute coordination du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne pour le PFBC, une Réunion des Experts Pays des trois blocs géographiques et thématiques se tiendra du 21 au 23 Juin 2021 à Douala pour la planification et mise en cohérence des actions qui seront proposées par les États.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous :

Retour

Actualités des partenaires