Assemblée générale de Devex-ONU, USAID c. Chine et fiche d’évaluation des donateurs : À la une cette semaine

 

 

Calme avant la tempête de la Semaine des objectifs mondiaux, Une rivalité entre donateurs pour le développement couve en Europe, et les dirigeants de l’USAID envoient un message à la Chine. À la une cette semaine :

 

 

La 73ième Assemblée générale des Nations Unies est officiellement en cours, tandis que les dirigeants du développement se préparent à se rendre à New York pour la Semaine des objectifs mondiaux. Au siège des Nations Unis, les défenseurs de la santé mondiale suivront de près les discussions sur deux menaces mondiales qui ont du mal à se faire une place dans l’agenda international - les maladies non transmissibles et la tuberculose - qui feront l’objet de réunions de haut niveau la semaine prochaine. Mardi verra l’ouverture du débat général, où tous les regards seront tournés vers le président Donald Trump, lorsqu’il prononcera son deuxième discours devant la chambre des Nations Unies. Les échanges officiels aux Nations Unies seront entourées d’événements parallèles qui ont pris toute leur ampleur. Bill et Melinda Gates vont investir dans le capital humain lors de leur sommet Goalkeepers et Michael Bloomberg réunira les leaders mondiaux autour de la technologie, du commerce et de la finance lors de son Global Business Forum, avant de passer le cap du One Planet Summit sur le changement climatique qu’accueille la France.

 

 

Devex bravera les lignes de circulation et de sécurité à travers la ville pour vous présenter les dernières nouvelles et analyses sur la réforme des Nations Unies, les objectifs de développement durable, le message de l’administration Trump au monde et bien d’autres titres. Pour vous aider tout au long de cette semaine mouvementée, voici cinq histoires formidables à regarder et un aperçu des événements qui se déroulent à New York. Inscrivez-vous à notre briefing quotidien de l’AGNU pour en savoir plus ici.

 

 

La Suède est le pays donateur le plus engagé dans le développement. Elle permute avec le Danemark qui est classé deuxième dans l’indice d’engagement pour le développement cette année. Paradoxalement, les États-Unis, qui dépensent le plus d’argent au total, occupe la 23ième place, soit la dernière en terme de quantité et de qualité de l’aide. L’Allemagne est classée troisième, s’améliorant de deux points par rapport à 2017, grâce à un programme de commerce et de migration robuste. L’indice présente une vue d’ensemble des dépenses d’aide extérieure des pays, ainsi que leur approche politique globale sur les questions qui affectent le développement mondial - le commerce, la sécurité et les migrations, par exemple. Les États-Unis consacrent moins de 0,2 % de leur revenu national brut à l’aide au développement, ce qui est bien inférieur au seuil de 0,7 % approuvé par la communauté internationale et que peu de pays respectent. « Les choses pourraient empirer » a déclaré Ian Mitchell, directeur du CDI, à Devex. « L’Accord de Paris [sur le changement climatique] est inclus dans la mesure, et s’ils s’en retirent officiellement, ce chiffre va encore baisser ».

 

 

La Commission européenne et la Banque européenne d’investissement se battent autour de leur visions opposées de l’approche de l’Union européenne en matière d’investissements extérieurs dans le cadre du budget 2021-2027. Toutes deux veulent gérer une « plateforme » composée d’acteurs européens du développement, tels que la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement, l’Agence française de développement et le groupe allemand KfW. Pour la commission, c’est une opportunité de mieux guider l'utilisation des garanties du secteur privé, conçues pour stimuler les investissements dans les pays à risque. Mais la BEI affirme que son rôle en tant que banque de l’UE et ses antécédents de soutien à des projets extérieurs au bloc signifient qu’elle devrait prendre les devants. « La BEI dit… « Nous sommes la banque de l’UE, c’est notre affaire » a déclaré à Devex un haut fonctionnaire de la Commission, autorisé à s’exprimer sous anonymat. La Commission a fait connaitre sa position dans un document de politique récent, tandis que la BEI nous a demandé de nous attendre à recevoir davantage de propositions de sa part le mois prochain.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC