CIRAD : Boîte à outil d’atténuation des conflits homme-faune (BO-CHF)

 

 

En Afrique centrale, les Conflits Homme-Faune (CHF) sont très préoccupants car ils affectent non seulement gravement la sécurité alimentaire, le bien-être des populations locales incluant leur sécurité, mais également tous les efforts de conservation de la faune sauvage. Face à cette situation alarmante, la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) a fait de l’atténuation des CHF une priorité avec l’objectif de développer des approches et des outils pour en réduire l’incidence et les impacts. A la demande de la COMIFAC et du Réseau des Aires Protégés d’Afrique Centrale (RAPAC), la FAO a sollicité le CIRAD pour apporter son assistance au développement d’une boîte à outil d’atténuation des conflits homme-faune (BO-CHF)

 

 

Production de la BO-CHF

Le processus s’est déroulé en 3 phases : la production, le test et la finalisation de l’outil.

En novembre 2012, un premier atelier organisé à Libreville a évalué les besoins en formation sur la gestion des CHF. A l’issue de cet atelier, il a été décidé d’adapter au contexte de l’Afrique Centrale la boîte à outils d’atténuation des conflits homme-faune développée pour l’Afrique Australe avec le concours du FFEM et de BIO-HUB Trust. Une feuille de route a été élaborée et un groupe de travail régional mis en place pour fournir les informations manquantes et tester son usage dans des sites d’intervention spécifiques.

 

 

Lors d’un second atelier en avril 2014 à Libreville, la première version de la BO-CHF développée avec l’ONG Awely (www.awely.org) fut présentée au groupe de travail, chacun de ses cinq cahiers faisant l’objet d’une relecture critique. Après une phase de test de 4 mois sur 11 sites pilotes répartis dans 4 pays de la sous-région : l’Angola, le Cameroun, le Congo et le Gabon, la version finale de la BO-CHF fut officiellement présentée au stand France du Sixième Congrès Mondial des Parcs à Sydney en Novembre 2014 et remis aux bénéficiaires lors d’un dernier atelier à Douala en décembre 2014.

 

 

Composition de la BO-CHF

La BO-CHF comprend 5 documents rassemblés dans une sacoche en toile :

  1. Le Cahier Faune  présente une liste des 17 espèces ou groupes d’espèces à problèmes, avec l’éléphant comme chef de file;
  2. Le Cahier Conflit  présente les 4 grandes catégories de conflit que la faune occasionne  (i) l’agriculture, (ii) la santé et la vie des villageois, (iii) la vie du village, (iv) l’élevage et (v) l’accès à l’eau ;
  3. Le cahier solution , regroupe une gamme de 45 solutions pratiques destinées à (i) prévenir les conflits, (ii) barrer l’accès à la faune sauvage, (iii) repousser la faune sauvage et (iv) retirer les animaux les plus dangereux ;
  4. Le cahier législation  adapté à chacun des contextes nationaux informe de ce qui est permis de faire en cas de conflit avec la faune sauvage.
  5. Le cahier évaluation  propose une stratégie de suivi-évaluation des CHF.

 

En savoir plus...

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Afriquenvironnementplus- Protocole de Nagoya : Le Congo a validé le manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication…

Un atelier de validation du manuel de procédures APA, de la stratégie et plan d’action de communication relatif a la mise en œuvre du protocole de Nagoya sur APA au Congo a été organisé, du 08 au 10 octobre 2019, à Brazzaville (Congo) .

En savoir plus...

Afriquenvironnementplus-Catastrophes naturelles : les congolais appelés à la résilience des communautés et à une solidarité

La lutte contre la réduction des risques de catastrophes est un défi mondial. D’où la prise de conscience par la communauté internationale en instituant la journée internationale pour la réduction de risques de catastrophes chaque le 13 octobre de chaque année. Au Congo, le gouvernement, par le biais de madame Arlette Soudan-Nonault, Ministre du Tourisme et de l’Environnement, a fait une déclaration.

En savoir plus...

greenrdc-Conflit forestier à la Tshopo : Greenpeace Afrique tire la sonnette d’alarme !

Depuis plus d’un mois, la tension s’est accentuée entre les communautés forestières basées à la Tshopo et la société canadienne des Plantations et Huileries du Congo SA (PHC) qui est une entreprise de la firme Feronia Inc.

En savoir plus...

Greenpeace-Cameroun-Les communautés locales et autochtones, sont progressivement privées de leurs droits fonciers

Il est important que les organismes internationaux de développement et le gouvernement camerounais puissent repenser leurs approches de développement. Ceci afin de s’assurer non seulement que leurs opérations n’amplifient pas les problèmes environnementaux et sociaux, mais aussi d’assumer leurs responsabilités lorsque ceux-ci surviennent.

En savoir plus...

Des progrès et innovations réalisés par les pays membres de l’espace COMIFAC dans la mise en œuvre du protocole de Nagoya

30 Septembre au 1er Octobre 2019, Douala Cameroun, forum sous- régional d’échange d’expériences en matière d’APA entre les chercheurs de l’espace COMIFAC et le secteur privé japonais.

En savoir plus...

Fern-Déclaration des Organisations de la Société Civile de Pays Forestiers Tropicaux

En septembre 2019, des défenseurs de l'environnement et des droits humains d'Afrique et d'Asie sont venus dans l'Union européenne pour tirer la sonnette d'alarme concernant l'accélération de la perte de forêts dans les régions du bassin du Congo et du Bas-Mékong. Leur message était clair: l'UE doit jouer un rôle clé dans la recherche de solutions mondiales si elle veut vraiment protéger la biodiversité et écologiser ses politiques.

En savoir plus...

Une pépinière des prochains négociateurs climat voit le jour à Yaoundé

 Du 08 au 10 Octobre 2019, s’est tenue dans la salle de conférence de la chambre d’Agriculture Yaoundé, l’Atelier sous régional de formation des jeunes et femmes leaders et négociateurs climats vers COP 25, Sous le thème : Temps pour l’Action – Genre et Finance Climat qui va se tenir à Santiago au Chili. Bien vouloir télécharger les documents de la formation...

En savoir plus...

La gestion participative pour une conservation durable des complexes d’aires protégées de BSB Yamoussa et du TNS

Du 14 au 16 août 2019 à Douala en République du Cameroun, s’est tenu, l’atelier de cadrage de l’évaluation socio-culturelle des services écosystémiques pour les populations autochtones et communautés locales de BSB Yamoussa et du TNS. Bien vouloir télécharger le Communiqué Final de l'atelier...

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019