COMIFAC-Banque Mondiale: „Comment réconcilier la croissance économique et la protection des forêts“

docs/news/Juin-Aout-2013/Kin-Officiel.pngKinshasa (RDC), 16-17 mai 2013 – S’est tenue une conférence sous-régionale sur les  « Tendances de déforestationdans le Bassin du Congo : Comment réconcilier la croissance économique et la protection des forêts ». Organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC et la Banque mondiale, la cérémonie d’ouverture de la conférence a été présidée par son Excellence Daniel MUKOKO SAMBA,  Vice-Premier ministre de  la République Démocratique du Congo. Les travaux ont rassemblée 200 participants représentant les décideurs politiques, des techniciens, les représentants du secteur privé et de la société civile.

 

 

 

 

La conférence avait pour objet principal d’informer les décideurs politiques sur les impacts potentiels du développement de certains secteurs économiques clés pour la croissance économique des pays du Bassin du Congo et des possibles choix (trade-offs) qui peuvent être considérés pour permettre de réconcilier le besoin critique de croissance économique avec la recherche de la préservation des écosystèmes forestiers. Il s’est agi au cours des travaux de présenter à un niveau politique les conclusions de l’étude, aussi bien sur sa partie analytique (secteur par secteur et la modélisation) que sur les recommandations proposées pour chacun des secteurs et au niveau transversal.

 

 

docs/news/Juin-Aout-2013/Photo-MSP.jpgCette conférence s’inscrivait dans le cadre, d’une étude ambitieuse sur «Tendances de déforestation dans le Bassin du Congo : comment réconcilier la croissance économique et la protection de la forêt », lancée par la COMIFAC en 2009, en partenariat avec la Banque mondiale, pour apporter des éléments robustes de compréhension des futursfacteurs de déforestation et de dégradation forestière. Cette étude avait pour objectif d’analyser de façon approfondie l’impact du développement des principaux secteurs ayantune potentielle incidence sur la déforestation et la dégradation des forêts, à savoir l’agriculture, les infrastructures de transport, l’énergie, l’exploitation forestière et l’exploitation minière. La méthodologie adoptée pour cette étude a combiné les différents éléments suivants: utilisation et adaptation d’un modèle économique (GLOBIOM), analyse approfondie des secteurs clés cités ci-dessus et consultations auprès des experts de la sous-région au cours d’ateliers sous-régionaux.

 

 

 

Bien vouloir consulter cinq  quelques présentations discutées au cours des travaux de la conférence:

 

 

♦ Les efforts de coordinationintersectoriellepour la REDD+ en RépubliqueDémocratique du Congo - Vincent Kasulu – Secrétaire Général au Ministère de l’Environnement et Conservation de la Nature

 

♦ Perspectives en matièred’aménagement du territoire au Cameroun ’’- Par M. Janvier OUM ELOMA, D.G Planification et AménagementTerritoire

 

♦ Prospective 2040 - EcosystèmesForestiers du Bassin du CongoSynthèse des recommandations, Jean-Noël Marien

 

♦ Dynamiques de déforestationdans le bassin du Congo - Perspective de la Banque mondiale, Par Benoît Bosquet, Banque mondiale

 

 

♦ Perspectives sous régionales pour la planification intégrée utilisation des terres, Par Martin Tadoum, SEA COMIFAC

 

 

De plus, bien vouloir télécharger:

 

♦ Agenda, les communiques de presse et les fiches sectorielles

 

♦ Termes de référenceCOMIFAC et la Banque mondiale : Conférence sous-régionale sur « Tendances de déforestation dans le Bassin du Congo : Comment réconcilier la croissance économique et la protection des forêts », Kinshasa (RDC)

 

 

Le rapport comprenant tous les rapports sectoriels

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020