Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

 

 

Bien vouloir télécharger :

Doc 1a_Communiqué final synthétique des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena et adopté au cours du Conseil Directeur du PFBC

 

Doc 1b_ Cadre Logique_ Développement d’une stratégie opérationnelle dans chacun des 3 blocs géographiques prioritaires - Proposition de cadre logique opérationnel consolidé

 

Doc 3_ Communiqué final version longue des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena

 

 

Douala, Cameroun, du 16 au 17 décembre 2019

  1. La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti-­ braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale ;

 

 

  1. Cette réunion visait à progresser dans la mise en œuvre concrète des recommandations issues de la conférence internationale des ministres de N’Djamena, aux travers l’adoption d’un cadre logique s’articulant autour de cinq axes stratégiques portant respectivement sur (1) les accords juridiques bilatéraux et/ou multilatéraux, (2) les système de gestion des Aires Protégés, (3) la régulation de la transhumance et (4) la lutte anti braconnage, (5) les stratégies de communications relatives aux aires protégées à l’échelle régionale. L’approche méthodologique retenue consistait à répartir les experts en trois blocs géographiques afin de faciliter l’identification des problématiques spécifiques et des actions à mener pour y remédier au niveau local, national, transfrontalier et régional ;

 

 

  1. Elle se voulait également de proposer une stratégie visant à la mise en place d’un dispositif régional de suivi et de pilotage politique des actions portant sur les interactions sécurité / aires protégées / pastoralisme ;

 

 

  1. La Réunion a été organisée avec l’appui financier et technique du Consortium de la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC à savoir : le Ministère allemand de la Coopération et du Développement (BMZ), l’Union européenne (DEVCO), et la Belgique ;

 

 

  1. Placée sous la supervision/Présidence de Son Excellence Monsieur Jules Doret Ndongo, Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, Président en exercice de la COMIFAC, Cette réunion a réuni les représentants des Pays concernés suivants : le Cameroun, le Niger, la République centrafricaine, la République Démocratique du Congo, le Soudan, le Sud-­Soudan et le Tchad. Y ont également pris part les organisations régionales suivantes : la CEEAC, la COMIFAC, l’OCFSA, l’IGAD, le CBHVIRA, le GABAC et des partenaires techniques et financiers dédiés aux questions de la conservation de la faune et de la lutte anti-­braconnage, ainsi que les Organisations de la Société Civile.

 

 

  1. Les travaux de la réunion des experts se sont articulés autour des points suivants :

 

  •  La cérémonie d’ouverture

 

  •  La session technique des Experts

 

  • Les résolutions et recommandations

 

  •  La conclusion

 

 

1-­ CEREMONIE D’OUVERTURE

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par quatre allocutions prononcées par les personnalités ci-­après :

  • Mot de bienvenue du Facilitateur du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), S.E.M. François-­Xavier de Donnea, Ministre d’État du Royaume de Belgique

 

  • Mot du Ministre des Eaux et Forêts, Chasse et Pêche de la République centrafricaine, Son Excellence Monsieur Amit IDRISS

 

  • Allocution du Secrétaire Général Adjoint de la CEEAC, Son Excellence Madame MFOULA Marie Thérèse Chantal

 

  • Discours d’ouverture de Son Excellence Monsieur Jules Doret Ndongo, Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, Président en Exercice de la COMIFAC.

 

 

Il s’en est suivi la présentation et l’adoption de l’agenda de la réunion par l’ensemble des participants après amendements.

 

Cette session s’est poursuivi par la mise en place du bureau de l’atelier qui se compose ainsi qu’il suit :

 

  • Président : Monsieur NYONGWEN Joseph, Secrétaire Général du Ministère des Forêts et de la Faune du Cameroun ;

 

  • 1er Vice-­président : Monsieur ABDRAMANE CHAIBO HAMID, Directeur de la Conservation, de la Faune et des Aires Protégées du Tchad ;

 

  •  2ème Vice-­président Monsieur MAMAN Ibrahim, Conseiller Technique du Ministre de l’Environnement du Niger ;

 

Rapporteurs :

  • Général Major AGURU MAMBA Maurice, Commandant du Corps Chargé de la Sécurisation des Parcs Nationaux et Réserves Naturelles Apparentées de la RDC

 

  • Monsieur ZACKARIA TABAN, Park Warden Lantoto National Park, Sud Soudan

 

  • Monsieur MUBANGO Emmanuel, Directeur des affaires juridiques et de la communication.

 

 

Le Secrétariat technique était assuré par la Facilitation PFBC, le CEEAC, la COMIFAC, l’OCFSA, l’IGAD, la GABAC et l’UICN.

Cette session a été close par une photo de famille.

 

 

2-­ SESSION TECHNIQUE DES EXPERTS

Cette session technique a débuté par des exposés liminaires visant à présenter un état des lieux au niveau régional (présenté respectivement par l’UNESCO, le WCS et l’IGAD) et au niveau nationale (présenté respectivement par des experts du Cameroun, du Niger, de la RCA, de la RDC, du Soudan, du Tchad, de la CEEAC et de l’IGAD). L’OFAC a ensuite présenté une carte des trois blocs géographiques ainsi que les aspects relatifs au suivi des données. Enfin, chaque leader a présenté un état des lieux de son bloc (GIZ pour le bloc Ouest, WCS pour le bloc central et APN pour le bloc Est). Au terme de ces présentations, trois groupes de travail suivant les blocs géographiques ont été mis en place pour faire des amendements au cadre logique.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

3 mars 2020 : La Journée mondiale de la vie sauvage se célèbre

La Journée mondiale de la vie sauvage 2020 sera célébrée dans le monde entier le 3 mars sur le thème « Maintenir toutes les formes de vie sur Terre », en lien avec « l’année décisive pour la biodiversité » au cours de laquelle plusieurs événements majeurs placeront la biodiversité au premier plan de l’action mondiale menée en faveur du développement durable.

En savoir plus...

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC