Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

 

 

Bien vouloir télécharger :

Doc 1a_Communiqué final synthétique des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena et adopté au cours du Conseil Directeur du PFBC

 

Doc 1b_ Cadre Logique_ Développement d’une stratégie opérationnelle dans chacun des 3 blocs géographiques prioritaires - Proposition de cadre logique opérationnel consolidé

 

Doc 3_ Communiqué final version longue des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena

 

 

Douala, Cameroun, du 16 au 17 décembre 2019

  1. La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti-­ braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale ;

 

 

  1. Cette réunion visait à progresser dans la mise en œuvre concrète des recommandations issues de la conférence internationale des ministres de N’Djamena, aux travers l’adoption d’un cadre logique s’articulant autour de cinq axes stratégiques portant respectivement sur (1) les accords juridiques bilatéraux et/ou multilatéraux, (2) les système de gestion des Aires Protégés, (3) la régulation de la transhumance et (4) la lutte anti braconnage, (5) les stratégies de communications relatives aux aires protégées à l’échelle régionale. L’approche méthodologique retenue consistait à répartir les experts en trois blocs géographiques afin de faciliter l’identification des problématiques spécifiques et des actions à mener pour y remédier au niveau local, national, transfrontalier et régional ;

 

 

  1. Elle se voulait également de proposer une stratégie visant à la mise en place d’un dispositif régional de suivi et de pilotage politique des actions portant sur les interactions sécurité / aires protégées / pastoralisme ;

 

 

  1. La Réunion a été organisée avec l’appui financier et technique du Consortium de la Facilitation du Royaume de Belgique du PFBC à savoir : le Ministère allemand de la Coopération et du Développement (BMZ), l’Union européenne (DEVCO), et la Belgique ;

 

 

  1. Placée sous la supervision/Présidence de Son Excellence Monsieur Jules Doret Ndongo, Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, Président en exercice de la COMIFAC, Cette réunion a réuni les représentants des Pays concernés suivants : le Cameroun, le Niger, la République centrafricaine, la République Démocratique du Congo, le Soudan, le Sud-­Soudan et le Tchad. Y ont également pris part les organisations régionales suivantes : la CEEAC, la COMIFAC, l’OCFSA, l’IGAD, le CBHVIRA, le GABAC et des partenaires techniques et financiers dédiés aux questions de la conservation de la faune et de la lutte anti-­braconnage, ainsi que les Organisations de la Société Civile.

 

 

  1. Les travaux de la réunion des experts se sont articulés autour des points suivants :

 

  •  La cérémonie d’ouverture

 

  •  La session technique des Experts

 

  • Les résolutions et recommandations

 

  •  La conclusion

 

 

1-­ CEREMONIE D’OUVERTURE

La cérémonie d’ouverture a été ponctuée par quatre allocutions prononcées par les personnalités ci-­après :

  • Mot de bienvenue du Facilitateur du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC), S.E.M. François-­Xavier de Donnea, Ministre d’État du Royaume de Belgique

 

  • Mot du Ministre des Eaux et Forêts, Chasse et Pêche de la République centrafricaine, Son Excellence Monsieur Amit IDRISS

 

  • Allocution du Secrétaire Général Adjoint de la CEEAC, Son Excellence Madame MFOULA Marie Thérèse Chantal

 

  • Discours d’ouverture de Son Excellence Monsieur Jules Doret Ndongo, Ministre des Forêts et de la Faune du Cameroun, Président en Exercice de la COMIFAC.

 

 

Il s’en est suivi la présentation et l’adoption de l’agenda de la réunion par l’ensemble des participants après amendements.

 

Cette session s’est poursuivi par la mise en place du bureau de l’atelier qui se compose ainsi qu’il suit :

 

  • Président : Monsieur NYONGWEN Joseph, Secrétaire Général du Ministère des Forêts et de la Faune du Cameroun ;

 

  • 1er Vice-­président : Monsieur ABDRAMANE CHAIBO HAMID, Directeur de la Conservation, de la Faune et des Aires Protégées du Tchad ;

 

  •  2ème Vice-­président Monsieur MAMAN Ibrahim, Conseiller Technique du Ministre de l’Environnement du Niger ;

 

Rapporteurs :

  • Général Major AGURU MAMBA Maurice, Commandant du Corps Chargé de la Sécurisation des Parcs Nationaux et Réserves Naturelles Apparentées de la RDC

 

  • Monsieur ZACKARIA TABAN, Park Warden Lantoto National Park, Sud Soudan

 

  • Monsieur MUBANGO Emmanuel, Directeur des affaires juridiques et de la communication.

 

 

Le Secrétariat technique était assuré par la Facilitation PFBC, le CEEAC, la COMIFAC, l’OCFSA, l’IGAD, la GABAC et l’UICN.

Cette session a été close par une photo de famille.

 

 

2-­ SESSION TECHNIQUE DES EXPERTS

Cette session technique a débuté par des exposés liminaires visant à présenter un état des lieux au niveau régional (présenté respectivement par l’UNESCO, le WCS et l’IGAD) et au niveau nationale (présenté respectivement par des experts du Cameroun, du Niger, de la RCA, de la RDC, du Soudan, du Tchad, de la CEEAC et de l’IGAD). L’OFAC a ensuite présenté une carte des trois blocs géographiques ainsi que les aspects relatifs au suivi des données. Enfin, chaque leader a présenté un état des lieux de son bloc (GIZ pour le bloc Ouest, WCS pour le bloc central et APN pour le bloc Est). Au terme de ces présentations, trois groupes de travail suivant les blocs géographiques ont été mis en place pour faire des amendements au cadre logique.

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous :

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COVID 19 – Corona Virus - Prenez toutes les mesures nécessaires afin de protéger votre santé et celles et ceux qui vous sont chers

Cher(e) Partenaire, j’espère sincèrement que vous vous portez bien, ainsi que vos proches en ces temps difficiles de Pandémie du Covid-19. Cette crise globale qui affecte nos pays, nos communautés, nos familles a de même un impact sur l’ensemble des partenaires du PFBC dans leurs interventions...

En savoir plus...

L’irruption du Covid-19 pourrait occulter et aggraver une crise alimentaire et nutritionnelle majeure. De dizaines de millions de personnes sont menacées. La stabilité́ de la région pourrait être en jeu - CSAO/RPCA

Relève de conclusions - Réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) - 2 avril 2020 ... Les membres du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) appellent à agir dès maintenant pour venir en aide aux 17 millions de personnes en crise alimentaire et nutritionnelle et aux 50 millions de personnes actuellement sous pression qui risquent de basculer en phase de crise d’ici juin-aout 2020. Il est urgent de mobiliser les énergies pour soutenir les pays dans la mise en œuvre de leurs plans nationaux de réponse.

En savoir plus...

L’empreinte de la Chine sur les forêts : il est temps d’agir - FERN

Christian Mounzéo et Essylot C. Lubala se penchent sur les nouvelles dispositions de la loi forestière chinoise et leur impact dans les pays forestiers comme ceux du bassin du Congo.

En savoir plus...

CIB-Olam est 100% Certifié FSC

Alors que nous sommes globalement préoccupés par la pandémie qui a ravagé nos vies et perturbé la normalité; nous essayons de comprendre comment naviguer, en nous préparant pour les temps à venir, voici une petite lumière brillante des forêts denses du Bassin du Congo. Nous sommes ravis de vous informer que nous avons officiellement reçu la certification FSC pour Mimbeli-Ibenga et CIB-Olam est maintenant 100% certifié FSC.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Février 2020

L’Humanité tout entière fait face à un défi inédit tandis qu’un tiers de la population mondiale est confinée chez soi en raison de la pandémie du Covid-19. La République du Congo, quant à elle, vient d'annoncer la mise en application de l’état d'urgence sanitaire et le confinement à domicile de l'ensemble de la population jusqu'au 30 avril.

En savoir plus...

PATPA série de webinaires - 31 mars, 1 avril, 2 avril - Développement des scénarios d’émissions de GES dans le cadre de la révision des NDC dans les pays africains

Un point technique:  Il y a deux possibilités de participer au webinaire via le logiciel zoom : Vous pouvez soit télécharger l’application de zoom gratuitement (et vous réunir au webinaire en cliquant sur le premier lien) soit vous ouvrez le webinaire dans votre browser (en cliquant sur le deuxième lien)...

En savoir plus...

Mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19) - iucncongress2020

À la lumière des récents développements en France liés à la maladie à coronavirus (COVID-19), l'UICN et le gouvernement français sont en étroite discussion sur les possibles impacts que cette situation aura sur le Congrès mondial de la nature 2020 de l'UICN. Ensemble, nous examinons attentivement les décisions qui pourraient être prises.

En savoir plus...

Modification de la loi forestière chinoise : des changements pour le bassin du Congo ? PAPIER OCCASIONNEL

S’il est vrai que l’on peut se réjouir de cet amendement législatif qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, l’on peut également s’interroger sur son impact dans l’exploitation forestière du bassin du Congo étant donné que la Chine est devenue la principale destination des bois de cette sous-région depuis plusieurs années.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020