SE COMIFAC: Une nouvelle ère se lève à Douala pour les coordinations nationales COMIFAC redynamisées

 

docs/doc_intern/GT COMIFAC/CNC-ouverture.jpg

 

Bien vouloir télécharger le rapport final de l’atelier des coordinations nationales de la COMIFAC

 

Les Coordonnateurs nationaux COMIFAC adoptent unanimement un plan d’action prioritaire de redynamisation, des projets de «Plan de Travail Annuel » pour chaque pays et formulent sept recommandations fortes pour booster les coordinations nationales dans le système COMIFAC. Par ailleurs et en marge de l’atelier, les capacités des coordonnateurs ont été renforcées sur la messagerie électronique professionnelle, la surveillance et sécurité des systèmes informatiques (2) la Plate forme électronique de la COMIFAC et animation réseau; (3) Planification et suivi-évaluation des activités du plan de travail annuel

 

docs/doc_intern/GT COMIFAC/CNC-Participants-RD.jpgDouala (Cameroun),21-22 novembre 2011 - S’est tenu un atelier sur le renforcement des capacités des coordinations nationales de la COMIFAC. Organisé par le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC avec l’appui technique et financier de JICA, GIZ, CIRAD et de la Facilitation du PFBC, l’atelier poursuivait quatre objectifs à savoir: (1) Synthétiser les résultats de l’étude avec les coordinateurs nationaux, le SE COMIFAC, et les partenaires concernés en vue de construire un plan d’actions pour les coordinations nationales, en phase avec la mise en œuvre des axes du PC ; (2) Élaboration du Plan d’action prioritaire et un plan de Travail Annuel 2012 des coordinations nationales COMIFAC (3) Renforcer les capacités des Coordonnateurs Nationaux dans le domaine de la planification et du suivi des activités ; (4) Contribuer à l’amélioration de la Coordination, la Communication, et la Gestion des Connaissances au sein de la COMIFAC.

 

Ont pris part aux travaux les docs/doc_intern/GT COMIFAC/CNC-Photo-Famille-bon.jpgcoordonnateurs nationaux des pays membres de la COMIFAC  excepté celui du Rwanda. Y ont également pris part, les membres du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, les représentants des organisations et institutions internationales : GIZ, JICA, CIRAD et de la Facilitation du PFBC et un représentant de la société civile. La cérémonie d'ouverture a été ponctuée par deux allocutions: Un mot liminaire d’accueil prononcé par M. Masuhiro Otsuka, conseiller technique de la coopération japonaise au nom des partenaires. Le secrétaire exécutif de la COMIFAC, M. Raymond Mbitikon, a prononcé le discours d’ouverture en insistant sur l’importance de cet atelier pour la COMIFAC du fait que les coordinations nationales sont la cheville ouvrière de tout le système COMIFAC à l’échelle sous-régionale et l’interface permanente entre le secrétariat exécutif et les ministères nationaux en charge des forêts, membres de la COMIFAC.

 

docs/doc_intern/GT COMIFAC/CNC-AT-COMIFAC.jpgLes travaux se sont poursuivis par la présentation de M. Arthur Tomasian, conseiller technique auprès du SE COMIFAC sur la synthèse des résultats de l’étude «Opérationnalisation des coordinations nationales COMIFAC» conduite auprès des différentes coordinations nationales pour évaluer les acquis et les contraintes de chacune d’entres elles. La situation générale met en évidence de nombreuses faiblesses qu’ils convient de prendre en compte pour préparer le plan d’actions prioritaires de renforcement des capacités.

 

docs/doc_intern/GT COMIFAC/CNC-Participants-DP.jpgA la suite, les participants se sont repartis en  deux groupes de travail afin de discuter de manière approfondie sur les actions devant être conduites pour changer la situation présente et aboutir à des coordinations nationales performantes dans chaque pays membre de la COMIFAC. La séance plénière de restitution a été l’occasion de mettre en évidence à la fois les convergences de vue mais aussi les divergences. Sur les propositions contradictoires, de nouvelles discussions en plénière ont permis de clarifier notamment la question du mode de financement des PTA nationaux et des coordinations.

 

Une synthèse des propositions des deux groupes, le plan d’actions prioritaires a pu prendre corps et refléter ainsi les réflexions communes pour pouvoir être adopté par l’assemblée. Sur la base du format de PTA utilisé par le secrétariat exécutif pour son plan d’actions biennal, chaque pays a préparé ensuite un projet de PTA 2012 devant servir de référence pour le travail de la prochaine année. Ce projet de PTA doit encore être travaillé lors de la session de formation en suivi-évaluation des 23 et 24 novembre pour être complété, notamment sur les aspects de gestion axée sur les résultats.

 

docs/doc_intern/GT COMIFAC/CNC-SE-presse.jpgLes recommandations suivantes ayant fait l’objet de débats intenses et fructueux ont été adoptés par les coordonnateurs nationaux à savoir:

• Chaque pays doit se doter d’une structure de coordination COMIFAC au niveau national avec une petite équipe  d’au moins 3 personnes (variable par pays) dont le CNC et 2 assistants (forêt, environnement et faune);

•      La constitution de l’équipe de la coordination nationale prend en compte le genre ;

• Le CNC et son équipe travaillent sur la base de la lettre de mission adopté par le Conseil des Ministres de la COMIFAC à Malabo en 2006;

• La coordination nationale est installée au sein du ministère en charge des forêts et équipée pour être fonctionnelle et opérationnelle ;

• La coordination nationale établit un plan de travail annuel qui est validé au niveau sous-régional par le Conseil des Ministres et pris en compte dans le budget annuel du ministère en charge des forêts. Le financement du PTA peut intégrer la contribution des partenaires ;

•       La coordination nationale doit chaque début d’année préparer le projet de PTA de l’année suivante, avec donc pratiquement un an d’anticipation afin de permettre de suivre le processus normal d’inscription dans la loi de finance nationale ;

• La coordination nationale rend compte périodiquement de ses activités auprès du secrétariat exécutif de la COMIFAC par le biais de rapports et autres supports de communication techniques et administratifs.

 

docs/doc_intern/GT COMIFAC/CNC-SEA.jpgEn marge de cet atelier, s’est tenue deux journées de renforcement des capacités des coordinations nationales COMIFAC en termes de formation.  Commencée le 23 novembre 2011 à 8h30, la série de Formation s’est achevée le 24 novembre à 17h30min. Cette formation était groupée en trois thèmes principaux: (1) Messagerie électronique professionnelle, surveillance, sécurité des systèmes informatiques (2) Plate forme électronique de la COMIFAC; (3) Planification et suivi-évaluation des activités. A l’issue des travaux, les plans de travail annuel 2012 des coordonnateurs nationaux COMIFAC ont été amendés et validés.

 

 

Bien vouloir télécharger:

 

Le plan d’action prioritaire des coordinations nationales COMIFAC

Un exemple de Plan de travail pour la Coordination nationale du Gabon

Le Résultat de l’étude sur l’opérationnalisation des coordinations nationales  présenté par Arthur Tomasian

Le Communiqué final de l’atelier

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Les forêts jouent un rôle central dans la lutte contre le dérèglement climatique

Cette note de décryptage de Coordination SUD et Fern analyse les nombreuses questions qui doivent être prises en compte pour assurer leur contribution optimale à la mise en œuvre des contributions déterminées au niveau national (CDN) des pays forestiers tropicaux. Il s’agit notamment du respect des droits et préservation des conditions de vie des populations locales et la protection et restauration de la biodiversité ainsi que l’amélioration de la gouvernance forestière. La gestion de ces défis nécessite une participation étroite de la société civile.

En savoir plus...

Evaluation besoins de formation dans le domaine de la gestion des ressources naturelles

En collaboration avec Queen’s University au Canada, Forêt Internationale, et Développement Environnemental - IFED est dans le processus de finalisation de son plan de formation professionnelle et de renforcement des capacités 2020 Afrique pour les techniciens, ingénieurs, cadres de l’Administration, étudiants et autres professionnels exerçant dans les domaines de l’environnement et de la gestion des ressources naturelles. C’est afin de mieux prendre en compte vos besoins réels de formation que le présent sondage a été conçu et soumis à votre appréciation.

En savoir plus...

Recrutement de l'équipe d'exécution technique du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière fôret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC)

Dans le cadre de la préparation du lancement du Projet d'Appui au Développement de la Formation continue dans la filière foret-bois en Afrique Centrale (ADEFAC), The leading authority on tropical timber (ATIBT) et Réseau des institutions de formations forestière et environnementale d'Afrique centrale (RIFFEAC) recrute les experts pour les postes suivants : Assistant(e) Administratif(ve) et Logistique (AAL); Assistant(e) Technique appui à la gestion de projet Congo (AT CONGO); Assistant(e) Technique Communication et Suivi-Evaluation (AT C-SE); Assistant(e) Technique Principal (ATP); Responsable Projet siège ATIBT. La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 30 Janvier 2020.

En savoir plus...

Communiqué final des travaux de la Réunion des Experts pour le suivi de la conférence de N’Djamena sur la feuille de route Sahel - Bassin du Congo sur la déclinaison opérationnelle de la Déclaration de N’Djamena.

La Facilitation du Royaume de Belgique du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC) en étroite collaboration avec la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC) et le Gouvernement de la République du Cameroun, a organisé du 16 au 17 décembre 2019 à Douala – Cameroun, la  Réunion des Experts pour le suivi de la conférence Internationale sur la sécurité, la lutte anti- braconnage, l’encadrement de la transhumance et la circulation des groupes armés entre le Sahel et l’Afrique équatoriale

En savoir plus...

Version finale- Communiqué final ayant sanctionné les assises de la Journée Spéciale du Collège de la Société Civile du 18 décembre 2018

L’an deux mil dix-neuf le 18 Décembre 2019, s’est tenue à l’hôtel RABINGHA de Douala au Cameroun, la journée du Collège de la Société Civile du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo (PFBC).

En savoir plus...

rainforestfoundationuk Newsletter-Tradition et changement : les communautés des forêts protègent leurs terres pour l'avenir

Dans la newsletter de cette semaine, nous nous penchons sur l’organisation interne des forêts communautaires. Alors que leur nombre augmente régulièrement en République Démocratique du Congo (RDC), nous examinons l’exemple d’Ilinga, une communauté qui a franchi une étape significative vers la gestion durable de leur forêt en obtenant l’approbation officielle de leur Plan Simple de Gestion (PSG).

En savoir plus...

Nouvelles du FSC Afrique Décembre 2020

A lire : Point d’avancement sur les normes nationales du Bassin du Congo ; La norme nationale de gestion forestière de la République de Namibie a été approuvée ; Le FSC Afrique du Sud sensibilise le public à la gestion responsable des forêts via un programme ambitieux de formation ; Des emplois crées et l’environnement préservé grâce au charbon de bois certifié FSC® de Namibie….

En savoir plus...

La Facilitation sortante (Royaume de Belgique) et entrante (Allemagne) du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea, Facilitateur sortant du Royaume de Belgique du PFBC et l’Honorable Dr Christian Ruck, Facilitateur de la République Fédérale d’Allemagne du PFBC vous souhaitent d’excellentes fêtes de fin d’année 2019 et vous présentent ses meilleurs vœux pour l'année 2020 !

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC