Les Coordonnateurs Nationaux faces aux défis du Plan de Convergence 2: 5ième atelier de concertation des coordinations nationales COMIFAC

 

 

Des plans de travail annuels ont été élaborés par les CNC avec comme priorité la vulgarisation du Plan de Convergence 2. Une recommandation forte a été faite à l’endroit du Secrétariat Exécutif par les CNC, celle de poursuivre la réflexion sur l’adéquation entre les missions des CNC, leurs statuts et leur ancrage institutionnel au sein de leurs administrations respectives et les ressources nécessaires pour la réalisation de leur lettre de mission.

 

 

Le Secrétariat Exécutif de la COMIFAC a organisé le 5ème atelier de concertation des Coordinations nationales COMIFAC du 2 au 5 novembre 2015 à Douala au Cameroun. Cet atelier qui a bénéficié de l’appui technique et financier du projet GIZ d’appui à la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), fait partie des réunions statutaires qui contribuent au renforcement du fonctionnement organisationnel de cette dernière, objectif visé par le volet 1 du projet. Neuf des dix pays membres de la COMIFAC ont pris part à cette importante réunion, notamment : Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République Démocratique du Congo, Sao Tome et Principe, Tchad. Par ailleurs, des représentants du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC, du Projet GIZ d’appui à la COMIFAC ainsi que des Consultants mobilisés dans le cadre de cette rencontre comptaient parmi les participants.

 

L’objectif global de cette rencontre était de consolider les acquis des CNC dans la réalisation de leur mission, de renforcer l’adéquation de leurs actions aux missions assignées à la COMIFAC, notamment celle relative au suivi du Plan de convergence pour la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale. Plus spécifiquement, les CNC devaient : (i) faire le point sur l’état d’avancement de la mise en œuvre de leurs PTA 2015 ; (ii) faire le point sur la mise en œuvre des recommandations de l’atelier de concertation des CNC tenu en octobre 2014 ; (iii) finaliser l’élaboration des PTA 2016 sur la base de leur Plan d’action biennal 2015-2016 et (iv) échanger sur quelques chantiers prioritaires de la COMIFAC. Par ailleurs, il s’est agi également au cours de cet atelier de consolider l’appropriation des valeurs ci-après que développent les CNC depuis deux ans  : la responsabilité, la compétence, l’esprit d’équipe, l’efficacité et la cohésion.

 

 

Les travaux de la réunion se sont déroulés en cinq sessions,  la session 3 étant consacrée à la journée d’échanges avec les membres du Réseau de Formation Forestière et Environnementale d’Afrique Centrale (RIFFEAC) sur les résultats du processus de vulgarisation et d’opérationnalisation des directives sous-régionales relatives à la formation forestière et environnementale.

 

 

Par ailleurs, une évaluation de  la mise en œuvre des PTA 2015 des CNC et des recommandations de l’atelier de concertation 2014 a été faite. Il en est ressorti un taux de réalisation moyen d’environ 90% pour les  PTA 2015, bien que certaines CNC demeurent à la traîne. Dans le même élan, toutes les CNC présentes ont finalisé leurs rapports annuels d’activités 2015 et  leurs PTA 2016 sur la base de leur Plan d’action biennal 2015-2016 et des grands chantiers prioritaires de la COMIFAC dont notamment la vulgarisation du Plan de Convergence 2. Enfin, des feuilles de route par pays pour les trois prochaines années pour la poursuite du processus de vulgarisation et d’opérationnalisation des Directives sur la formation forestière et environnementale ont été élaborées.

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger le document ci-dessous:

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Nouabalé-Ndoki National Park/ Bulletin mensuel | Avril 2020

"A l'heure où de nombreux pays entament leur déconfinement progressif et où pointe à l'horizon une lueur d'espoir pour nous tous de retourner à une vie normale, je souhaitais vous annoncer une bonne nouvelle qui nous emplit aussi d'espoir pour l'avenir du Parc National de Nouabalé-Ndoki."

En savoir plus...

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020