Le Ministre d’État François-Xavier de Donnea participe à l’atelier sous régional du Groupe de travail Climat de la COMIFAC des négociateurs climats.

 

 

Du 05 - 07 mars 2019 à Malabo (Guinée Équatoriale), s’est tenu un atelier du Groupe de travail Climat de la COMIFAC.  Il portait sur le décryptage de la COP 24, de préparation des échéances futures sous la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et validation des notes conceptuelles des projets régionaux. 

 

 

Bien vouloir télécharger la feuille de route adoptée par les participants à l’issue de l’atelier du Groupe de travail Climat

 

 

Intervenant à la cérémonie d’ouverture, le Facilitateur du PFBC a relevé que dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des Accords de Paris, et de la récente COP 24 en Pologne, la Facilitation du PFBC a encouragé les participants à valoriser la sous-région à travers un portefeuille robuste des propositions a financement des fonds climatiques, et surtout permettre aux pays de la sous-région COMIFAC de traduire en valeur économique leurs Contributions déterminées.

 

 

La Facilitation, dans le cadre de son mandat,reste attentive aux conclusions de ces travaux, et se rendra disponible, le cas échéant à jouer son rôle avec les collèges des bailleurs PFBC et des autres initiatives internationales en lien avec la question climatique.

 

 

L’atelier a regroupé une trentaine de participants entre autres :

 

-           Les Directeurs en charge des Changements Climatiques /Les Points focaux nationaux de la CCNUCC / les Points Focaux CDN;

-           Les Entités Nationales désignées au CTCN ;

-           Les Points Focaux/coordonnateurs des Autorités Nationales Désignées du FVC ;

-           Les Représentants du Secrétariat Exécutif de la COMIFAC.

-           Les Experts du CTCN et autres partenaires

-           Les partenaires de préparation des projets régionaux, déjà approuvés

 

 

L’objectif général de l’atelier était d’examiner les opportunités d’accélérer la mise en œuvre de l’accord de Paris dans les pays de l’espace COMIFAC au lendemain de la COP 24 de la CCNUCC.

Il s’agissait spécifiquement de:

 

  • Permettre aux participants de mieux appréhender la portée des conclusions de la COP24, en général, et de celles concernant les points d’intérêt de l’espace COMIFAC en particulier ;
  • Élaborer une stratégie de participation de la sous-région aux échéances futures sous la CCNUCC (50èmes sessions des organes subsidiaires de la CCNUCC, CdP 25/CMP15 et CMA 2)
  • Valider deux (02) requêtes des projets régionaux portant respectivement sur (i) la réalisation d’une évaluation des Besoins Technologies (EBT) et d’un plan d’Action technologique (PAT) en vue de la mise en œuvre des CDN et (ii) la réalisation d’une étude de faisabilité pour la valorisation des déchets et de la biomasse forestière dans les pays de la COMIFAC ;
  • Renforcer la collaboration entre les END au CTCN et les AND au FVC dans le montage de projets au niveau national ;
  • sensibiliser les AND et les END au sujet de la collaboration entre le CTCN et le FVC sur la facilitation de l’accès à des technologies respectueuses de l’environnement permettant de lutter contre le changement climatique et ses effets, conformément aux directives du Conseil du FVC (Décision B.14/02) et de la CCNUCC (en particulier les paragraphes 4 et 7 de la Décision 14/CP.22 sur les relations entre le mécanisme technologique et le mécanisme financier de la Convention) ;
  • Faire endosser (co-signature) par les AND au FVC de chaque pays requérant la requête sur l’Évaluation des besoins technologiques s’appuyant sur le financement à travers la Readiness Programme du FVC;

Passer en revue les différents projets régionaux déjà initiés.

 

 

 

Bien vouloir télécharger :

 

 la feuille de route adoptée par les participants à l’issue de l’atelier du Groupe de travail Climat

La Note conceptuelle de l’atelier

L’agenda de l’atelier

 

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COVID 19 – Corona Virus - Prenez toutes les mesures nécessaires afin de protéger votre santé et celles et ceux qui vous sont chers

Cher(e) Partenaire, j’espère sincèrement que vous vous portez bien, ainsi que vos proches en ces temps difficiles de Pandémie du Covid-19. Cette crise globale qui affecte nos pays, nos communautés, nos familles a de même un impact sur l’ensemble des partenaires du PFBC dans leurs interventions...

En savoir plus...

L’irruption du Covid-19 pourrait occulter et aggraver une crise alimentaire et nutritionnelle majeure. De dizaines de millions de personnes sont menacées. La stabilité́ de la région pourrait être en jeu - CSAO/RPCA

Relève de conclusions - Réunion restreinte du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) - 2 avril 2020 ... Les membres du Réseau de prévention des crises alimentaires (RPCA) appellent à agir dès maintenant pour venir en aide aux 17 millions de personnes en crise alimentaire et nutritionnelle et aux 50 millions de personnes actuellement sous pression qui risquent de basculer en phase de crise d’ici juin-aout 2020. Il est urgent de mobiliser les énergies pour soutenir les pays dans la mise en œuvre de leurs plans nationaux de réponse.

En savoir plus...

L’empreinte de la Chine sur les forêts : il est temps d’agir - FERN

Christian Mounzéo et Essylot C. Lubala se penchent sur les nouvelles dispositions de la loi forestière chinoise et leur impact dans les pays forestiers comme ceux du bassin du Congo.

En savoir plus...

CIB-Olam est 100% Certifié FSC

Alors que nous sommes globalement préoccupés par la pandémie qui a ravagé nos vies et perturbé la normalité; nous essayons de comprendre comment naviguer, en nous préparant pour les temps à venir, voici une petite lumière brillante des forêts denses du Bassin du Congo. Nous sommes ravis de vous informer que nous avons officiellement reçu la certification FSC pour Mimbeli-Ibenga et CIB-Olam est maintenant 100% certifié FSC.

En savoir plus...

Nouabalé-Ndoki National Park Bulletin mensuel | Février 2020

L’Humanité tout entière fait face à un défi inédit tandis qu’un tiers de la population mondiale est confinée chez soi en raison de la pandémie du Covid-19. La République du Congo, quant à elle, vient d'annoncer la mise en application de l’état d'urgence sanitaire et le confinement à domicile de l'ensemble de la population jusqu'au 30 avril.

En savoir plus...

PATPA série de webinaires - 31 mars, 1 avril, 2 avril - Développement des scénarios d’émissions de GES dans le cadre de la révision des NDC dans les pays africains

Un point technique:  Il y a deux possibilités de participer au webinaire via le logiciel zoom : Vous pouvez soit télécharger l’application de zoom gratuitement (et vous réunir au webinaire en cliquant sur le premier lien) soit vous ouvrez le webinaire dans votre browser (en cliquant sur le deuxième lien)...

En savoir plus...

Mise à jour sur la maladie à coronavirus (COVID-19) - iucncongress2020

À la lumière des récents développements en France liés à la maladie à coronavirus (COVID-19), l'UICN et le gouvernement français sont en étroite discussion sur les possibles impacts que cette situation aura sur le Congrès mondial de la nature 2020 de l'UICN. Ensemble, nous examinons attentivement les décisions qui pourraient être prises.

En savoir plus...

Modification de la loi forestière chinoise : des changements pour le bassin du Congo ? PAPIER OCCASIONNEL

S’il est vrai que l’on peut se réjouir de cet amendement législatif qui entrera en vigueur le 1er juillet 2020, l’on peut également s’interroger sur son impact dans l’exploitation forestière du bassin du Congo étant donné que la Chine est devenue la principale destination des bois de cette sous-région depuis plusieurs années.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020