Cafi-65 millions de dollars pour la forêt de la R. Congo

 

 

Bien vouloir télécharger le document ci-dessous :

PR - Signature LoI CAFI Republic of Congo - FR.pdf

 

 

La préservation des forêts HSC et HVC et des tourbières au cœur de ce nouvel accord signé à Paris

 

Paris, le 3 septembre 2019- A l’occasion de la visite en France du Président Sassou Nguesso, le Président français Emmanuel Macron a signé ce mardi une Lettre d’intention engageant 65 millions de dollars pour la préservation de la forêt tropicale en République du Congo. 

 

 

Cet accord est conclu avec CAFI, dont la France assume la présidence cette année. La Norvège, la France et l'Union européenne apportent une contribution de 45 millions de dollars à l’accord, auxquels s'ajoutent 20 millions de dollars de l'Agence française de développement (AFD), du Département britannique du Développement international (DFID) et du Ministère fédéral allemand de l’Environnement (BMU). 

 

 

Couvrant 23,9 millions d’hectares qui représentent 69,8% du territoire national – soit l’équivalent de la surface de la Grèce et du Portugal réunis – les forêts du Congo-Brazzaville constituent une source inestimable de biodiversité et de stocks de carbone.

 

 

L’accord prévoit notamment la mise en œuvre de plans d’utilisation des sols favorisant la protection et la gestion durable des tourbières de la République du Congo, en interdisant tout drainage et assèchement. Découvertes en 2017 dans le bassin du Congo, ces tourbières revêtent une importance vitale dans la lutte contre le changement climatique, car elles contiendraient près de trois années d’émissions mondiales de gaz à effet de serre. 

 

 

La vision du Congo est de maintenir un taux de déforestation historiquement bas tout en diversifiant son économie. Le pays veut atténuer les risques futurs liés à l'exploitation agro-industrielle, comme il l’a montré dans un récent décret interministériel (2018), qui oriente ces activités vers les zones de savane. L'accord avec CAFI vise à aider le Congo à relever ce défi complexe: œuvrer pour un développement économique durable, tout en prenant des engagements dans des secteurs de croissance clés tels que l'agriculture, les mines et les hydrocarbures et en minimisant leurs impacts sur le changement climatique.

 

 

Dans l’accord signé aujourd’hui, le Congo s’engage à ne pas convertir plus de 20 000 hectares par an, et ce uniquement en dehors des zones à haut stock de carbone et à haute valeur de conservation

 

 

Pour d’amples informations, bien vouloir télécharger les documents ci-dessous :

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

COP25 : Des actions concrètes contre la déforestation !

Denis Sassou N’Guesso, choisi porte-parole de l’Afrique centrale, qui reste fidèle à ses engagements a lancé un appel solennel au sommet du climat pour lutter contre la déforestation ; « Je reste plus que jamais fidèle à ma signature de l’Accord de Paris et j’ai décidé d’aller, encore plus loin, dans notre engagement concret contre la déforestation, en dépassant les discours incantatoires ».

En savoir plus...

Les experts de la COMIFAC se mettent à jour!

L’objectif principal de l’atelier était de renforcer les capacités d’experts nationaux à développer et formuler un projet ou programme bancable sur la gestion durable des forêts destiné aux institutions financières multilatérales, d’une part et d’initier un Groupe de Travail sous régional regroupant l’ensemble des Autorités Nationales Désignées/Points Focaux des différents mécanismes de financement existants et des Fonds Forestiers/Environnementaux nationaux, d’autre part. Bien vouloir télécharger le Communiqué Final de l'atelier...

En savoir plus...

De Nouvelles Directives sous-régionales pour le suivi de la contribution des forêts aux ODD dans les pays de l’espace COMIFAC

Les 26 et 27 novembre 2019, s’est tenu à Libreville au Gabon, l’Atelier de validation des Directives pour le suivi de la contribution des forêts aux Objectifs de Développement Durable (ODD) dans les pays de l’espace COMIFAC. Bien vouloir télécharger le communiqué Final de l’atelier….

En savoir plus...

Fonds d'adaptation à la COP25

La 25ième Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25), ainsi que la CMP15 et la CMA2 se tiendront du 2 au 13 décembre 2019 à Madrid, Espagne. La conférence devait initialement avoir lieu à Santiago du Chili, mais le lieu de la conférence a été modifié en raison de la situation difficile dans laquelle se trouvait le pays.

En savoir plus...

Le FEM présentera le pouvoir des partenariats au Sommet de Madrid sur le climat

Cette année, pour la première fois, le FEM partagera un pavillon spécial avec le Fonds vert pour le climat lors de la convention sur le climat afin d'illustrer l'engagement commun des deux fonds d'affectation spéciale à lutter contre la crise climatique et à aider les pays en développement à relever et à réaliser leurs ambitions climatiques au service de l'Accord de Paris conclu il y a deux ans.

En savoir plus...

Thegef-Le prochain défi pour les entreprises: s'adapter au changement climatique

Le secteur privé doit commencer à se préparer au changement climatique et à la perturbation des opérations et services qui en découlent grâce à de nouvelles approches.

En savoir plus...

Les premiers champions de l'écologie du FVC seront annoncés à la CdP25

Les finalistes des premiers GCF Green Champion Awards ont été sélectionnés parmi un total de 280 nominés, et les résultats finaux seront annoncés en marge de la COP25 à Madrid, Espagne.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2019

La chine se remet au vert !
CAWHFI NEWS N°004
Telos-Total et les forêts
Forest Watch Mars 2019