La Commission Climat pour la Région Sahel un exemple à suivre ...

nigerinter.com

 

 

Bien vouloir télécharger le COMMUNIQUÉ FINAL DE LA TABLE RONDE SUR LE FINANCEMENT DU PIC-RS 2018-2030

 

 

La Commission Climat pour la Région Sahel mobilise au cours d’une table ronde organisée à cet effet, 3,41 milliards de $ US sur le financement du Plan d’Investissement Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS 2018-2030) et du Programme Prioritaire pour Catalyser les Investissements Climatiques au Sahel (PPCI 2020-2025). La table ronde a été organisée par le Gouvernement de la République du Niger pour le compte de la Commission Climat pour la Région Sahel avec l’appui de la Banque Africaine de Développement (BAD), Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du PIC-RS.

 

 

L’objectif de cette table ronde, est de réunir autour du PIC-RS, les partenaires techniques et financiers de la région Sahel en vue de partager avec eux le contenu des documents et d’obtenir leur adhésion pour le financement des programmes structurants prévus. Cette rencontre intervient à la suite du sommet des chefs d’Etat qui a validé le lundi ces différents outils. Ce plan d’investissement, en tant qu’outil outil d’opérationnalisation sur la période 2018-2030, de la Déclaration de Marrakech et de la vision qui  se fixe comme objectif global, de contribuer  à l ’effort planétaire d’atténuation des actions d’émissions de Gaz à  Effet de Serre (GES) et d’accroitre les capacités d’adaptation et de résilience de la Région du Sahel aux changements climatiques.

 

 

Sur un besoin de financement de 1,32 milliards de dollars, il a été enregistré des annonces de contribution de l’ordre de 3,41 milliards de dollars. Les promesses d’accompagnement sont venues de la Banque mondiale, 1,5 milliards de dollars ; de l’Union Européenne,750 millions de dollars, de la France, 250 millions de dollars, ; de la BAD, 1,3 milliards de dollars, du FIDA, 200 millions de dollars et de la Coopération Suisse, 75 millions de dollars. En outre le Maroc s’est engagé à prendre en charge les études de faisabilité en prélude à la mise en œuvre du Plan d’investissement climat.

 

 

Par ailleurs, le Royaume du Maroc s’est engagé à prendre en charge les études de faisabilité en prélude à la mise en œuvre du Plan d’Investissement Climat et a annoncé que la Commission pourra compter sur l’appui  du  Centre de Compétences en Changement Climatique « 4C MAROC » notamment en matière de renforcement des capacités de ses membres. De même, la FAO, l’ONU Environnement, le CIF, l’IFDD ainsi que les institutions régionales et sous régionales présentes ont réitéré leur disponibilité à accompagner la mise en œuvre du PIC-RS et du PPCI.

 

 

La région géo-climatique Sahel comprend 17 pays s’étendant de l’Atlantique à la mer rouge. Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Cap vert, de la Côte d’Ivoire,  de la Gambie, de la Guinée Conakry, du Djibouti, de l’Ethiopie, de l’Erythrée, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Nigeria, du Sénégal, du Soudan et du Tchad.

 

 

Pour en savoir plus...

 

Sahel/Table Ronde sur le financement du Plan d’investissements climatiques : 3,14 milliards de dollars de contribution annoncés

 

COMMUNIQUÉ FINAL DE LA TABLE RONDE SUR LE FINANCEMENT DU PIC-RS 2018-2030

 

 

TABLE RONDE SUR LE FINANCEMENT DU PROGRAMME D’INVESTISSEMENT CLIMAT AU SAHEL

 

Communiqué final de la Table Ronde sur le financement du PIC-RS 2018-2030

 

Retour

Actualités du PFBC

Actualités

Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) - ATIBT

La finalité du projet est de contribuer à la gestion durable des forêts du bassin du Congo, via le développement d’une offre de formation continue pour la filière forêt-bois (amont et aval) dans les pays d’Afrique centrale.

En savoir plus...

ATIBT -PFBC: Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC

L’ATIBT a co-facilité la mobilisation du secteur privé de la filière bois pour participer à la première réunion du collège du secteur privé du Partenariat pour les Forêts du Bassin du Congo avec le nouveau facilitateur Dr Christian Ruck et son équipe de la Facilitation allemande.

En savoir plus...

Deuxième consultation publique relative à la norme de certification de gestion forestière de PAFC bassin du Congo 23 Mai 2020 – 22 Juin 2020

La seconde consultation publique sera ouverte pour une durée de 30 jours à partir du 23 mai 2020 et sera clôturée le lundi 22 juin 2020. La consultation publique est ouverte à toutes les parties prenantes de la gestion forestière dans le Bassin du Congo intéressées à participer au processus d’élaboration des normes de certification PAFC Bassin du Congo.

En savoir plus...

ATIBT Flash du 20/05/2020

A lire: Démarrage du Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la Filière Forêt-Bois en Afrique Centrale (ADEFAC) ; RIFFEAC - Une précieuse opportunité des formations forestière et environnementale dans le Bassin du Congo ;  FAO - Évaluation des ressources forestières mondiales 2020 – FRA 2020 ; Le Secteur privé mobilisé autour du Facilitateur de la République fédérale d’Allemagne du PFBC ; Timber Procurement Assessment Committee -TPAC- évalue PEFC…

En savoir plus...

22 Mai 2020 Journée internationale de la diversité biologique

Le thème de la Journée internationale de la diversité biologique 2020 est "Nos solutions sont dans la nature". Le thème de la journée montre que la biodiversité reste la réponse à un certain nombre de défis du développement durable auxquels nous sommes tous confrontés. Des solutions basées sur la nature au climat, en passant par la sécurité alimentaire et de l'eau, et les moyens de subsistance durables, la biodiversité reste la base d'un avenir durable.

En savoir plus...

Visionnez notre nouvelle vidéo -UICN

A l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité, cette nouvelle vidéo PPI, propose d’illustrer cette question de la conservation de la biodiversité et des liens avec le développement économique local. Elle montre deux témoignages, celui d’Alexis Kaboré (NATUDEV) qui développe des filières durables de miel et de beurre de karité dans le complexe du PONASI au Burkina Faso et celui de Caleb Ofori (Herp Ghana) qui met en place un projet d’écotourisme national dans les montagnes de l’est du Ghana.

En savoir plus...

COVID-19 et sécurité sanitaire des aliments : orientations pour les entreprises du secteur alimentaire - FAO

L’objet de ces orientations est de présenter ces mesures supplémentaires qui visent à préserver l’intégrité de la chaîne alimentaire et à garantir que les consommateurs ont accès à des denrées alimentaires qui répondent à leurs besoins et ne présentent pas de danger pour la santé.

En savoir plus...

Effets de la covid-19 sur les systèmes alimentaires halieutiques et aquacoles - FAO

La présente synthèse passe en revue les défis à relever actuellement et contient des propositions de mesures visant à protéger les secteurs de la pêche et de l’aquaculture et les plus vulnérables, à maintenir les activités et à soutenir la chaîne d’approvisionnement.

En savoir plus...

Archive des actualités du PFBC

2020

ATIBT Flash du 20/05/2020